Spécial contraception longue durée (stérilet, implant, patch…)

Spécial contraception longue durée (stérilet, implant, patch…)
Quelles sont les types de contraception de relativement longue durée qui permettent de l’oublier au jour le jour ?Patch, implant, stérilet, voire stérilisation, le point sur les avantages et les inconvénients de ces modes contraceptifs…
Spécial contraception longue durée (stérilet, implant, patch…)

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Un implant contraceptif efficace durant trois ans

Un implant contraceptif efficace durant trois ans

Depuis le 2 mai 2001, un implant contraceptif de longue durée est commercialisé en France sous le nom d'Implanon. Il se présente sous la forme d'un bâtonnet souple de 4cm de longueur et de 2mm de diamètre que l'on insère, sous anesthésie locale, sous la peau au niveau de la face interne du bras. Fruit des laboratoires Organon, cet implant est imprégné d'un progestatif qui, libéré de façon continue, assure une contraception permanente durant trois années consécutives avec une efficacité similaire à celle d'une pilule classique.

Lire l'article
Dossier Santé : Le patch contraceptif, une bonne alternative à la pilule

Le patch contraceptif, une bonne alternative à la pilule

Evra, c'est le nom du patch contraceptif qui est disponible sur ordonnance en pharmacie depuis le 12 janvier 2004. Finie la contrainte d'avaler sa pilule tous les jours puisqu'il suffit désormais d'appliquer ce patch sur votre peau et de le remplacer chaque semaine. Cette innovation semble fiable et bien tolérée.

Lire l'article
Dossier Santé : L'implant contraceptif : avantages et inconvénients

L'implant contraceptif : avantages et inconvénients

Disponible depuis près de quatre ans, l'implant contraceptif offre une protection continue durant trois ans. Il se présente sous la forme d'un petit bâtonnet de la taille d'une allumette, qui, une fois inséré sous la peau diffuse un progestatif.

Lire l'article
Dossier Santé : Pouvoir enfin oublier sa pilule en toute sérénité !

Pouvoir enfin oublier sa pilule en toute sérénité !

De nouveaux modes de contraception ont obtenu leur autorisation de mise sur le marché : patchs, anneaux contraceptifs… il y en a pour tous les goûts, pour toutes les femmes.

Lire l'article
Dossier Santé : Stérilisation définitive : deux méthodes pour obstruer les trompes

Stérilisation définitive : deux méthodes pour obstruer les trompes

La stérilisation à visée contraceptive est un véritable engagement car à travers cet acte, une femme renonce à toute maternité future. La décision d'une stérilisation doit donc être soigneusement réfléchie. Quelles sont les techniques possibles ?

Lire l'article
Dossier Santé : Le patch contraceptif expliqué en vidéo

Le patch contraceptif expliqué en vidéo

L'appareil reproducteur féminin est constitué de l'utérus, des trompes de Fallope et des ovaires. Les ovaires sont des glandes en forme d'amande situées de chaque côté de l'utérus. Ils produisent les hormones sexuelles œstrogène et progestérone qui régulent le cycle menstruel féminin. En plus de...

Lire l'article
Dossier Santé : Le stérilet en 10 questions

Le stérilet en 10 questions

Le stérilet est un moyen contraceptif très efficace et avantageux. Il porte bien mal son nom puisqu’il n’entraîne aucune stérilité et qu’il peut même être posé chez une jeune femme qui souhaite par la suite avoir des enfants. C’est pourquoi les médecins lui préfèrent son autre nom, le dispositif intra-utérin, DIU.

Lire l'article

Articles

Le stérilet en cuivre, appelé DIU en cuivre, est un moyen de contraception simple à poser, peu contraignant pour la femme. En effet, contrairement au stérilet hormonal, il ne va pas beaucoup modifier les cycles ni la libido ni provoquer de sécheresse vaginale. Le stérilet en cuivre peut par contre avoir un impact sur les règles.

