Les accidents vasculaires cérébraux (de l’AIT à l’ AVC)

Articles

Les anti-inflammatoires font partie des médicaments les plus fréquemment utilisés (notamment l’ibuprofène), y compris en automédication. Pour autant, connaissez-vous les dangers des médicaments anti-inflammatoires et les risques qu'ils font courir ?

L'AVC (accident vasculaire cérébral) peut être soit ischémique soit hémorragique. L'AVC ischémique est, par définition, l'obstruction d'une artère cérébrale par un caillot ou un thrombus, provoquant l'interruption de l’irrigation sanguine du cerveau. Qu'entend-on par AVC ischémique gauche ?

Le vertige se caractérise par la sensation désagréable que notre environnement bouge. Quelle qu’en soit l’origine, avoir la tête qui tourne n’est pas anodin et doit faire l’objet d’une consultation médicale.

Il existe de nombreux médicaments anti-rhume disponibles en libre-service à la pharmacie. Pour cette affection bénigne, l’automédication est de mise ! Pourtant, soigner un rhume sans médicament est tout à faible possible, et même recommandé, car les effets secondaires de ces produits peuvent s’avérer dangereux.

Avec le cholestérol, les triglycérides constituent les principales graisses contenues dans l’organisme. S’ils sont indispensables à la production énergétique, ces acides gras peuvent impacter la santé lorsqu’ils affichent un taux excessif. Quels sont les symptômes générés par des triglycérides élevés ?

Les maladies du cœur telles que l’arythmie et ses conséquences (infarctus du myocarde, AVC, etc.) concernent un nombre de plus en plus important de personnes. Il est donc essentiel de savoir les repérer à temps en en connaissant les signes d’alerte.

Les vertus des probiotiques sur la santé ne sont plus à démontrer. Amélioration de la digestion, lutte contre les douleurs intestinales et les inflammations, renforcement du système immunitaire, leur consommation bénéfique. Quels sont les aliments qui contiennent des probiotiques naturels bio ? En voici 5.

Le bilan lipidique comprend le dosage du cholestérol total, du cholestérol HDL (bon cholestérol), du cholestérol LDL (mauvais cholestérol) et des triglycérides. Mais quelles sont les normes acceptables pour diminuer le risque de développer une maladie cardio-vasculaire ? Que signifie un taux de cholestérol HDL trop bas ?

Un taux anormalement haut de cholestérol est mauvais pour l'organisme, celui-ci favorise le développement des maladies cardio-vasculaires. Le bon cholestérol (ou cholestérol HDL) doit être le plus bas possible pour limiter les facteurs de risque. Mais quelles sont les normes du taux de cholestérol ?

Les statines sont les médicaments anti-cholestérol les plus prescrits au monde. Leur utilisation est aujourd'hui très critiquée. Selon eux, les statines provoquent un réel danger en raison des nombreux effets secondaires qu'elles provoquent. Ainsi, existe-t-il des statines naturelles moins dangereuses pour l'organisme ?

Lors d'une analyse de sang, vous avez sans doute remarqué que le cholestérol se décline en 3 types différents : le cholestérol total, le cholestérol HDL et le cholestérol LDL. Mais quelle différence existe-t-il entre le cholestérol HDL et le cholestérol LDL ?

L’audition est un système complexe qui peut parfois montrer quelques signes de faiblesse. Les bourdonnements en sont le parfait exemple puisqu’ils touchent de nombreux Français et peuvent même être à l’origine de douleurs à l’oreille. Mais à quoi sont-ils dus ?

L'électrophorèse des protéines plasmatiques (EPP) est un bilan biologique réalisé dans le cadre de nombreuses pathologies ; une étude récente (étude CANTOS) démontre l'intérêt de cette analyse dans le cadre des maladies cardiovasculaires.

L’arythmie correspond à des perturbations du rythme cardiaque, tant au niveau de sa régularité, de sa fréquence, que de l’intensité de ses contractions. C’est une des maladies du cœur les plus fréquentes qui peut aussi être le symptôme de certaines maladies cardiovasculaires.

Les symptômes de l’AIT et ceux de l’AVC sont similaires mais ceux de l’AIT durent généralement moins d’une heure. Parmi eux, on retrouve également les symptômes spécifiques de l’AVC chez la femme, comme des nausées ou un souffle court. On fait le point sur cette maladie cardiovasculaire.

Les saignements de nez sont très fréquents et la plupart du temps bénins. Cependant, ils peuvent rarement être le signe d'une maladie cardiovasculaire grave comme un accident vasculaire cérébral hémorragique.

La nocivité du tabac n’est plus à prouver. Parmi les nombreux méfaits du tabac se trouvent les maladies cardiovasculaires et notamment celles qui se traduisent par des artères bouchées. Mais pourquoi le tabagisme favorise-t-il les maladies cardiovasculaires ?

Les AVC (accidents vasculaires cérébraux) sont grandement favorisés par la consommation de tabac. En effet, on estime que 25 % des AVC sont provoqués par le tabac. Mais quel est son rôle exact dans les AVC ? Pourquoi participe-t-il aux artères bouchées ?

Quand on est non-fumeur, inhaler la fumée des cigarettes de ses voisins n’est pas seulement incommodant mais dangereux pour la santé. Quels sont les risques encourus par le tabagisme passif ? Le point sur les méfaits de la cigarette.

Les campagnes publicitaires et les slogans apposés sur les paquets de cigarettes scandent les dangers du tabac pour la santé, notamment en termes de risque de cancer. Mais saviez-vous que le tabac a aussi des actions néfastes sur l’haleine et les dents ?

