Sels minéraux

Les sels minérauxsont apportés par l'alimentation et les eaux de boisson. Mais aucun aliment, ni aucune boisson ne les contient tous. Une alimentation équilibrée et variée apporte, en principe, les quotas nécessaires à notre organisme. Quels sont ces sels...
Les fiches les plus consultées
Rechercher une fiche du guide : Sels minéraux
Aliments riches en calciumMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Le calcium contenu dans tous les produits laitiers (lait, yaourt, fromages frais et fromages fermentés) est beaucoup mieux absorbé que celui contenu dans les aliments végétaux.
Aliments riches en chromeMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 On ne dispose pas actuellement de dosages détaillés sur la teneur des aliments en chrome.
Aliments riches en cuivreMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 La teneur en cuivre dans l'eau du robinet est variable. Elle est limitée à 1 mg par litre. Le vin contient de 0,2 à 1 mg de cuivre par litre.
Aliments riches en ferMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 La plupart des céréales du petit déjeuner, et quelques produits laitiers sont enrichis en fer. La teneur est indiquée sur les étiquettes.
Aliments riches en iodeMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 L'iode est rare dans l'alimentation. Contrairement à une idée reçue l'eau de boisson n'en contient presque pas, de l'ordre de 1 à 2 ug par litre.
Aliments riches en magnésiumMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Il y a en fait assez peu d'aliments qui soient vraiment riches en magnésium et que l'on puisse consommer en quantités suffisantes.
Aliments riches en manganèseMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Le manganèse se trouve pratiquement dans tous les aliments. Les aliments végétaux sont les plus riches en manganèse, tandis que les aliments animaux en sont relativement pauvres.
Aliments riches en molybdèneMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Céréales et légumes, viandes et produits laitiers contiennent du molybdène, autrement dit tous les aliments sauf le sucre et les produits sucrés.
Aliments riches en potassiumMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Tous les aliments, qu'ils soient d'origine animale ou végétale, contiennent plus de 100 mg de potassium pour 100 g sauf : le sucre, la plupart des produits sucrés, le miel, les huiles, le beurre Une alimentation normale ou même hypocalorique couvre largement les besoins en potassium.
Aliments riches en selMis à jour le 19/06/2019 - 10:27 Sauf dans l'huile et dans le sucre, il y a de petites quantités (de 10 à 200 mg) de sodium dans tous les aliments. Seuls les coquillages en sont plus riches : 250 à 350 mg. Ce qui est facilement compréhensible puisqu'ils contiennent de l'eau de mer.
Aliments riches en séléniumMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 La noix du Brésil bat tous les records de richesse en sélénium Elle contient de plus de la vitamine E qui agit en accord avec lui La consommation d'une seule noix deux ou trois fois par semaine suffit très largement à satisfaire les besoins en sélénium. C'est en quelque sorte un complément alimentaire naturel.
Aliments riches en vanadiumMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 On manque de données nutritionnelles concernant le vanadium dans les aliments.
Aliments riches en zincMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Le zinc se trouve en petites quantités (de 0,5 à 2 mg) dans un grand nombre d'aliments.
Calcium : carenceMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 La carence en calcium est malheureusement fréquente. Différentes enquêtes faites depuis une vingtaine d'années montrent que les apports en calcium sont insuffisants chez 50 % des adolescentes, 30 % des adolescents, 20 % des hommes de 18 à 65 ans, 30 % des femmes de 18 à 50 ans, 50 % des hommes de plus de 65 ans, 75 % des femmes de plus de 55 ans.
Calcium : les besoinsMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Les besoins en calcium sont très élevés pour différentes raisons. Ils varient aussi selon les périodes de la vie. Ces besoins en calcium sont codifiés par les Apports nutritionnels conseillés (ANC).
Calcium : ses rôlesMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Le calcium est le sel minéral le plus abondant dans l'organisme. Le corps humain en contient de 1000 à 1200 g : 99 % est situé dans les os, 1% est dilué dans le sang. Il joue différents rôles dans notre corps.