Contrairement à la pilule classique, la pilule progestative ne contient pas d’œstrogènes. Elle convient particulièrement aux fumeuses, aux femmes en surpoids, aux diabétiques, ou à celles qui souffrent de problèmes de circulation sanguine. Quels sont les effets indésirables de la pilule progestative ?

Un nouveau moyen de contraception est proposé aux femmes depuis une quinzaine d’années : l’implant contraceptif. Il s’agit d’un petit bâtonnet inséré au niveau de la face interne du bras, qui diffuse des hormones progestatives en continu pendant trois ans. Quel est le principe de l’implant contraceptif ? À qui s’adresse ce mode de contraception féminine ?

Une grossesse extra-utérine (GEU) se définit par une grossesse qui se développe hors de la cavité utérine, l’œuf se fixe dans le col de l'utérus, un ovaire, une trompe de Fallope ou encore dans la cavité abdominale. Quels sont les signes qui témoignent d'une grossesse extra-utérine ?

Quand une dent est très abîmée mais que sa racine est saine, il peut être envisagé de poser une dent sur pivot. La dent sur pivot est une prothèse dentaire réalisée conjointement par le dentiste et le prothésiste dentaire. Qu’appelle-t-on dent sur pivot ? Dans quel cas pose-t-on une dent sur pivot ?

Les petites et grandes lèvres vaginales constituent la partie visible de la vulve. Mais que savez-vous sur l’utilité des lèvres vaginales ? Ont-elles un impact sur la sexualité féminine ?

La cataracte affecte la santé des yeux de manière très fréquente. Elle touche surtout le sujet âgé. Savoir la reconnaître est important, car son traitement permet bien souvent de retrouver une vision normale.

Pour bien choisir sa contraception, il est essentiel de consulter un gynécologue, mais il peut aussi être utile de s’interroger sur ses propres envies en la matière. L’implant contraceptif par exemple offre une efficacité identique à celle de la pilule, mais son usage est plus simple. Contraception par implant, DIU, diaphragme, on fait le point sur les moyens de contraception les plus utilisés.

L’implant contraceptif est un des moyens de contraception hormonale disponibles aujourd’hui en France. Découvrez son fonctionnement mais aussi les éventuels risques qu’il peut présenter.

L'endométriose se caractérise par la formation de cellules endométriales en dehors de l'utérus (ovaires, trompes, péritoine, vessie...). Les désirs de grossesse sont parfois plus longs à aboutir en cas d'endométriose, mais la fertilité reste, dans de nombreux cas, possible. Comment mener à bout son désir d'enfant ?

De fortes douleurs, surtout pendant les règles. Voilà le symptôme le plus connu de l'endométriose. On devrait plutôt parler au pluriel de cette maladie, car chaque femme présente une forme spécifique. Et les traitements doivent s'y adapter. Explications.

Présent dans 42 départements, le moustique-tigre est un insecte particulièrement nuisible. Non seulement il pique en journée, mais il est en plus vorace et résistant. Voici comment éviter qu'il ne s'implante chez vous.

La pilule demeure aujourd’hui la première méthode de contraception utilisée en France. Toutefois, face à son usage contraignant et ses effets secondaires, le recours à une méthode de contraception plus naturelle, sans hormones, est de plus en plus courant.

L’implant contraceptif est un moyen de contraception hormonale qui assure un taux d’efficacité proche des 99 %. Comment fonctionne-t-il et quels sont ses effets sur les règles ? Enfin, quels sont le prix et les modalités de prise en charge de cet implant ?

Le diaphragme féminin est un moyen de contraception sans hormones qui présente un taux d’efficacité d’environ 94 %. Il ne doit pas être utilisé en même temps qu’un préservatif masculin en raison de la matière dans laquelle il est fabriqué. Tour d’horizon sur le diaphragme.

Aucun doute, le tabac est néfaste pour la fertilité. Le tabagisme actif a des conséquences aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Heureusement, certains substituts peuvent accompagner les fumeurs dans leur cure anti-tabac.

