Trop de cholestérol : attention aux risques !

Trop de cholestérol : attention aux risques !
L’excès de cholestérol est un facteur de risque cardiovasculaire majeur.Parce que les complications liées à trop de cholestérol sont (au début) silencieuses et qu’elles peuvent être graves, il faut faire doser régulièrement ses lipides sanguins.
Les recommandations varient selon l’âge et les facteurs de risque, mais attention, contrairement à une idée reçue, les femmes ne sont pas épargnées ! 
Trop de cholestérol : attention aux risques !

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Trop de cholestérol : attention au coeur !

Trop de cholestérol : attention au coeur !

Trop de cholestérol sanguin expose aux accidents cardio-vasculaires. Il faut s'en préoccuper car des solutions existent.

Lire l'article

Cholestérol et infarctus : les femmes aussi !

Dans une cinquantaine de pays, plus de 15.000 patients ayant fait un infarctus ont été suivis dans une grande étude. Il en ressort que le cholestérol est de très loin le facteur de risque N°1 et que les femmes sont également concernées.

Lire l'article
Dossier Santé : Le cholestérol, un précurseur de la polyarthrite rhumatoïde ?

Le cholestérol, un précurseur de la polyarthrite rhumatoïde ?

Rhumatisme inflammatoire chronique, la polyarthrite rhumatoïde (PR) est souvent associée à une perturbation du cholestérol sanguin. Mais le cholestérol peut-il être un précurseur ?

Lire l'article
Dossier Santé : A la ménopause, surveillez davantage votre cholestérol

A la ménopause, surveillez davantage votre cholestérol

L'avantage cardiovasculaire des femmes tend à disparaître avec la ménopause. C'est que les hormones féminines exercaient un effet protecteur sur le cŒur et les vaisseaux. Alors Mesdames, surveillez votre taux de cholestérol et vos autres facteurs de risque cardiovasculaire dès la ménopause venue.

Lire l'article
Dossier Santé : La vie sexuelle des femmes dépend-elle de leur taux de cholestérol ?

La vie sexuelle des femmes dépend-elle de leur taux de cholestérol ?

Mesdames, votre vie sexuelle est en berne ? Et si c'était à cause de votre taux de cholestérol ? C'est ce que suggère cette étude récente.

Lire l'article

Articles

L’avocat, on l’aime ou plutôt on l’adore ! En salade ou directement comme ça, il est toujours savoureux à déguster. Zoom sur ces bienfaits avec Florence Foucaut, diététicienne-nutritionniste à Paris.

Notre cerveau ne se nourrit pas seulement d’enseignements et d’expériences diverses et variées. Sa santé dépendant également de ce que contient notre assiette.

Vous avez du cholestérol et n'arrivez pas à le faire baisser ? Même avec des médicaments ? Voici un moyen naturel pour vous aider à réduire votre taux de mauvais cholestérol : mettre ce qu’il faut dans son assiette !

L'excès de cholestérol dans le sang est un phénomène fréquent qui est souvent découvert fortuitement lors d'un bilan de dépistage systématique. Mais parfois, il provoque des symptômes qu'il est important de reconnaître puisqu'il constitue un facteur de risque important de maladies cardio-vasculaires.

L'hypercholestérolémie correspond à un taux trop élevé de cholestérol dans le sang et peut entraîner des maladies cardio-vasculaires en obstruant les artères. Il existe des traitements qui, associés à un régime alimentaire adapté, permettent de diminuer le taux de cholestérol sanguin.

L'excès de cholestérol dans le sang, ou hypercholestérolémie, est un phénomène très fréquent et constitue un facteur de risque des maladies cardio-vasculaires. Des traitements visant à faire baisser le taux de cholestérol sanguin existent.

En prenant de l’âge, il est préférable d’avoir un taux de cholestérol total relativement élevé (avec des réserves concernant le cholestérol HDL et le cholestérol LDL). Cela permet bien souvent de se passer des statines aux nombreux effets indésirables parfois très graves. Mais vers quel taux de cholestérol normal à 60 ans faut-il tendre ?

Le cholestérol est accusé d’être un facteur favorisant de nombreuses et graves pathologies cardiovasculaires. C’est donc tout naturellement, qu’en fonction de plusieurs facteurs de risques et à partir d’un certain âge, que votre médecin peut être amené à vous prescrire des analyses de sang. Mais quels sont les taux de cholestérol à ne pas dépasser et quand considère-t-on que le taux de cholestérol est élevé ?

