Ménopause : grand bouleversement hormonal et psychique

Articles

Autour de la cinquantaine, la femme ressent des bouffées de chaleur, une fatigue intense, souffre de prise de poids, de cystites, d’insomnies : c’est la ménopause. Le point sur les 3 symptômes révélateurs de la ménopause.

Des cheveux sur les vêtements, la brosse à cheveux, le divan ? La perte de cheveux peut avoir des causes multiples, dont certaines sont surprenantes. Quelles sont les raisons de la chute de cheveux ?

 Le mal de tête est souvent bénin mais peut vite gâcher le quotidien de ceux qui en souffrent. Parmi les causes du mal de crâne, certaines sont inattendues : variations des rythmes du sommeil, météo, alimentation, repas irréguliers, fluctuations hormonales, voici 5 raisons inattendues d’avoir une migraine.

Quand on parle de cancer de l'utérus, on pense tout de suite au cancer du col de l'utérus. Mais il ne faut pas oublier le cancer de l'endomètre, dit aussi "cancer du corps de l'utérus". 

Autrefois qualifiée de préménopause, la périménopause représente l’étape préalable à l’arrêt définitif de la fonction ovarienne, c’est-à-dire de la période de fertilité chez une femme. Quel est l’âge moyen de la ménopause ? Quelles sont les solutions pour bien vieillir ?

Une fringale, une contrariété, un coup de stress… Les raisons qui nous poussent à grignoter sont nombreuses. Mieux vaut éviter de faire main basse sur la moindre friandise, si l'on tient à sa ligne et à sa santé. Comment lutter ? On fait le point avec le Dr Nathalie Sprung, médecin-nutritionniste.

L'apparition de bouffées de chaleur peut avoir un lien avec votre thyroïde. En effet, l'hyperthyroïdie est responsable d'un bon nombre de dérèglements dans notre organisme. Mais quels sont les symptômes d'une hyperthyroïdie ? Le cancer de la thyroïde provoque-t-il les mêmes symptômes ?

Par rapport aux hommes, les femmes sont plus exposées aux pathologies des reins. Que ce soit du fait de l'anatomie ou des mauvais réflexes, elles doivent se montrer particulièrement prudentes à plusieurs périodes de leur vie.

Qu'elles atteignent les articulations, les organes ou encore le cerveau, les maladies auto-immunes se distinguent par un point commun : elles touchent davantage les femmes que les hommes.

Nous consommons beaucoup trop de sucre et c’est néfaste pour notre ligne et pour notre santé. Découvrez des moyens pour diminuer la quantité de sucre que vous prenez chaque jour sans être en manque !

Une femme sur sept est atteinte d'endométriose. Cette maladie liée au développement de muqueuse utérine (appelé endomètre) en dehors de l’utérus commence à être reconnue publiquement. A 38 ans, Leila M. a accepté de nous livrer son combat pour tomber enceinte malgré la maladie.

Souvent associée à l'adolescence, l'acné n'épargne pourtant pas les adultes. Si le mode de vie est bien souvent accusé, ses causes sont bien plus nombreuses. E-Santé tire les choses au clair avec le Dr Jean-Luc Rigon, dermatologue à Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, sautes d'humeur… Les signes de la ménopause se manifestent parfois bien avant l'heure. On parle alors de formes précoces, qui peuvent se déclarer dès 20 ans. 

Des traitements permettent de limiter les conséquences de cette survenue prématurée. Le Pr Patrice Lopes, gynécologue à la polyclinique de l'Atlantique à St-Herblain (Loire-Atlantique) nous explique comment vivre avec.

Chaque année, les maladies cardiovasculaires font 147 000 morts. La moitié de ces victimes sont des femmes. On les imagine pourtant épargnées par ces accidents qui toucheraient plus les hommes âgés et fumeurs. Voilà pourquoi les femmes doivent aussi faire attention à leur cœur.