Chrome : carence Mis à jour le 29/05/2019 - 14:21 On ne dispose pas encore de données vraiment fiables sur le statut en chrome de l'organisme. Néanmoins, il semble qu'en France, l'apport moyen quotidien de chrome soit de 40 g, ce qui serait assez limite. Le manque de chrome se caractérise par une augmentation de l'insuline, une hyperglycémie à jeun (trop de glucose dans le sang), des glucides dans les urines (glycosurie), une hypoglycémie réactive. Or, tous ces signes sont les mêmes que ceux du diabète. Et effectivement, des déficits en chrome ont été détectés chez des diabétiques, des personnes âgées et des enfants très mal nourris. Le déficit en chrome pourrait augmenter le risque d'accident cardiovasculaire. Ce dont on est sûr, c'est que une trop grande consommation de sucre et de produits sucrés favorise une carence en chrome.
Chrome : les besoinsMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Les besoins en chrome sont exprimés en microgrammes.
Chrome : ses rôlesMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Le chrome est un oligo-élément dont toutes les actions ne sont pas encore toutes élucidées. Il fait l'objet d'études, souvent contradictoires. On est pauvre en informations sur la teneur des aliments en chrome.
Cuivre : carence et excèsMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Le cuivre est assez répandu dans l'alimentation et il est assez bien absorbé. Fruits, légumes, vin et eau en contiennent de petites quantités qui couvrent les besoins. Une étude francaise a montré que les apports alimentaires en cuivre étaient en moyenne de 1,8 mg par jour chez les hommes et de 1,47 mg chez les femmes. Donc la carence en cuivre est rarissime.
Cuivre : ses rôlesMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Le cuivre est un oligo élément qui se trouve vraiment en toutes petites quantités. L'organisme d'un être humain en renferme environ 100 mg. Parce que les besoins sont peu élevés et toujours satisfaits par l'alimentation, la carence en cuivre est rarissime. Mais son excès peut-être dangereux.
Fer : carenceMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 La carence en fer est une des plus répandue dans le monde. La France n'est pas épargnée. Une étude faite dans le Val de Marne a démontré que 29 % des enfants de moins de 2 ans, 14 % des enfants de 2 à 6 ans,15 % des adolescentes, 10 % des jeunes femmes (susceptibles d'être enceintes) avaient un déficit de fer. L'étude SUVIMAX, faite sur 10 000 personnes (femmes de 35 à 60 ans et hommes de 45 à 60 ans) a montré que les apports en fer chez les femmes sont en moyenne de 12,3 mg. Différentes études francaises et européennes ont mis en évidence une carence en fer chez 60 à 75 % des femmes en fin de grossesse. La carence en fer est également observée chez les personnes âgées qui ne mangent plus assez de viande.
Fer : les besoinsMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Les besoins en fer sont liés aux pertes : celles-ci sont plus importantes chez les femmes (à cause de leurs règles) que chez les hommes. Ils sont accrus pendant les périodes de la vie où la fabrication de globules rouges est importante, c'est-à-dire pendant la croissance et la grossesse.
Fer : ses rôlesMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Le fer est un élément minéral qui se trouve à l'état de traces dans l'organisme. C'est pourquoi il est habituellement qualifié d'oligo-élément. Le corps d'un homme adulte contient environ 4 g de fer. Celui d'une femme, seulement 2,5 g.
Fluor : carence et excèsMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Le fluor se trouve essentiellement dans les eaux de boisson. Sa répartition est assez inégale.
Fluor : les besoinsMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Les besoins en fluor sont très faibles. Il convient de faire très attention avec les produits qui en contiennent et particulièrement les chewing-gums afin de ne pas dépasser les bonnes doses.
Fluor : ses rôlesMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Le fluor est un oligo élément très à la mode dans les dentifrices. Le fluor est assez répandu dans l'alimentation il est rare d'en manquer. C'est plutôt l'excès de fluor qui comporte de sérieux risques.
Iode : carenceMis à jour le 29/05/2019 - 14:21 Le moindre déficit en iode entraîne de graves anomalies fonctionnelles. On estime que, dans le monde 40 à 60 millions de retards mentaux sont dus à une déficience en iode. La carence en iode est une des quatre grandes carences dont souffre le monde actuel. Elle frappe essentiellement les populations qui ne consomment pas de produits venant de la mer. En 2007, on estimait à près de deux milliards le nombre de personnes touchées par un déficit en iode.
1  2  3