Ingérer des médicaments pour améliorer ses capacités sportives, c'est tentant. Mais en plus d'être illégal, cela peut mettre votre santé en péril. On vous explique pourquoi.

L’aura migraineuse est une forme particulière de migraine, avec des signes avant-coureurs très caractéristiques, notamment un mal prégnant derrière les yeux. Elle touche 25 à 35% des migraineux. Comment identifier une aura migraineuse ?

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont des affections liées aux maladies cardiovasculaires. Il faut toutefois distinguer les accidents ischémiques des accidents hémorragiques. En effet, les AVC ischémiques présentent des caractéristiques qui leur sont propres.

Vous avez dormi 8 heures et pourtant, au réveil, vous vous sentez somnolents et fatigués ? C’est peut-être que vous souffrez d’apnée du sommeil. Loin d’être une malédiction, sachez qu’il existe aujourd’hui des traitements efficaces et confortables pour vivre avec. L’exemple de Philips avec le témoignage de Myriam Benbassat Hozé, chef de produit masques et oxygénothérapie.

Connaissez-vous les effets du cholestérol LDL sur l'organisme ? Pourquoi faudrait-il surveiller régulièrement son taux de cholestérol ? Voici quelques explications sur le LDL, également appelé mauvais cholestérol.

Infarctus, AVC... Les maladies cardio-vasculaires sont un réel fléau. Si vous souhaitez conserver un cœur en bonne santé ou une bonne santé cardio-vasculaire en général, il serait souhaitable d’éviter certains aliments ou de les consommer à titre vraiment occasionnel.

Bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, sautes d'humeur… Les signes de la ménopause se manifestent parfois bien avant l'heure. On parle alors de formes précoces, qui peuvent se déclarer dès 20 ans. 

Des traitements permettent de limiter les conséquences de cette survenue prématurée. Le Pr Patrice Lopes, gynécologue à la polyclinique de l'Atlantique à St-Herblain (Loire-Atlantique) nous explique comment vivre avec.

Le plan Grand Froid a été déclenché ce 5 février en France. Alors que plusieurs régions font face à des températures négatives, E-Santé fait le point sur les effets de ce froid sur votre corps.

Chaque année, les maladies cardiovasculaires font 147 000 morts. La moitié de ces victimes sont des femmes. On les imagine pourtant épargnées par ces accidents qui toucheraient plus les hommes âgés et fumeurs. Voilà pourquoi les femmes doivent aussi faire attention à leur cœur.

La graisse abdominale, lorsqu’elle est trop importante, est un facteur de risque cardiovasculaire. Ainsi, les personnes qui ont un tour de taille élevé (> à 88 cm pour les femmes et > à 102 cm pour les hommes), présentent davantage de risques d’hypertension artérielle, de mauvais cholestérol, de diabète, jusqu’à l’infarctus et l’AVC (accident vasculaire cérébral). Certains aliments consommés en excès ou trop fréquemment favorisent cette graisse abdominale. Passons les principaux en revue.

Pages

Les accidents vasculaires cérébraux (de l’AIT à l’ AVC)
L’accident ischémique transitoire (AIT), également dénommé mini-AVC, précède souvent un véritable accident vasculaire cérébral (AVC). D’où l’intérêt de réaliser un bilan cardiaque après tout AIT. Mais les troubles du rythme (notamment la fibrillation auriculaire), qui favorisent la stagnation du sang et donc la formation de caillot, constituent aussi des évènements favorisant les AVC. 
Les accidents vasculaires cérébraux (de l’AIT à l’ AVC)

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Attaque cérébrale : comment prévenir ?

Attaque cérébrale : comment prévenir ?

Souvent, l'attaque cérébrale est précédée de quelques heures ou de quelques jours par un accident ischémique transitoire. Ce dernier constitue donc un signe avant-coureur qui doit donner l'alerte et mener à une consultation en urgence. Et ce, même si les symptômes disparaissent très rapidement. Commentaires et explications.

Lire l'article
Dossier Santé : Accident vasculaire cérébral (AVC) : des causes aux conséquences

Accident vasculaire cérébral (AVC) : des causes aux conséquences

On relate régulièrement la fréquence et les facteurs de risque de l'accident vasculaire cérébral, beaucoup moins les conséquences et les possibilités de récupération. Si les complications sont parfois très sombres, il est important de les connaître.

Lire l'article
Dossier Santé : Accident vasculaire cérébral : connaissez-vous les signes d'alerte ?

Accident vasculaire cérébral : connaissez-vous les signes d'alerte ?

Ce qui compte en cas d'accident vasculaire cérébral, c'est d'alerter en urgence les secours afin d'être pris en charge et de limiter les séquelles. Encore faut-il connaître les signaux d'alerte d'un accident vasculaire cérébral !

Lire l'article
Dossier Santé : AIT : vivre après une attaque cérébrale

AIT : vivre après une attaque cérébrale

L'accident ischémique transitoire (AIT), ou attaque cérébrale, est un mini-accident vasculaire cérébral (AVC). L'important, après ce type d'accident est de mettre en place des mesures préventives pour éviter la récidive et la survenue d'un véritable accident vasculaire cérébral, voire d'un infarctus du myocarde. Quelles sont les mesures à prendre au quotidien ?

Lire l'article
Dossier Santé : Attention, la fibrillation auriculaire augmente le risque d’AVC !

Attention, la fibrillation auriculaire augmente le risque d’AVC !

La fibrillation auriculaire, forme courante d’arythmie cardiaque, désigne des petits « loupés » ponctuels de la contraction du cœur. S’ils ne sont le plus souvent pas particulièrement dangereux, en revanche, ils augmentent le risque ultérieur de faire un accident vasculaire cérébral (AVC).

Lire l'article
PUB