J'ai mal au ventre, c'est quoi ?

J'ai mal au ventre, c'est quoi ?
Un mal de ventre peut avoir de nombreuses origines. Il peut s’agir d’un trouble digestif, d’une infection gastro-intestinale, de règles douloureuses, d’une grossesse extra-utérine, mais aussi d’une appendicite, d’une colique néphrétique, etc.Le point sur les causes possibles du mal du ventre. 
J'ai mal au ventre, c'est quoi ?

Articles

L’hypnoanalgésie (terme qui associe les notions d’hypnose et d’analgésie) est de plus en plus pratiquée pour réduire les douleurs inhérentes à certains traitements. Cette technique se révèle très utile dans le cadre des soins pédiatriques, pour aider les enfants à supporter et accepter certains actes thérapeutiques douloureux. Le point avec Bénédicte Lombart*, spécialiste de l’hypnoanalgésie pédiatrique.

Rides et crèmes anti-rides

Quand on vieillit, la peau perd sa souplesse et se relâche, les volumes du visage se modifient, les rides apparaissent... Si les femmes de 50 ans font beaucoup plus jeunes aujourd’hui que leurs mères au même âge, qui n’a jamais rêvé de paraître 10 ans de moins ? Lipofilling, acide hyaluronique, fils tenseurs, botox... La chirurgie esthétique est en constante évolution. Le point sur les techniques les plus courantes pour contrer les effets du vieillissement.

Méditation Pleine Conscience, le bonheur est dans le présent

La méditation Pleine Conscience n’est pas une pratique de relaxation ou une méthode antistress. C’est une technique qui apprend à être dans le réel de l’instant, un antidote à la "pollution attentionnelle" croissante à laquelle nous sommes soumis. C’est aussi un moyen de prendre soin de soi, de mieux gérer la douleur, l’anxiété et la dépression. Méditer c’est, d’une certaine manière, se soigner.

Messieurs : savez-vous manier votre rasoir ?

Messieurs, vous êtes adepte du rasoir pour son côté pratique, rapide et pas cher ? Vous avez sans doute remarqué quelques petits désagréments liés à ce mode de rasage. Nos conseils pour manier le rasoir comme il se doit. Le rasoir est bien pratique quelle que soit la zone à raser. Pourtant, ce geste qui fait partie du quotidien peut se révéler être parfois un peu agressif pour la peau. Le dermatologue Didier Coustou* rappelle la bonne routine à adopter pour une peau belle et nette.

Pleurs du nourrisson : faut-il laisser bébé pleurer ?

Si l’on sait de façon théorique qu’un bébé pleure, ce n’est pas pareil de l’expérimenter ! Beaucoup de parents se trouvent démunis devant les pleurs de leur nourrisson, notamment quand ses besoins physiologiques sont déjà comblés. Par crainte de passer à côté d’une cause organique, ils multiplient parfois les consultations médicales. L’entourage donne en général beaucoup de conseils divers et variés qui peuvent être source de confusion, voire de culpabilité : on peut finir par penser qu’on est un mauvais parent quand on ne parvient pas à pouvoir calmer les pleurs de son tout-petit, ou bien qu’un enfant qu’on prend dans ses bras pour tenter de l’apaiser va devenir capricieux par la suite. Alors faut-il laisser bébé pleurer ?

Des virus mangeurs de bactéries au secours des antibiotiques

On le sait, partout dans le monde, la résistance aux antibiotiques augmente et de plus en plus de patients se retrouvent en impasse thérapeutique. La phagothérapie, qui utilise des virus naturels pour tuer les bactéries, pourrait être une alternative.

5 massages pour booster mon hiver !

Au cœur de l’hiver, quand le moral et l’énergie ne caracolent pas au sommet, les massages de bien-être nous offrent une pause détente et relaxante bien méritée. Sonia Petrau-Gay, masseur-kinésithérapeute* nous révèle les bienfaits de ces massages qui réchauffent le corps et l’esprit et nous ressourcent profondément.

Psychologie : harcèlement et cyber-harcèlement entre ados

Au collège ou au lycée, parfois même déjà à l’école primaire, le harcèlement a longtemps été caché, nié. On devait savoir se défendre. Depuis quelques années, il est pointé du doigt comme témoin d’un dysfonctionnement grave du système scolaire : un élève de collège sur 10 a été victime de harcèlement ou de cyber-harcèlement, et un élève sur 5 de la cyber-violence (1, 2). Mais comment et pourquoi de telles situations entre ados ? 

