Les nouvelles addictions (jeux, Internet, Facebook, sexe, sport…)

Articles

Votre partenaire vous dénigre régulièrement ? Malheureusement, le harcèlement psychologique au sein d’un couple n’est pas si rare. Voici comment réagir si votre conjoint est rabaissant…

Le cancer de la gorge est surtout dû à la consommation d’alcool et au tabagisme mais il peut toucher d’autres publics. Le cancer de la gorge a pour symptôme possible un mal de gorge persistant.

Pour arrêter le tabac, les patchs peuvent être utiles. Le sevrage tabagique s'avère parfois compliqué. Les substituts nicotiniques aident la personne à se libérer de la dépendance physique à la cigarette. Quels substituts existent pour aider à réussir un sevrage tabagique ?

Tandis que le tabagisme actif concerne les personnes qui fument, le tabagisme passif désigne les personnes de leur entourage, inhalant la fumée du tabac de manière involontaire. Découvrez les différences entre le tabagisme actif et le tabagisme passif.

Aucun doute, le tabac est néfaste pour la fertilité. Le tabagisme actif a des conséquences aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Heureusement, certains substituts peuvent accompagner les fumeurs dans leur cure anti-tabac.

Personne ne peut ignorer que le tabagisme nuit à la santé. Par contre, beaucoup associent cette nuisance à la nicotine, alors qu’il y a beaucoup plus dangereux : les goudrons. Pourquoi les goudrons sont-ils dangereux ?

Arrêter de fumer n’est pas toujours une décision facile à prendre. Certains fumeurs redoutent en effet le syndrome de manque. Quels sont les symptômes prévisibles du sevrage tabagique ? Comment les surmonter ?

LSD, champignons hallucinogènes, kétamine… Dans l'esprit collectif, ces substances psychédéliques sont associées aux mouvements hippies des années 1960 ou aux soirées festives. Mais elles font aujourd'hui leur grand retour en laboratoire. Elles pourraient servir à traiter des troubles psychiatriques ou neurologiques très courants.

De nombreux couples visionnent des contenus coquins pour pimenter et explorer leur sexualité. Vous y pensez ? Vous aimeriez le proposer ? Il n’est pas toujours aisé de le faire... Voici 5 conseils pour y parvenir, sans gêne ni dérive.

Entre 500 1000 et 1 million de femmes souffriraient d'une dépendance à l'alcool en France. Encore plus que les hommes, les femmes ont tendance à se murer dans le silence et à camoufler tout ce qui pourrait les trahir. Pourquoi ce tabou et comment aider une femme alcoolique à accepter de l'aide ?

C'est une méthode radicale contre l'obésité, mais elle a fait ses preuves. Pour autant, la chirurgie bariatrique n'est pas dénuée de risques. On fait le point avec le Pr François Pattou, chef du service de chirurgie générale et endocrinienne au CHRU de Lille (Nord).

Saviez-vous qu’un spermatozoïde a besoin de 800 ondulations pour parcourir un centimètre dans le vagin ? Quantité, qualité, toxicité, allergies... Avec le Pr François Desgrandchamps, urologue à l’hôpital Saint-Louis (Paris), E-Santé fait le point sur six choses insolites à savoir sur la semence masculine.

Un fumeur sur deux aimerait arrêter de fumer. Mais entre les idées reçues et les retours d'expérience négatifs, se lancer peut s'avérer difficile. Le Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), fait le point sur les changements qui surviennent dans l'organisme au moment de l'arrêt du tabac.

Effets de l'alcool

La consommation d’alcool à risque est bien différente chez les femmes que chez les hommes. Plus vulnérables, la société les montre aussi encore du doigt. Gangrénées par la honte, les femmes victimes d’alcoolisme chronique n’osent demander de l’aide. Laurence Cottet, avocate, est revenue de l’enfer de l’alcoolisme et sait que l’abstinence est fragile. Désormais diplômée en addictologie, elle anime un groupe de parole à Valence où elle applique sa méthode (H3D), fondée sur le bon sens.

Serious games thérapeutiques

Le jeu, c’est du sérieux. Le principe des serious games ou "jeux sérieux" en santé est simple : en s’amusant comme dans un jeu vidéo, on peut changer les comportements en santé, apprendre sur sa maladie et mieux la gérer au quotidien. Certains font de la prévention, d’autres tentent même de ralentir un déclin cognitif léger ou de rééduquer après un AVC.

Plus vulnérables aux effets de l’alcool que l’homme, les femmes en paient le prix fort alors même qu’elles sont plus susceptibles de développer un sentiment de honte ou de culpabilité qui les empêche de demander de l’aide.

Hommes ou femmes, quelles différences vis-à-vis de l'alcool ?

Si l’activité physique régulière et modérée entretient l’organisme, entraîne le cœur, chasse le stress et protège de certains comportements à risque, la pratique d’une activité sportive en excès semble, à l’inverse, augmenter le risque d’une consommation d’alcool problématique.

À 14 ans, la moitié des garçons a expérimenté la masturbation. A 18-19 ans, 90 % des hommes l’ont expérimentée au moins une fois. La masturbation est un geste banal sans aucun danger pour la santé physique ou mentale et universellement répandu. Cela nous paraît aujourd’hui une évidence et pourtant, ça n’a pas toujours été le cas. Des idées fausses continuent à circuler à ce sujet. Pourtant, la masturbation masculine peut également poser quelques soucis…

Accro au mobile, réseaux sociaux, tablettes…  et envie ou besoin de déconnexion, d’un vrai break, garanti zéro réseau et 100% détente ? Voici quelques idées de cures dédiées à la « détox digitale » pour retrouver le calme, la paix de l’esprit… et la vraie vie !

Difficile de dépister les enfants ayant un trouble « déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité » (TDA/H), entre le risque de la stigmatisation et celui de laisser ces enfants en souffrance. Dépistage, prise en charge de ces enfants… comprendre le TDA/H permet d’éviter les nombreux écueils.

Anorexie mentale : peur de grossir … ou plaisir de maigrir ?

Et si on s’était trompé ? Selon une récente étude de l’Inserm, les jeunes filles souffrant d’anorexie mentale n’ont pas peur de prendre du poids mais éprouvent une grande satisfaction à en perdre. Pareil, pensez-vous ? Pas vraiment. Cette découverte fait glisser l’anorexie du côté des addictions, ce qui ouvre de nouvelles voies thérapeutiques.

Addictions : peut-on être addict à tout ?

Quand on pense "addiction", on pense à l’alcool, aux drogues mais aussi de plus en plus souvent au sucre, aux jeux d’argent et vidéo, au sexe, au sport, au travail ou au bronzage... Pensez-vous être addict ? En cas de doute, visitez en ligne le nouveau "village des addictions". Il compile les principaux tests validés et vous met sur la voie. 

Cannabis : l’impact sur la santé des jeunes

Le cannabis est une plante psychotrope qui, consommée sous forme d’herbe (marijuana) ou de résine (haschich, shit) peut être délétère sur le cerveau de 5 à 10% des jeunes consommateurs. Explications.

Méditation Pleine Conscience, le bonheur est dans le présent

La méditation Pleine Conscience n’est pas une pratique de relaxation ou une méthode antistress. C’est une technique qui apprend à être dans le réel de l’instant, un antidote à la "pollution attentionnelle" croissante à laquelle nous sommes soumis. C’est aussi un moyen de prendre soin de soi, de mieux gérer la douleur, l’anxiété et la dépression. Méditer c’est, d’une certaine manière, se soigner.

Vieillir en bonne santé : ce qu’on nous prépare !

Dans son rapport  « Prévention de la dépendance liée au vieillissement » adopté le 24 novembre dernier, l’Académie Nationale de Médecine livre ses recommandations aux pouvoirs publics sur les actions souhaitées de prévention et d’éducation à la santé destinées à réduire les risques de dépendance liés aux maladies chroniques les plus fréquentes des personnes âgées, et ceci à toutes les étapes de la vie.

De nombreuses substances, notamment présentes dans certains médicaments, peuvent modifier le fonctionnement de notre cerveau et altérer notre mémoire. Quels sont les médicaments en cause et faut-il alors les éviter ? La problématique est bien plus complexe qu’il n’y paraît. Le point avec le Dr Catherine Thomas-Anterion, Neurologue, Docteur en Neuropsychologie, chercheur et membre de l'Observatoire B2V de la mémoire.

Séparation, crise d'adolescence, gestion des conflits: le rôle du médecin généraliste

Pour la gestion des conflits lorsque la situation familiale est compliquée, pour la separation, pour la crise d’adolescence, c'est souvent à leur médecin généraliste que les familles demandent de l'aide en premier.

Outre les substituts nicotiniques, d’autres médicaments peuvent être prescrits pour aider à l’arrêt du tabac. Dans quels cas sont-ils conseillés ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?

Cannabis : je pense que mon ado se drogue... Que faire ?

Plus de 20% des Belges âgés de 15 à 24 ans ont déjà consommé du cannabis. 12% en ont utilisé dans la dernière année, et 2,6% sont des utilisateurs habituels et fréquents. Le premier usage, en moyenne, se situe à 17 ans.Comment réagir si l’on pense que son ado utilise du cannabis ?

Anxiété : les plantes peuvent vous aider contre le stress !

VOS QUESTIONS, NOS REPONSES

Vous avez été nombreux à poser des questions concernant la phytothérapie. Le thème du stress et de l’anxiété ressort en priorité. Rien d’étonnant puisqu’un Français sur deux est concerné par le stress. Majoritairement des femmes (55 %), dont 26 % à des niveaux très élevés. En quoi les plantes peuvent-elles vous aider ? Réponses à vos questions.

Pages

Les nouvelles addictions (jeux, Internet, Facebook, sexe, sport…)
On peut être drogué au tabac, à l'alcool et à d'autres drogues, mais aussi à bien d'autres choses : addiction ou dépendance au jeu, au sexe, à Facebook, voire à Internet, à la nourriture, au travail, etc. Ces dépendances sans drogue sont sources de souffrances et pleines de risques en tout genre (financiers, professionnels, familiaux, sociaux, de santé).
Les nouvelles addictions (jeux, Internet, Facebook, sexe, sport…)

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : La bigorexie, ou la dépendance au sport

La bigorexie, ou la dépendance au sport

La bigorexie est une conduite addictive liée au sport. Une personne qui en souffre affirme ne plus pouvoir se passer de sport, et se sentir mal si elle est obligée de ne pas pratiquer.

Lire l'article
Dossier Santé : Mon enfant est accro à Internet, que faire ?

Mon enfant est accro à Internet, que faire ?

La cyberdépendance ou netaholisme désigne une dépendance à l'ordinateur et à Internet. Les jeunes sont les plus susceptibles de tomber dans ce piège (mais de nombreux adultes aussi). Comment savoir si mon enfant est véritablement cyberdépendant ? Quelles sont les solutions ?

Lire l'article
Dossier Santé : Quels traitements pour les joueurs invétérés ?

Quels traitements pour les joueurs invétérés ?

Pour certains joueurs invétérés, les jeux d'argent peuvent devenir une véritable drogue. Le jeu occupe une place centrale dans leur vie et autour d'eux, tout se disloque : ils sont au bord du divorce, leurs employeurs menacent de les licencier, leurs dettes s'accumulent. Quand ils ne jouent plus, ils dépriment ou angoissent. Il est grandement temps de demander de l'aide.

Lire l'article
Dossier Santé : Addiction au jeu, à Internet... Les addictions sans drogue, de nouvelles toxicomanies ?

Addiction au jeu, à Internet... Les addictions sans drogue, de nouvelles toxicomanies ?

Être drogué à une substance, héroïne, cocaïne, cannabis, nicotine ou même alcool, c’est une réalité bien connue des médecins addictologues. Mais les dépendances sans drogue sont beaucoup moins étudiées et pourtant, elles peuvent entraîner elles aussi de terribles souffrances. Jeu pathologique, dépendance amoureuse, kleptomanie, achats compulsifs, dépendance à Internet, workaholics, addiction au sexe, pratiques sportives à risque, à quoi correspondent les maladies de la dépendance ?

Lire l'article
Dossier Santé : L’addiction à Facebook, une nouvelle pathologie ?

L’addiction à Facebook, une nouvelle pathologie ?

Peut-on souffrir d’addiction à Facebook ? oui, c’est Internet qui le dit. Certaines personnes passent des heures sur ce site sans réussir à décrocher. C’est parfois une vraie dépendance.

Lire l'article
Dossier Santé : L'addiction sexuelle, qu'est-ce que c'est vraiment ?

L'addiction sexuelle, qu'est-ce que c'est vraiment ?

Les addictions sont classées en deux groupes différents : les addictions à une substance entraînant une dépendance et les addictions sans drogue. L'addiction sexuelle, comme l'addiction au jeu, ou à la nourriture (boulimie), fait donc partie de ces addictions comportementales.

Lire l'article
Dossier Santé : L’addiction au jeu : quand jouer n’est plus un jeu

L’addiction au jeu : quand jouer n’est plus un jeu

En France, 200.000 personnes sont dépendantes au jeu et on estime que 400.000 sont des joueurs à risque. Le joueur addict typique est un homme, jeune, citadin et à faibles revenus. Les conséquences d’une pratique excessive du jeu peuvent être graves (impact financier, isolement, tendances suicidaires…), d’autant plus en présence d’autres addictions.

Lire l'article
PUB