Protégeons notre cerveau !

Protégeons notre cerveau !
Notre cerveau n’a pas encore livré tous ses mystères, loin de là. En revanche, les ennemis de notre cerveau sont de mieux en mieux connus. Outre les tumeurs cérébrales, dont on ne connait toujours pas l’origine, certaines maladies comme le diabète ou l’hypertension sont  capables de l’endommager. La consommation excessive d’alcool est également bien connue pour sa toxicité cérébrale. Alors comment protéger notre cerveau ? 
Protégeons notre cerveau !

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Soigner son hypertension pour préserver son cerveau...

Soigner son hypertension pour préserver son cerveau...

Le rappel de cette association entre l'hypertension et le fonctionnement du cerveau a pour but d'inciter les hypertendus à suivre leur traitement correctement. En effet, soigner l'hypertension représente le premier traitement préventif de la maladie d'Alzheimer et des autres maladies neurodégénératives connues à ce jour...

Lire l'article
Dossier Santé : Le binge drinking détruit le cerveau des ados

Le binge drinking détruit le cerveau des ados

Le binge drinking, biture express ou hyperalcoolisation rapide, abîmerait le cerveau en développement des adolescents. C'est l'hippocampe, zone cérébrale impliquée dans la mémoire, qui serait plus particulièrement touchée. Malheureusement, cette pratique délétère est de plus en plus fréquente chez les jeunes...

Lire l'article
Dossier Santé : Mal entendre fait vieillir le cerveau

Mal entendre fait vieillir le cerveau

Pourquoi est-il si important de traiter une audition défaillante ? Parce qu'à force de mal entendre, le cerveau en vient à s'organiser différemment, ce qui contribue à accélérer son vieillissement. Un appareillage précoce permet de renouer avec les bruits de notre environnement et de stopper les transformations cérébrales.

Lire l'article
Dossier Santé : Qui est à risque de cancer du cerveau ?

Qui est à risque de cancer du cerveau ?

Le cancer du cerveau est en augmentation depuis une vingtaine d'années, probablement pour des raisons environnementales. L'exposition à certains cancérogènes, notamment aux pesticides augmente le risque de développer un cancer du cerveau. Quant aux téléphones portables et aux antennes, ils sont très fortement suspectés...

Lire l'article
Dossier Santé : Le diabète nuit à votre cerveau

Le diabète nuit à votre cerveau

Le diabète est un facteur de risque bien connu pour les démences, y compris la maladie d’Alzheimer. On n’avait cependant pas de certitude concernant son impact sur le vieillissement du cerveau… Jusqu’à maintenant.

Lire l'article

Articles

La plupart des cancers peuvent se compliquer de métastases, s'ils ne sont pas soignés à temps. Les métastases sont dues au passage des cellules cancéreuses dans le sang, qui vont ensuite se loger dans d'autres organes. 

Les tumeurs au cerveau peuvent être de types et de pronostics différents. Les facteurs de risque et les causes de ces tumeurs ne sont pas bien déterminés. Leur prise en charge dépend de leur type histologique et de leur localisation.

Lorsqu'un bouton apparaît sur la langue et qu'il persiste plusieurs semaines, on peut craindre un cancer de la langue, notamment chez le sujet fumeur. Établir un diagnostic de certitude est une priorité, car de sa précocité dépendra le pronostic.

Les tumeurs au cerveau peuvent être de plusieurs types et de gravités différentes. La localisation des tumeurs cérébrales est également un élément déterminant pour la prise en charge et surtout pour le pronostic.

La cruralgie est une atteinte des racines d’un nerf rachidien. Des douleurs sont ressenties tout au long du trajet du nerf crural. Dans certains cas, une crise de cruralgie peut avoir de graves conséquences.

Le PET scan est un procédé d’imagerie utilisé à des fins diagnostiques en cancérologie, en cardiologie ou encore en neurologie. Découvrez ici pourquoi faire un PET scan.

Les symptômes du cancer du poumon sont généralement une toux persistante avec l'émission de crachats sanglants, une douleur thoracique ou dans le dos, un essoufflement et une perte de poids inexpliquée. Mais qu'entend-on par cancer foudroyant du poumon ?

