Hémorroïdes : s’en débarrasser enfin !

Hémorroïdes : s’en débarrasser enfin !
Si on en parle peu, c’est que ces varices souvent très douloureuses sont mal placées. En effet, les hémorroïdes sont très fréquentes. Il existe des traitements et une hygiène de vie qui permettent de s’en débarrasser et d’éviter qu’elles ne reviennent vous faire souffrir… 
Hémorroïdes : s’en débarrasser enfin !

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Les hémorroïdes expliquées en vidéo

Les hémorroïdes expliquées en vidéo

Les vaisseaux sanguins assurent le transport du sang du cœur vers tous les organes et les tissus du corps. Le rectum, l'anus et l'ouverture anale contiennent de nombreux vaisseaux sanguins.Il arrive parfois qu'une augmentation de la pression sanguine dans la zone du rectum entraîne une dilatation...

Lire l'article
Dossier Santé : Hémorroïdes

Hémorroïdes

Les hémorroïdes sont la conséquence d'une dilatation des veines situées près de l'anus et du rectum. Cette dilatation, qui entraîne la formation de petites "boules" dont le volume est variable d'une personne à une autre, survient à l'intérieur du rectum.

Lire l'article
Dossier Santé : Mon mode de vie anti-hémorroïdes

Mon mode de vie anti-hémorroïdes

De l’inconfort à la douleur, les hémorroïdes on s’en passerait volontiers ! Ces dilatations des veines situées dans la région de l’anus peuvent en dernier recours se traiter par la chirurgie. Sinon, certains gestes au quotidien permettent de les rendre supportables et de diminuer les risques de récidives.

Lire l'article

Articles

Les crises d’hémorroïdes sont fréquentes, puisque l’on estime que 50 % des adultes sont touchés au cours de leur existence. En cause principalement, la grossesse et la constipation. Comment reconnaître une crise hémorroïdaire ? Combien de temps dure-t-elle ?

Douleurs, fissures anales… La sodomie est une pratique sexuelle qui peut parfois faire peur mais qui, si elle est bien réalisée, peut conduire à un plaisir intense. Voici quelques conseils pour atteindre l’orgasme anal sans crainte.

Nausées, bouffées de chaleur, tête qui tourne… La grossesse s’accompagne souvent de petits désagréments inattendus. Ce sont les fameux « maux de grossesse » ! Quels sont les plus fréquents ?

La présence de sang dans les selles peut avoir de multiples origines. Ces saignements doivent toujours alerter et amener à consulter un médecin, car ils peuvent soit être bénins, soit être le signe d'un cancer digestif.

Le sujet reste encore aujourd’hui relativement tabou. Pourtant, les irritations de la zone anales sont fréquentes, peu importe le sexe et l’âge. Vincent de Parades, gastro-entérologue, chef de service du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph et secrétaire général de la Société Nationale française de Colo-Proctologie, donne quelques conseils pour éviter d’en développer et surtout pour les calmer. Avec un mot d’ordre : ne pas hésiter à consulter !

Le cancer de l'anus est l'un des cancers digestifs les plus rares. Il est souvent confondu au début avec des hémorroïdes, mais plus son diagnostic est précoce, plus les chances de guérison sont grandes. C'est pourquoi il est important de consulter lorsqu'une gêne apparaît.

La constipation est un trouble digestif fréquent. Grâce à l’homéopathie, la constipation peut être combattue efficacement et durablement. L'utilisation de cette médecine douce permettra d’éviter hémorroïdes et autres troubles liés directement ou non aux problèmes de transit.

Certaines le décrivent comme le plus beau jour de leur vie. D'autres comme un calvaire. En tout cas, les femmes aiment parler de leur accouchement.

Mais de l'après, on entend peu de confessions honnêtes. Libido, hémorroïdes, déprime… E-Santé vous révèle 12 choses que l'on tait souvent sur les suites de couches.

Nous sommes nombreux et nombreuses à rencontrer des problèmes circulatoires. Les plantes peuvent apporter une aide précieuse pour améliorer la circulation sanguine. Parmi les 4 plantes les plus utiles dans ce domaine, la vigne rouge, le cyprès, le marronnier d’inde et l’hamamélis. En collaboration avec le Dr Jacques Labescat*.

 

Invisibles dans notre alimentation, les fibres tiennent pourtant une place prépondérante dans notre équilibre alimentaire sans nous apporter la moindre calorie. C’est une des raisons pour lesquelles ces indispensables fibres sont un bon atout pour mincir.

La fissure anale n’est ni rare ni grave.

Mais cette blessure de l’anus est très désagréable et doit donc être soignée rapidement…Même s’il n’est pas évident d’aborder le sujet avec son médecin !

Une crise hémorroïdaire, c’est extrêmement douloureux.

Mais que se passe-t-il au juste quand on souffre ? C'est une thrombose...

Comment agir dans ce cas ?  