Boutons, pustules, infections… 15 millions de personnes se battent contre l'acné en France. Cette maladie de peau est la première cause de consultation chez le dermatologue. Au-delà des bourgeons, elle a un vrai retentissement psychologique à l'âge adulte. Voici les solutions pour s'en débarrasser, avec le Dr Jean-Luc Rigon, dermatologue à Nancy (Meurthe-et-Moselle).

En plus d'être disgracieuse, la graisse abdominale peut être dangereuse lorsqu’elle est en excès. Si elle peut apparaître à n’importe quel âge du fait notamment d’un mode de vie non équilibré, elle se développe également au moment des grands bouleversements hormonaux. Retour sur les quatre facteurs principaux à l’origine de cette graisse abdominale. 

La ménopause, qui intervient aux alentours de 50 ans, peut être un cap difficile à passer pour les femmes. Elle correspond à la fin de la période reproductive et s’accompagne bien souvent de petits désagréments comme les bouffées de chaleur, une prise de poids ou des troubles de l’humeur. Heureusement, il existe des traitements homéopathiques si vous êtes concernée par ces symptômes, en complément ou non d’un traitement hormonal de substitution.

Sécheresse vaginale : solutions

Après la ménopause, de nombreuses femmes souffrent de sécheresse vaginale, pouvant fortement affecter leur vie sexuelle. Trois méthodes s’offrent à elles. Zoom sur les deux nouvelles méthodes non hormonales.

Cortisone : prise de poids et autres effets secondaires

Très efficaces, les corticoïdes permettent de soulager les symptômes ou de guérir de nombreuses maladies. Avant de les prescrire, le médecin doit, néanmoins, informer des multiples effets indésirables – plus ou moins graves – qu’ils peuvent induire.

La vie sexuelle après la ménopause existe-t-elle encore ? La réponse est oui, et sans équivoque. Actuellement, 90 % des femmes de plus de 50 ans ont eu des rapports sexuels dans l’année. Et en moyenne, 5 par mois. Ce n’était pas le cas dans les années 70 où seulement une femme sur 10 environ avait une vie sexuelle au même âge ! Mieux encore, la pratique sexuelle est bénéfique pour les femmes ménopausées. Pourquoi ? Réponse à suivre.

Les hormones sont invisibles, mais à l’image d’un chef d’orchestre, elles influencent notre santé physique, psychique, et nos comportements. Coup de projecteur sur ces molécules discrètes, mais essentielles.

L’âge, la grossesse, l’obésité, certains sports et métiers favorisent l’incontinence urinaire chez la femme. La génétique aussi, qui compte pour près de 40% dans ce risque. Quelques gènes ont été identifiés mais le dépistage génétique des femmes à risque de troubles de la statique pelvienne -incontinence urinaire et prolapsus uro-génital- n’est pas à l’ordre du jour. En attendant, comment limiter le risque de fuites urinaires ?

L’hypertension artérielle d’origine médicamenteuse ou toxique est fréquente. Parmi les médicaments à risque, certains sont en vente libre comme les anti-inflammatoires ou les décongestionnants nasaux. D’autres sont prescrits couramment, comme des antimigraineux, des antidépresseurs ou des contraceptifs. Sans oublier la phytothérapie et l’alcool qui peuvent agir sur la pression artérielle.

Les repères pour ne pas se laisser prendre au piège.

A la rentrée, c’est sûr, nos neurones vont se remettre à carburer à cent à l’heure. Pour les préserver du stress, de surmenage ou de la déprime, une solution : chouchoutez votre assiette car certains aliments sont particulièrement bons pour le cerveau. Alors pourquoi s’en priver ?

Arrivée du premier anneau vaginal contre la sécheresse intime, 1er anniversaire de la pilule qui déclenche les règles chaque semestre, la dose d’œstrogènes pour une contraception la plus sûre pour la santé… voici les dernières nouvelles en gynécologie.

