Décès de plusieurs personnes en Inde après avoir mangé du riz contaminé

Onze personnes sont mortes après avoir mangé du riz lors d'une cérémonie dans un temple indien, près d'une centaine d'autres sont hospitalisés. 
© Istock

11 personnes sont décédés, 93 personnes sont hospitalisés dont 29 sous assistance respiratoire selon les autorités indiennes, après avoir mangé du riz contaminé lors d'une cérémonie dans un temple hindou dans la ville de Mysore au sud de l'Inde. Les victimes souffraient de vomissement, de diarrhée et de troubles respiratoires. Un responsable sanitaire du quartier de Mysore a expliqué que le riz avait probablement été contaminé "par une sorte de substance toxique mélangée à la nourriture. Des échantillons ont été envoyés pour des tests". Selon une personne présente à la cérémonie, le riz dégageait "une odeur particulière" mais les gens l'ont quand même mangé. Le riz aurait servi d'offrance religieuse à la congrégation à la sortie du temple. "Les familles qui ont perdu la vie dans la catastrophe devraient avoir la force et le courage pour supporter leur douleur" a déclaré l'ancien Premier ministre indien HD Deve Gowda, sur Twitter. A la suite de cet incident, les familles des victimes devraient être dédommagées en recevant la somme de 500 000 roupies, soit 6136 euros de la part des autorités indiennes. Selon les déclarations de la police à la BBC, deux personnes auraient été arrêtées à la suite de l'incident. La thèse de l'empoisonnement est donc possible. 

8000 variétés de riz dans le monde

Le riz est une céréale d'origine asiatique qui, selon un proverbe chinois, pousse "les pieds dans l'eau et la tête au soleil" dans toutes les régions humides et ensoleillées.Le riz est une graminée aux tiges très ramifiées poussant à la verticale, terminées en grappes qui contiennent de 30 à 100 grains. Le riz est semé puis repiqué quand il atteint la bonne hauteur (20 à 30 cm). La rizière est alors inondée. Une fois la floraison terminée, elle est asséchée et la récolte se fait. Cette culture entièrement manuelle et pénible demeure dans la plupart des pays producteurs et pauvres. Sinon, les semailles d'une plante plus courte n'exigeant pas de repiquage se font par avion et la récolte avec des machines.
Cultivé en Chine depuis plus de 6000 ans, le riz s'est répandu, au cours des siècles, dans tout le continent asiatique puis en Orient, dans les pays méditerranéens, en Afrique et en Amérique. Au Moyen-Age, le riz était cultivé en Espagne (la paella est une recette médiévale), en Lombardie et au Piémont. Italie et Espagne restent d'ailleurs les plus gros consommateurs et le riz tient une grande place dans leur patrimoine gastronomique. Au 11e siècle, les Croisés rapportèrent le riz en France. Au 18e siècle, une riziculture fut créée en Camargue. Mais des Auvergnats refusèrent obstinément d'en manger alors que la famine régnait dans leur région. C'est seulement en 1942 que la culture du riz s'implanta en Camargue. Les Français consomment seulement environ 7 kg (par personne par an) de riz. Néanmoins, la production camarguaise n'est pas suffisante : nous en importons chaque année. Il existe huit milles variétés de riz, dont l'Asie regorge. Quelques-unes sont maintenant importées, comme le riz basmati, le riz thaï, le riz parfumé.Les deux grandes espèces de riz sont :

  • japonica : elle produit le riz rond, riche en amidon. Il a tendance à coller à la cuisson et c'est pourquoi il est surtout utilisé pour des desserts. C'est celui qui est produit en Camargue.
  • indica : elle fournit le riz à grains longs, plus pauvre en amidon et le plus utilisé en cuisine.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : - AFP
- BBC, Eleven die and dozens ill after eating rice at Indian temple, 14 décembre 2018.