Parmi les modes de contraception utilisés en France, le stérilet ou DIU (Dispositif Intra-Utérin) arrive en seconde position derrière la pilule. Il en existe deux types : le DIU au cuivre et le DIU hormonal. Quelles sont les différences entre les deux ?

Lorsqu’elle est secondaire, la cataracte a des symptômes similaires à ceux d’une cataracte primaire. La cataracte secondaire se manifeste après l’opération, et ne peut être corrigée par des verres de lunettes.

Les cancers de l'utérus et du col de l'utérus sont souvent silencieux et indolores. Un changement dans l'abondance des règles peut être un signe de lésion cancéreuse. Toutefois, des règles abondantes peuvent avoir bien d'autres origines.

Les notices de médicaments regorgent d'effets indésirables. Parmi les plus craints, la prise de poids. Si celle-ci n'est pas systématique, certaines classes sont plus à risque que d'autres. Voici lesquelles.

Pilule, stérilet, implants… Dans l'immense majorité des cas, la contraception est gérée par les femmes. Mais de nombreuses solutions existent pour les hommes qui souhaitent s'impliquer. E-Santé fait le point sur les méthodes disponibles et sur celles à venir.

On l'oublie souvent, mais la pilule contraceptive est un médicament. Consommé par une Française sur trois, elle peut avoir des contre-indications mais aussi des interactions avec d'autres traitements.

Pousser la porte d’un cabinet pour parler de son sexe, demeure pour la majorité des hommes extrêmement tabou ! Pénoplastie chirurgicale, lipofilling, injections d’acide hyaluronique, implant pénien…, l’arsenal thérapeutique ne manque pourtant pas !

C'est une visite incontournable dans la vie d'une femme : le rendez-vous chez le/la gynécologue. En fonction de votre âge ou de votre état de santé, certains examens seront nécessaires. E-Santé fait le point avec le Dr Béatrice Guigues, gynécologue à Caen (Calvados) et membre du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF).

Pas toujours douloureux, mais souvent présent, le kyste aux ovaires peut inquiéter. Le point avec les Drs Patrice Lopes, gynécologue-obstétricien à la polyclinique de l'Atlantique de Saint-Herblain (Loire-Atlantique), et Sylvain Mimoun, gynécologue à Paris.

Problèmes sexuels, infections gênantes, pertes vaginales... Il est parfois compliqué de poser certaines questions très intimes. Le Dr Morgane Perrin, chef de Clinique-Assistant du service de gynécologie-obstétrique de l’hôpital Lariboisière, fait le tour des interrogations fréquentes des patientes.

trouble de l'érection

Le cancer de la prostate et ses traitements exercent une influence sur la sexualité et la fertilité. Il est essentiel d’être bien informé des changements potentiels et de se faire aider. Un accompagnement dédié à la sexualité fait partie intégrante de la prise en charge de ce cancer. Mais qu’est-ce qui change réellement et quelles sont les solutions ?

diabète et parodontite

Plus encore que le reste de la population, les personnes diabétiques doivent faire preuve d’une hygiène buccale irréprochable. Chez elles, le risque de maladie de la gencive ou parodontite est accru, surtout lorsque le diabète est mal équilibré. A l’inverse, une parodontite chez un diabétique affecte sa glycémie et participe au déséquilibre du diabète. Diabétiques, consultez votre chirurgien-dentiste !

 

traitement maladie de parkinson

Agé de 57 ans, Hervé est atteint de la maladie de Parkinson. Il a vécu toutes les étapes psychologiques difficiles qui ont suivi l’annonce du diagnostic mais aussi la rééducation intensive, la neurostimulation cérébrale... Délégué bénévole pour l’association France Parkinson, voici ses cinq messages.

traitement du parkinson

Stimuler à l’aide d’un courant électrique une zone précise du cerveau des personnes atteintes de la maladie de Parkinson peut faire des miracles. Cette « neurostimulation cérébrale profonde » est désormais un traitement de première ligne parfaitement au point. Il faut y penser très tôt, dans les toutes premières années de la maladie.

Pages

PUB