Face à de possibles effets néfaste sur la santé des sels d’aluminium contenus dans les déodorants, la pierre d’alun a renoué avec le succès de la naturalité. Mais qu’est-ce que la pierre d’alun ?

Notre cerveau ne se nourrit pas seulement d’enseignements et d’expériences diverses et variées. Sa santé dépendant également de ce que contient notre assiette.

T 150, T 110 ou encore T 80… Elles ont de drôles de noms les farines de blé ! Que signifient ces « codes » sur les paquets ? Et quel produit privilégier selon l’usage auquel on le destine ? Décryptages.

La migraine avec aura est une pathologie très fréquente et bénigne. Cependant, l'aura peut en fait correspondre à des troubles neurologiques provoqués par un cancer du cerveau. Un bilan neurologique complet est toujours nécessaire face à une migraine avec aura.

Les tumeurs cérébrales peuvent être de plusieurs types et sont plus ou moins graves en fonction de leur histologie. L'examen le plus performant pour diagnostiquer un cancer du cerveau est l'imagerie par résonance magnétique (IRM)

Le saviez-vous ? Compter les calories ne suffit plus pour distinguer les aliments santé minceur de la junk food. Une étude américaine met en lumière les vertus nutritionnelles sur le plan cardiovasculaire d’une poignée d’amandes, à calories égales, par rapport à un muffin... D’autres dizaines d’études prouvent, de même, que l’amande est un aliment extraordinaire pour l’ensemble du corps humain. Il est temps de changer pour toujours nos mauvaises habitudes alimentaires, et, bonne nouvelle, en conservant intacte la dimension plaisir !

Les cancers de la peau sont de plusieurs types : le carcinome basocellulaire, qui ne provoque pas de métastases, le carcinome spinocellulaire, plus invasif, et le mélanome qui peut se généraliser. Ces cancers sont rarement foudroyants, mais non diagnostiqués, leur évolution peut être rapide.

Plus connue sous le nom de migraine ophtalmique, la migraine avec aura est une affection neurovasculaire provoquant d’importants maux de tête. Ses symptômes peuvent parfois s’apparenter à la survenue de certains cancers, comme une tumeur cérébrale.

Si vous avez passé des nuits entières à vous tourner et retourner dans votre lit, vous le savez : trouver la bonne position pour dormir relève parfois du calvaire. Mais pour un sommeil optimal, toutes les postures ne se valent pas.

Les maux de tête, ou céphalées, peuvent avoir de multiples origines, dont la plus commune est la migraine. Ils peuvent toutefois révéler des maladies plus graves telles qu'une tumeur au cerveau ou un lymphome cérébral.

Tout le monde sait qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour tout en limitant les aliments trop gras, trop sucrés et trop salés pour rester en bonne santé. Pour aller encore plus loin dans cette pratique, Evelyne Chartier, médecin généraliste et nutritionniste, membre du Syndicat des médecins libéraux, nous dévoile les aliments qu’il faudrait consommer chaque jour pour ne pas être malade.

Un fumeur sur deux aimerait arrêter de fumer. Mais entre les idées reçues et les retours d'expérience négatifs, se lancer peut s'avérer difficile. Le Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), fait le point sur les changements qui surviennent dans l'organisme au moment de l'arrêt du tabac.

C'est un organe vital, peuplé de dizaines de milliards de neurones. Apprendre, mémoriser, comprendre... Le cerveau est impliqué dans des fonctions essentielles à notre organisme. Mais, bien à l'abri sous notre boîte crânienne, il abrite encore de nombreux mystères... Voici 9 choses que vous ne savez pas sur lui !

De bonnes nuits, voilà l’un des rouages essentiels pour être en bonne santé. Voici 5 bonnes raisons de profiter de l’été pour retrouver un sommeil de qualité. 

santé connectée

Selon le monde de la médecine,  la santé connecté (ou e-santé) s’avère un bénéfice potentiel pour la santé publique. Tous les acteurs sont impactés, professionnels de santé et patients. Il aura fallu quelques années pour que l’ergonomie des objets et des systèmes connectés soit suffisamment développée pour se poser en interface efficace entre l’utilisateur et son médecin. Aujourd’hui, le médecin conserve un rôle actif dans ce parcours de soin d’un type nouveau, et son patient acquiert toujours plus d’autonomie et de facilité à l’observance de ses traitements grâce aux objets connectés et aux applications.

