Les bonnes raisons de manger des cerises

© Istock

C’est le temps des cerises ! Succombez à la tentation de ces jolis petits fruits rouges car ils sont une mine de bienfaits pour notre santé.

PUB
En partenariat avec :

Un petit coup de mou ? Vite, craquez pour une poignée de cerises ! Avec ses 11 % de sucres aux 100 g, elles nous apportent illico de l’énergie à revendre ! Elles concentrent un grand nombre de précieux nutriments comme des vitamines B1, B3 et B6 qui interviennent dans le bon fonctionnement du système nerveux, B2 et B5 qui atténuent la fatigue physique et intellectuelle ainsi que la vitamine C tonifiante.

PUB
PUB

Une portion de 125 g de cerises couvre entre 20 et 30 % de nos besoins en cette vitamine. Cette même portion apporte 25 % de nos Apports Journaliers Recommandés (AJR) en provitamine A, indispensable pour conserver une belle peau et maintenir notre capital vision.

Les cerises sont également bien pourvues en minéraux : elles n’en renferment pas moins de 11 différents, parmi lesquels le calcium, le cuivre, le zinc et le sélénium qui contribuent au bon fonctionnement de notre système immunitaire. Rien de tel pour retrouver notre peps et le garder !

De l’acide folique contre la malformation du bébé

Un heureux événement en projet ? Les cerises sont vos alliés car elles sont sources d’acide folique. Aussi appelée vitamine B9, celle-ci est nécessaire à la division cellulaire ainsi qu’au bon fonctionnement des systèmes nerveux et immunitaires. Une portion de 125 g de cerises permet de couvrir 15 % des AJR. C’est pourquoi elle est particulièrement recommandée avant la conception de l’enfant ainsi que pendant toute la grossesse pour éviter la malformation fœtale, notamment au niveau du tube neuronal.

Elle relance le transit

Comme tous les fruits frais, la cerise est source de fibres : elle contient surtout des celluloses et des hémicelluloses, particulièrement efficaces pour lutter contre la paresse intestinale, car elles augmentent le volume des selles.Seulement, avis aux intestins sensibles : ses fibres peuvent aussi entrainer des douleurs abdominales et des ballonnements.

Pour les éviter, mâchez bien car cela améliore la digestibilité de ces substances alimentaires ou consommez ce fruit sous forme de clafoutis, de compote, de coulis à déguster avec un fromage blanc, en confiture ou en crumble : dès lors qu’elles sont cuites, leurs fibres sont bien plus douces à digérer.

Enfin, pour les amateurs de sucré-salé, sachez que la cerise se marie très bien avec du filet mignon ou une carbonade de bœuf, et se cuisine en délicieuse sauce pour accompagner un pain de viande ou des nems. De quoi surprendre vos papilles !

Source : Merci à Marie-Laure André, diététicienne-nutritionniste à Toulon et auteure du site www.passionnutrition.com
La rédaction vous recommande sur Amazon :