Maigrir du ventre

Qu’est-ce qui se cache derrière ce projet à la fois santé et esthétique ? Certains y voient une absence de gras, d’autres pensent que c’est grâce à des muscles bien dessinés. Mais l’abdomen ne se limite pas au tissu graisseux et aux muscles de la paroi abdominale : pour avoir un ventre plat, il faut bien comprendre de quoi est constitué l’abdomen dans sa globalité. Selon l’organe en cause, la stratégie à adopter ne sera pas la même.

Dans la vie d’une femme, l’asthme est une maladie susceptible d’évoluer. Les grandes variations hormonales du cycle menstruel ou lors de la ménopause peuvent parfois entrainer une aggravation de l’asthme, voire une amélioration pendant la grossesse dans un tiers des cas. Mais actuellement, on ne sait ni expliquer ni prévoir de telles fluctuations. Explications du Dr Anne Prud’homme, pneumologue, Chef de Service des maladies respiratoires au CHU de Tarbes.

Santé : 5 grandes idées reçues à oublier définitivement

En santé, certaines croyances sont relayées décennies après décennies, en dépit d’études scientifiques démontrant exactement le contraire. Douleur, migraines ou fracture d’ostéoporose… voici cinq idées reçues récusées par cinq spécialistes, chacun dans son domaine d’expertise.

Après une ou plusieurs grossesses, au moment de la ménopause ou plus tard, la zone vaginale peut perdre en tonicité et donner la sensation à une femme que son vagin est devenu trop large. Pourquoi et que faire pour surmonter ce problème ?

Le vagin et la vulve vieillissent eux-aussi et sont tout aussi dignes d’entretien que nos dents tout au long de la vie. Comment ? Par l’hydratation, gage d’une bonne lubrification lors d’un rapport sexuel. Car une femme n’a pas à supporter une sécheresse vaginale et celle-ci ne doit surtout pas la détourner de la sexualité. 

Pages

Ménopause : grand bouleversement hormonal et psychique
Le grand bouleversement hormonal qui se produit à la ménopause se répercute aussi sur le psychisme. Parfois directement, mais aussi souvent de façon indirecte…
Ménopause : grand bouleversement hormonal et psychique

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Ménopause : questions de poids

Ménopause : questions de poids

Question poids, à la ménopause, tout est possible. Certaines femmes grossissent beaucoup ou un peu seulement, d'autre pas du tout. Mais en moyenne, durant les 4 à 5 premières années de ménopause, les femmes prennent 500 g par an. Quelques conseils pour lutter dès le début contre l'embonpoint.

Lire l'article

Le point sur la ménopause

Période charnière et délicate de la vie des femmes, la ménopause correspond à l'arrêt de la sécrétion des hormones ovariennes. Si autrefois on prescrivait systématiquement un traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS), aujourd'hui, les choses sont plus nuancées...

Lire l'article
Dossier Santé : 6 réflexes pour rester mince et tonique après la ménopause

6 réflexes pour rester mince et tonique après la ménopause

À la ménopause, les ovaires se mettent au repos et la sécrétion des hormones féminines s’arrête progressivement. Le corps n’étant plus sous l’influence des hormones, celui-ci est l’objet de grandes modifications. La plus évidente est une nouvelle répartition des graisses dans l’organisme. Il suffit de diminuer son activité physique et de manger un peu plus ou moins bien, et les quelques kilos superflus vont aller se loger dans des endroits assez précis, notamment au niveau du ventre. Autrement dit, le corps se masculinise… Voici 6 réflexes qui vous permettront de garder une silhouette jeune, même après la ménopause. 

Lire l'article
Dossier Santé : Psychisme : la ménopause agit sur le moral

Psychisme : la ménopause agit sur le moral

Au moment de la ménopause, le psychisme des femmes change souvent. Mais au fait, pourquoi et comment ?

Lire l'article
PUB