Cependant, une question se pose : jusqu’où la technologie connectée va-t-elle nous emporter ?  Certains objets connectés du futur proche sont annoncés comme de vrais robots médicaux visant à supplanter médecins et chirurgiens… En voici 10 qui nous ont semblé tout à fait extraordinaires !

objet santé

Les objets connectés sont devenus nos meilleurs amis pour contrôler notre forme et notre santé avec simplicité, tout en nous amusant. Si ses atouts sont indéniables et unanimement reconnus dans le monde de la Santé, le quantified self pose aussi le problème des données de santé, et plus largement, du droit des patients. Des spécialistes nous donnent leur avis.

Solutions contre la dépression

La dépression touche environ 3 millions de personnes chaque année en France. La prise en charge médicale repose généralement sur la prescription d’antidépresseurs. Nécessaire quand les troubles sont sévères, la phytothérapie peut être une alternative efficace dans les dépressions plus légères. L’alimentation aussi compte.

Toutes les personnes souffrant d’épilepsie ne se ressemblent pas, les crises d’épilepsie non plus. A ceux pour qui l’épilepsie n’évoque rien d’autre que des convulsions spectaculaires, le Dr Gilles Huberfeld, neurologue au CHU Pitié-Salpêtrière (Paris) raconte cette maladie, à l’occasion de la Journée Nationale pour l’Epilepsie qui se tient le 17 novembre. Avec, en fil rouge, l’histoire de Sophie, jeune femme épileptique.

Toutes les douleurs ne se ressemblent pas. Certaines douleurs dites douleurs neuropathiques liées à des lésions nerveuses font souffrir au quotidien 5% de la population. Elles ne sont pas soulagées comme les autres par les antalgiques classiques, mais à coup d’antiépileptiques ou d’antidépresseurs. Des experts internationaux viennent de se pencher sur le traitement de ces douleurs chroniques et invalidantes. Le Pr Nadine Attal, la neurologue qui a participé aux recommandations de la journée mondiale contre la douleur 2016, nous explique quelle est cette douleur, méconnue et pourtant si fréquente. 

Les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas uniquement liées aux hormones et au formatage par les stéréotypes de genre. Les  spécificités biologiques comptent aussi mais elles sont sous-estimées. L’Académie de Médecine alerte sur la nécessité de prendre en compte ces particularités entre masculin et féminin, pour mieux soigner.

Difficile de trouver un produit alimentaire sans additifs car ils sont employés larga manu dans toute l’industrie pour de multiples raisons, l’essentielle étant la rentabilité.

Il existe une multitude  d’additifs, certains utiles, d’autres non, certains très probablement toxiques, d’autres non. En sommes nous empoisonnés ?

On fait le point.

Pourquoi s’acharner à vouloir diagnostiquer la maladie d’Alzheimer plus tôt ? Parce que lorsque symptômes il y a, la maladie a déjà atteint un stade avancé. Diagnostiquer plus précocement permettrait de pouvoir agir en amont, de freiner cette maladie et d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes. Explications du Dr Nathalie Cartier-Lacave, chercheur au Laboratoire « Biothérapie des maladies neurodégénératives » de l’INSERM au Commissariat de l’Énergie Atomique de Fontenay-aux-Roses, et dont les travaux de recherche sur la maladie d’Alzheimer sont soutenus par la Fondation pour la Recherche Médicale.

Grâce à une avancée française présentée en juin 2016 au congrès de la société américaine d’oncologie qui est aussitôt devenue le traitement de référence, il est possible de guérir 75 % des tumeurs graves du testicule. Les explications par son découvreur, le Pr Karim Fizazi, chef du Département de Médecine oncologique à l’Institut Gustave Roussy (Villejuif). Aujourd’hui, grâce à la chimiothérapie, il est possible de guérir plus de 90% de l’ensemble des cancers du testicule.

Pages

PUB