7 idées reçues sur la sexualité des personnes âgées

La sexualité des personnes âgées semble bien mystérieuse pour les adultes jeunes, à l’image des interrogations que suscite cette phase de la vie à laquelle nous sommes de plus en plus nombreux à avoir accès. Voici un petit débriefing pour que tombent à jamais les idées reçues les plus tenaces sur le sujet.

Avez-vous déjà réfléchi à votre position quand vous allez à la selle ? Il semble naturel de s’asseoir sur le siège des toilettes. Et pourtant, des milliards de personnes s’y prennent autrement… et elles ont raison, selon certains spécialistes !

Douleur pendant les rapports

Faire l’amour est normalement un plaisir. Mais parfois, la douleur s’invite dans ce moment d’intimité. Pourquoi peut-on souffrir pendant un rapport sexuel et que faire pour l’éviter ?

Molluscum, eczéma et autres dermatoses chez l'enfant : comment s'en débarrasser ?

Pas si simple pour les parents de distinguer entre un eczéma, un léger psoriasis ou une dermite du siège en observant la peau de leur enfant. Il ne faut pas croire que la crème hydratante est l’arme absolue, un réflexe souvent à l’origine d’un retard de prise en charge adéquate. Molluscum contagiosum, dermatite atopique ou eczéma…voici cinq maladies de peau qui touchent les enfants en priorité. Mieux vaut les traiter sans attendre.

Cancer colorectal : pourquoi il ne faut pas bouder le dépistage

« Attention, vous êtes peut-être assis sur un cancer ! » Le "Côlon day" joue la carte de l’humour pour marquer les esprits. Comme chaque année, la journée d’information sur le cancer colorectal aura lieu mardi 1er mars. Un cancer du côlon se guérit dans 9 cas sur 10, à condition de le détecter précocement. Passé l’âge de 50 ans, aucune raison de bouder le dépistage, d’autant que dans 80% des cas il consiste en un simple test chez soi. Qui est concerné ?

Contrefaçon de médicaments : attention danger !

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la vente de faux médicaments est responsable de 700 000 décès chaque année dans le monde. Le trafic de la contrefaçon de médicaments concerne environ 10% des molécules en circulation et 62% de celles vendues sur Internet. Les 10 conseils pour ne pas mettre sa santé en danger !

Mauvais sommeil

Vous dormez très bien habituellement et vous avez de la chance, ce n’est pas donné à tout le monde. Mais vous n’êtes pas à l’abri d’une mauvaise nuit pour autant. Et de très nombreux évènements peuvent venir interférer avec votre sommeil, au premier rang desquels, le stress, qu’il soit familial ou professionnel, mais aussi un rhume, une rhinite allergique, des douleurs, du bruit, un enfant malade, etc. Alors, comment récupérer ?

Boissons énergisantes, le cœur peut trinquer

Les boissons énergisantes, dangereuses pour les personnes cardiaques ? Une consommation excessive provoque des troubles du rythme cardiaque voire des arrêts cardiaques, à mettre surtout sur le compte de la caféine. Or les consommateurs d’energy drink ne sont pas forcément ceux que l’on croit : les plus de 65 ans en boivent régulièrement, souvent plus fragiles et à risque d’évènements cardiovasculaires.

La BPCO, trop souvent dépistée trop tard

La BPCO (pour bronchopneumopathie chronique obstructive) sera la troisième cause de mortalité mondiale dans les décennies à venir. Cette maladie pulmonaire a la particularité de rester silencieuse pendant de longues années. Et lorsque les symptômes apparaissent, la capacité respiratoire est déjà fortement altérée de façon irréversible. Seul un dépistage précoce permet d’éviter l’entrée dans la maladie et l’insuffisance respiratoire chronique.

Le Dr Philippe Serrier, pneumologue à Paris à l’hôpital Cochin nous explique pourquoi tant de personnes sont dépistées trop tard et comment améliorer cette situation.

10 idées reçues sur notre alimentation

Nous sommes toutes pétries d’idées reçues sur notre alimentation qui remontent au siècle dernier. Et qui risquent souvent de déséquilibrer notre comportement alimentaire. On en fait le tour et on rectifie. 

Le cancer : vers une médecine personnalisée et un traitement à la carte

On entend de plus en plus parler de "médecine personnalisée", mais est-elle une réalité pour tous en 2016 ? Que sont les thérapies ciblées et jusqu’où peut aller la "médecine de précision" notamment pour traiter le cancer ? Quid de l’immunothérapie ? Voici un panorama d’une recherche en pleine accélération, avec, en toile de fond, la Journée Mondiale contre le cancer, le 4 février. 

Le cerveau et la tumeur cérébrale : les idées reçues

Opérer le cerveau sans endormir le patient, lui enlever une tumeur cérébrale dans la zone du langage sans lui retirer la parole... C’est possible et fascinant. Le Pr Hugues Duffau, neurochirurgien à Montpellier et lauréat de la médaille Herbert-Olivecrona, l’équivalent du prix Nobel de neurochirurgie, nous raconte son expérience dans un livre « L’erreur de Broca » qui balaie les idées reçues.

L’hypnose : une médecine complémentaire

Pratiquée depuis le 19ème siècle, l’hypnose fait de plus en plus d’adeptes comme en témoigne son entrée progressive dans les hôpitaux et sa reconnaissance dans la prise en charge de certains troubles. Le point sur une médecine complémentaire en plein boom.

Le sildénafil, plus connu sous le nom de Viagra®, est un médicament (parmi les EPIDE5) qui sauve la vie sexuelle de 2 hommes sur 3 souffrant de troubles de l’érection. Pas d’angoisse pour les autres, des alternatives existent ! Et le futur est plein de promesses contre l’impuissance. 

sophrologie

Dans le cancer, le traitement de chimiothérapie est le plus souvent lourd, long et fatigant. Autant de situations anxiogènes et sources de stress qui peuvent être améliorées par la sophrologie. Plusieurs services de cancérologie en France proposent des séances de sophrologie, dont l’Institut Curie à Paris. Que peut-on en attendre ?

Noël est passé, vous manquez de tonus et vous angoissez pour votre ligne car votre balance affiche des chiffres contrariants. Pas de panique, vous avez devant vous quelques jours pour récupérer tonus et ligne avant les festivités de la fin de l’année.

Bien digérer, c’est d’abord posséder un estomac fonctionnel pour bien commencer la digestion. Puis, dans l’appareil digestif, interviennent le  foie, et la vésicule biliaire qui doivent fonctionner correctement tous les deux, permettant ainsi au maillon suivant, l’intestin, élément essentiel des échanges digestifs, de jouer son rôle. Il va absorber les éléments indispensables pour bien vivre tout en  éliminant les toxines nocives. Chaque étape est garante de la suivante, tout doit bien se passer. Au besoin, les plantes sont là pour nous aider.

Sommeil : mieux manger pour mieux dormir

Fêtes de fin d’année et repas copieux ne favorisent pas forcément un bon sommeil. Mieux vaut aussi bien dormir pour qu’un régime soit efficace… les recherches explorent la relation entre le sommeil, la nutrition, certains nutriments ou la composition énergétique des repas. De plus, le lien réciproque entre troubles du sommeil et obésité/surpoids vient d’être vérifié sur le terrain. Que dit la Science ?

Dysmorphophobie : quand la laideur, c'est dans la tête !

La dysmorphophobie, c’est l’impression d’avoir un corps laid ou hors-normes, et, dans le contexte des troubles alimentaires, un corps qui est, dans l’immense majorité des cas, perçu comme trop gros, au risque de tomber dans l’anorexie-boulimie. C’est pourtant juste une impression : sur la balance, quasi 100% de ces personnes -des femmes pour la plupart- sont dans les normes pondérales, ni en surpoids ni obèses... Comment retrouver un sentiment esthétique de l'image de soi enfin réaliste ?

Vieillir en bonne santé : ce qu’on nous prépare !

Dans son rapport  « Prévention de la dépendance liée au vieillissement » adopté le 24 novembre dernier, l’Académie Nationale de Médecine livre ses recommandations aux pouvoirs publics sur les actions souhaitées de prévention et d’éducation à la santé destinées à réduire les risques de dépendance liés aux maladies chroniques les plus fréquentes des personnes âgées, et ceci à toutes les étapes de la vie.

De nombreuses substances, notamment présentes dans certains médicaments, peuvent modifier le fonctionnement de notre cerveau et altérer notre mémoire. Quels sont les médicaments en cause et faut-il alors les éviter ? La problématique est bien plus complexe qu’il n’y paraît. Le point avec le Dr Catherine Thomas-Anterion, Neurologue, Docteur en Neuropsychologie, chercheur et membre de l'Observatoire B2V de la mémoire.

Fibromyalgie : le bénéfice de l’activité physique en groupe

Les douleurs chroniques empêchent souvent les patients atteints de fibromyalgie de faire du sport. Pourtant, le maintien d’une activité physique est recommandé pour améliorer leur qualité de vie. Un bénéfice tangible, encore amplifié lorsque ces exercices se pratiquent en groupe.

Pages