• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

Grippe A : vaccination et polémiques

Grippe A : vaccination et polémiquesLa vaccination contre la grippe A a débuté dans les hôpitaux. Elle s'adresse actuellement en priorité aux professionnels de santé et aux femmes enceintes. Mais prochainement, le reste de la population sera invité à se faire vacciner contre la grippe A, elle aussi. La mise en oeuvre du plan d'action anti-pandémie grippale se poursuit donc, parallèlement aux polémiques vaccinales.

La vaccination des professionnels de santé contre la grippe A


Depuis le 20 octobre, les professionnels de santé sont incités à se faire vacciner contre la grippe A. Face aux réticences, Roselyne Bachelot multiplie les interventions dans les services pour convaincre les membres des équipes soignantes du bien-fondé de la vaccination. Les polémiques qui ont circulé autour du vaccin et les nombreuses déclarations de certains professionnels ne souhaitant pas se faire vacciner contre la grippe A ne facilitent pas l'adhésion au programme vaccinal. Notre Ministre de la Santé a d'ailleurs qualifié le refus de la vaccination de " réflexe d'enfant gâté ", précisant que ceux qui refusent de se faire vacciner contre la grippe A " risquent ainsi de se contaminer eux-mêmes, de contaminer leurs proches, ou de contaminer leurs patients ". La vaccination est un " geste altruiste, qui, outre le fait qu'il les protège, protège aussi leurs patients ".
En réponse aux campagnes qui dénigrent la vaccination, la Ministre " demande aux Français de ne pas avoir la mémoire courte ". Auparavant, la poliomyélite handicapait des dizaines de milliers de Français, on mourait du tétanos en faisant son jardin, et les enfants de la diphtérie, de la coqueluche ou de la rougeole.
Pour atténuer les résistances et la méfiance, il aurait peut-être fallu dès le départ associer les professionnels de santé aux démarches anti-pandémie...

Quid de la vaccination des femmes enceintes contre la grippe A


Le vaccin contre la grippe A sans adjuvant n'est pas arrivé à temps. Il devrait être disponible mi-novembre. En attendant, les femmes enceintes étant prioritaires pour la vaccination, elles pourront se faire vacciner avec le vaccin adjuvanté. Toutes les études existantes sur le vaccin antigrippal chez la femme enceinte ayant été faites avec le vaccin adjuvanté, il y a bien davantage à craindre la grippe, que le vaccin.
La vaccination contre la grippe A est en effet recommandée à partir du deuxième semestre de grossesse. Rappelons que le taux de mortalité lié à la grippe A est nettement plus élevé chez les femmes enceintes que dans la population générale et que le risque de fausse couche est très important.

Article publié par Dr Philippe Presles le 02/11/2009
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Sources : Quotimed.com, le 15 octobre 2009 ; Le Quotidien du Médecin du : 27/10/2009 ; (1) Institut de veille sanitaire (InVS) ; Réseau Sentinelles-Inserm.

Trouvez-vous cet article intéressant ?