• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    10 avis
  • Témoignages (0)

Cas de Jean-Louis Borloo : quels sont les symptômes d'une pneumonie ?

Mis à jour par Isabelle Eustache le 28/01/2014
Créé initialement par Isabelle Eustache le 27/01/2014


Cas de Jean-Louis Borloo : quels sont les symptômes d'une pneumonie ?

Dimanche 26 janvier, le président de l'UDI, Jean-Louis Borloo, a été hospitalisé dans l'après-midi pour une pneumonie.

En attendant d’en savoir plus, il est utile de rappeler à tous ce qu'est une pneumonie :
Quels sont ses symptômes ?
Quels sont les facteurs de risque et comment s’en prémunir ?

La pneumonie à pneumocoque est la plus fréquente des pneumonies

La pneumonie est une infection des poumons provoquée par un virus, une bactérie ou un champignon. Les plus fréquentes sont liées à une bactérie appelée « pneumocoque ».

À l’aide d’un traitement antibiotique, cette maladie guérit en deux semaines environ. Mais elle peut parfois aussi évoluer vers des complications potentiellement graves, voire mortelles : bactériémie, abcès au poumon, pleurésie. 

Symptômes et facteurs de risque d'une pneumonie

Les symptômes de la pneumonie dépendent du germe en cause, mais on retrouve généralement :

  • Une fièvre élevée ;
  • Des frissons ;
  • Une toux grasse ;
  • Un essoufflement lors des activités quotidiennes ;
  • Une douleur thoracique lors de la toux ou de la respiration.
  • Et éventuellement des nausées, vomissements, diarrhées etc.

Quels sont les facteurs de risque de la pneumonie ?

Peu contagieuse, cette maladie peut cependant s’attraper comme une grippe ou un rhume, via l’inhalation de particules contaminées, et d’autant plus en cas d’infection respiratoire préalable, d’autres pathologies ou en présence de facteurs favorisants.

  • L’âge : avant l’âge de 2 ans ou après 65 ans ;
  • Une maladie pulmonaire (asthme, BPCO, mucoviscidose) ;
  • Certains traitements : chimiothérapie, corticothérapie sur le long terme ;
  • Des troubles de la déglutition ou de la toux ;
  • Le tabagisme ;
  • Une hospitalisation en réanimation avec assistance respiratoire, etc.

En vidéo :
Cliquez sur ce lien pour voir une vidéo explicative d'une pneumonie.

Comment se protéger de la pneumonie ?

En vaccinant les nourrissons
Comme indiqué ci-dessus, les nourrissons (et les personnes de plus de 65 ans) représentent une population plus à risque de développer une pneumonie. C’est pourquoi le calendrier vaccinal intègre la vaccination de tous les nourrissons dès l’âge de 2 mois (deux doses à un mois d’intervalle et un rappel à 11 mois). Au-delà de 2 ans, le vaccin est seulement recommandé aux enfants et aux adultes qui présentent un risque élevé d'infection à pneumocoque.

En se vaccinant contre la grippe
La pneumonie représente la complication la plus fréquente de la grippe. C’est ainsi que la vaccination contre la grippe est un moyen indirect de prévenir la pneumonie. La vaccination annuelle antigrippale est donc vivement recommandée à toutes les personnes de 65 ans et plus.

Quand consulter en urgence ?
Fièvre, toux avec mucus jaune, vert ou teinté de sang, douleur récente dans la poitrine s'aggravant à la respiration, un rhume, une bronchite ou une autre maladie virale s'aggravant au lieu de s'améliorer.

Sources : ameli-sante.fr.

Trouvez-vous cet article intéressant ?