On sait qu’un transit équilibré est important, ne serait-ce que pour le confort… Mais comment le définir ?

Et quelle est la « norme » pour la fréquence de nos visites aux toilettes ?

La maladie veineuse touche plus de vingt millions de personnes en France, surtout des femmes. Pour retarder son installation, ayez recours à des mesures hygiénodiététiques et aux médecines naturelles.

La présence de sang dans les selles doit vous amener à consulter.

Si la cause est souvent bénigne (hémorroïdes, constipation), il peut aussi s’agir du signe d’une maladie, parfois grave.

Et attention, la quantité de sang présent dans les selles n’est pas forcément un signe de gravité (cancer colorectal).

Les médicaments sont déconseillés pendant la grossesse. Mais alors comment soigner tous les petits maux qu'elle entraîne ?

L'acupuncture est une bonne alternative thérapeutique pour soulager nausées, maux de dos, constipation et autres petits maux liés à la grossesse.

douleur anale

Les démangeaisons anales, ou prurit anal, peuvent avoir plusieurs origines.

Le point sur les causes possibles des démangeaisons anales : maladies de l’anus, parasites, affections cutanées, hémorroïdes…

Même si certains médicaments sont compatibles avec la grossesse, il est en général conseillé de limiter leur utilisation quand on est enceinte.

De nombreuses femmes se tournent donc vers l'homéopathie. Quels sont les solutions homéopathiques les plus souvent conseillées contre les maux habituels de la grossesse ?

Très désagréables, les hémorroïdes sont malheureusement aussi extrêmement fréquentes... Et leurs causes sont nombreuses.

Maintenant, quand elles sont installées, il faut savoir aussi "vivre avec"...

Il faut donc comprendre comment fonctionnent vos hémorroïdes et apprendre à ne pas les irriter.

De l’inconfort à la douleur, les hémorroïdes on s’en passerait volontiers ! Ces dilatations des veines situées dans la région de l’anus peuvent en dernier recours se traiter par la chirurgie. Sinon, certains gestes au quotidien permettent de les rendre supportables et de diminuer les risques de récidives.

Je suis constipé(e)... Quand faut-il aller voir un médecin ?

Je suis constipé(e)... Quand faut-il aller voir un médecin ? La constipation n'est pas un problème rare, et elle est souvent bénigne. Mais elle est aussi très désagréable ! Quand faut-il aller voir un médecin ?

Démangeaisons et présence de sang dans les selles signent la présence d'hémorroïdes. Elles sont dues à une dilatation des veines de la région anale. Ces dilatations se situent à l'intérieur ou à l'extérieur de l'anus, sous la peau. Généralement bénignes, les hémorroïdes sont très gênantes et douloureuses. Quelles sont les solutions contre les hémorroïdes ?

Lorsque des hémorroïdes provoquent des saignements, il peut être intéressant de réaliser, par mesure de précaution, une coloscopie. Pourquoi et en quoi consiste cet examen ?

Les hémorroïdes correspondent à des varices localisées à proximité de l'anus. Lorsqu'elles sont gonflées et irritées, elles peuvent être à l'origine de crises douloureuses. Que faire en pratique lorsqu'une telle crise d'hémorroïdes survient ?

Les hémorroïdes sont des affections douloureuses, mal placées et fréquentes. Quelques judicieuses informations sur ce sujet peuvent aider les personnes qui en souffrent. De la même facon, de bonnes connaissances permettent de prévenir les hémorroïdes…

Episiotomie, crevasses, engorgement mammaire, hémorroides... Quelques jours à peine après l'accouchement, vous voici déjà chez vous avec parfois un corps encore endolori et tout son lot de petits soucis. Pour vous aider à y faire face, voici nos conseils pratiques.

Constipation occasionnelle ou chronique : attention aux conséquences

Une personne sur cinq souffre de constipation occasionnelle ou chronique. C'est dire que cet état est très fréquent, et plus particulièrement chez les femmes (dans 80% des cas). Si la constipation passagère est généralement bénigne, à la longue, elle gêne la vie quotidienne en raison de ses conséquences.

Parlons constipation !

Bénins, les troubles du transit sont gênants au quotidien. Ballonnements et paresse intestinale sont pourtant très fréquents. L'important est de trouver une solution adaptée afin que la constipation ne s'installe pas et soit à l'origine de complications.

Les hémorroïdes correspondent à des sortes de varices des veines au niveau de l'anus, à l'origine de douleurs mal placées, voire de saignements.

Avant d'en arriver aux solutions chirurgicales, certaines mesures peuvent contribuer à espacer les crises d'hémorroïdes, notamment la lutte contre la constipation.

Comment dépister à temps un cancer colorectal ?

Faire un test de dépistage régulièrement entre 50 et 74 ans, comme recommandé dans le programme de dépistage organisé du cancer colorectal qui devrait être étendu à toute la France d'ici 2007. Mais aussi, reconnaître les signes d'alerte.

Pages

PUB