Accident vasculaire cérébral : connaissez-vous les signes d'alerte ?

Ce qui compte en cas d'accident vasculaire cérébral, c'est d'alerter en urgence les secours afin d'être pris en charge et de limiter les séquelles. Encore faut-il connaître les signaux d'alerte d'un accident vasculaire cérébral !
© Adobe Stock

Comment se produit l'Accident vasculaire cérébral ?

L'accident vasculaire cérébral se produit lorsque le cerveau n'est plus suffisamment irrigué par le flux sanguin. Il peut s'agir d'un simple ralentissement ou d'un arrêt si un vaisseau sanguin se bouche par exemple. Peu importe, il s'agit d'une urgence car mal irrigués, les neurones meurent, ce qui peut provoquer des lésions et affecter de nombreuses fonctions cérébrales, comme le langage, ou les fonctions périphériques, comme les mouvements.

Quelles sont les causes de cette mauvaise irrigation cérébrale ?

Des dépôts de cholestérol à l'intérieur des vaisseaux peuvent ralentir la circulation sanguine. Un caillot peut obstruer un vaisseau sanguin. Il existe également des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques : un vaisseau cérébral se rompt, entraînant un épanchement de sang dans le cerveau puis une compression d'autres vaisseaux. Ce qui finit par entraver la circulation.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :