Fromages suisses

Chèvres et brebis n'étant pas des habituées de ce pays, les fromages suisses sont exclusivement fabriqués à partir de lait de vache. Pour cause de voisinage, certains fromages suisses sont communs avec des fromages français.
Publicité

Peu de fromages mais certains très connus

Si la Suisse revendique quelques fromages célèbres, elle n'offre pas une grande variété, comparée à celle de l'Italie ou d'autres pays méditerranéens. Le fromage blanc industriel existe comme partout ailleurs en Europe mais il n'y a pas de grand fromage à pâte fraîche comme la feta grecque ou la ricotta italienne. Absents de la panoplie également, les fromages à pâte persillée telles que les Bleus français et le Gorgonzola italien. En revanche, les fromages à pâte pressée, surtout ceux à pâte cuite, offrent les plus célèbres fromages, Emmental et Gruyère qui sont devenus basiques. Surtout pour le Gruyère qui, comme Frigidaire pour les réfrigérateurs, a muté en nom commun, surtout quand il est râpé !

L'Emmental

Il est né dans la vallée de l'Emme, dans le canton de Berne et arrivé en France, au 19ème siècle grâce à des Suisses venus s'y installer. L'Emmental suisse se présente sous la forme d'une grosse meule ronde pesant de 80 à 100 kg, avec une face convexe. Son talon porte, en rouge, la marque "Switzerland" mais quand le fromage est tranché, on ne peut que se fier à l'honnêteté du revendeur. Les puristes disent qu'il est meilleur que l'Emmental français (fabriqué partout) et même que celui de Savoie. Ils ont certainement raison car l'Emmental français, même "grand cru" est le plus souvent un produit industriel complètement abâtardi. On est loin de la saveur particulière du fromage suisse, toujours fruitée, plus ou moins douce ou relevée selon son âge et son affinage.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 14 Mars 2008 : 01h00
PUB
PUB