Sélénium : un oligo-élément miraculeux ?

© Istock

Le sélénium est un oligo-élément qui a un très puissant pouvoir antioxydant. L’oxydation étant la mère d’un grand nombre de maladies ravageuses et du vieillissement, on a tendance à attribuer au sélénium des pouvoirs miraculeux. Du coup, il est devenu un complément alimentaire à la mode. Qu’en est-il exactement ?

PUB

Sélénium : à quoi sert-il ?

Le sélénium agit tous azimuts car il intervient dans l’activité de différents enzymes antioxydants qui exercent leur activité partout dans notre corps. Il est donc particulièrement protecteur. D’autant plus qu’il s’active bras dessus, bras dessous avec la vitamine E qui est aussi un antioxydant.

Ce bienfaiteur qu’est le sélénium agirait dans la prévention de différents cancers (côlon, prostate, poumon), des maladies cardiovasculaires et de la cataracte. Il aiderait aussi à traiter l’asthme.

PUB
PUB

Mais ce n’est pas tout !

Il joue un rôle reconnu dans la constitution de certaines protéines (dont celles des spermatozoïdes et de la prostate) et dans l’activité de la glande thyroïde.

Le sélénium intervient aussi dans tous les processus de nos défenses immunitaires.

Enfin, il aurait une action bénéfique sur les troubles de l’humeur et même sur la dépression.

En fait, il semble bien que rien ne lui échappe.

Sélénium : quels sont les besoins ?

Les besoins en sélénium sont infimes, de l’ordre de quelques dizaines de microgrammes (un microgramme est égal à un millionième de gramme).

Ils sont de 20 à 45 µg chez les enfants et à partir de 13 ans, de 50 µg. Ils s’élèvent à 60 µg chez les adultes et atteignent 70 à 80 µg chez les personnes âgées.

Publié le 05 Mars 2015 | Mis à jour le 05 Mars 2015
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
Source : Brown KM, Arthur JR.
Voir + de sources
 Selenium, selenoproteins and human health: a review.Public Health Nutr. 2001 Apr;4(2B):593-9. Shaheen SO, Newson RB, et al. Randomised, double blind, placebo-controlled trial of selenium supplementation in adult asthma.
http://www.afssa.fr/TableCIQUAL/index.htmBialostosky K, Wright JD, Kennedy-Stephenson J, McDowell M, Johnson CL. Dietary intake of macronutrients, micronutrients and other dietary constituents: United States 1988-94. Vital Heath Stat. 11(245) ed: National Center for Health Statistics, 2002. Bjelakovic G, Nikolova D, Gluud LL, Simonetti RG, Gluud C (2008). Antioxidant supplements for prevention of mortality in healthy participants and patients with various diseases. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 2. Art. No.: CD007176. DOI: 10.1002/14651858.CD007176. Kristal AR et al. Baseline Selenium Status and Effects of Selenium and Vitamin E Supplementation on Prostate Cancer Risk. J Natl Cancer Inst. 2014 Feb 22.