Avoir un taux de cholestérol sanguin trop élevé est néfaste pour la santé, entend-on dire un peu partout. Si l’alimentation et l’activité physique jouent un rôle essentiel dans le maintien d’une bonne cholestérolémie (le cholestérol est indispensable à la survie), il est aussi possible d’entamer un régime anticholestérol à l’aide de plantes et de tisanes naturellement anticholestérolémiantes.

Perdre du ventre peut être bénéfique pour la santé. Pour estimer son poids idéal, l'IMC est une formule de calcul pouvant être utile. Graisse abdominale : pourquoi est-il utile de connaître son IMC ?

Le saviez-vous ? Compter les calories ne suffit plus pour distinguer les aliments santé minceur de la junk food. Une étude américaine met en lumière les vertus nutritionnelles sur le plan cardiovasculaire d’une poignée d’amandes, à calories égales, par rapport à un muffin... D’autres dizaines d’études prouvent, de même, que l’amande est un aliment extraordinaire pour l’ensemble du corps humain. Il est temps de changer pour toujours nos mauvaises habitudes alimentaires, et, bonne nouvelle, en conservant intacte la dimension plaisir !

Si un régime minceur vous tente, prenez garde à celui que vous choisissez. Car en matière d'amaigrissement, tous les programmes ne se valent pas. En voici six à éviter à tout prix.

Près d'un.e Français.e sur cinq est en excès de cholestérol. Ce lipide est essentiel pour l'organisme, mais il peut aussi s'avérer très dangereux. Il est impliqué dans un infarctus du myocarde sur deux. Alors que faut-il manger ? On vous donne toutes les réponses.

Perdre du ventre, des hanches, des bras... Dans la famille des huiles essentielles, certaines peuvent être utiles. Lesquelles ? Comment les utiliser ? Avec quelles précautions ? Le docteur Jean-Pierre Willem, auteur du livre Huiles essentielles spécial famille, nous explique tout.

L'excès de cholestérol est un facteur de risque majeur des maladies cardiovasculaires. Il existe deux principales classes de médicaments pour le faire baisser : les fibrates et les statines. Cependant, la prise de ces médicaments ne dispense pas d'un régime alimentaire adapté.

L'excès de cholestérol est un facteur de risque non négligeable de maladies cardiovasculaires. Il peut être traité par des médicaments hypocholestérolémiants de la classe des statines, qui ont un rôle préventif sur les maladies cardiovasculaires. Mais les statines peuvent avoir des effets secondaires.

Un cholestérol HDL trop bas est incapable de jouer son rôle d’ange gardien sur les pathologies cardiovasculaires. Alors quelles sont les propriétés de ce cholestérol HDL si particulier et comment faire pour en augmenter le taux ?

Lorsque bonne alimentation et activité physique ne suffisent pas à faire baisser un taux de cholestérol trop élevé, la prescription de médicaments peut être envisagée. Parmi eux, les statines, molécules destinées à combattre le cholestérol.

Un bilan lipidique peut être prescrit afin de déterminer s’il existe un risque cardiovasculaire chez certains patients. Mais que cible précisément cet examen et pourquoi appelle-t-on le cholestérol HDL le « bon cholestérol » ?

Connaissez-vous les effets du cholestérol LDL sur l'organisme ? Pourquoi faudrait-il surveiller régulièrement son taux de cholestérol ? Voici quelques explications sur le LDL, également appelé mauvais cholestérol.

Les statines correspondent à une famille de médicaments dont l'action consiste à faire baisser le cholestérol. Il en existe plusieurs types avec de multiples dosages. Ces médicaments sont actifs sur l'hypercholestérolémie familiale et acquise. 

Infarctus, AVC... Les maladies cardio-vasculaires sont un réel fléau. Si vous souhaitez conserver un cœur en bonne santé ou une bonne santé cardio-vasculaire en général, il serait souhaitable d’éviter certains aliments ou de les consommer à titre vraiment occasionnel.

La graisse abdominale, lorsqu’elle est trop importante, est un facteur de risque cardiovasculaire. Ainsi, les personnes qui ont un tour de taille élevé (> à 88 cm pour les femmes et > à 102 cm pour les hommes), présentent davantage de risques d’hypertension artérielle, de mauvais cholestérol, de diabète, jusqu’à l’infarctus et l’AVC (accident vasculaire cérébral). Certains aliments consommés en excès ou trop fréquemment favorisent cette graisse abdominale. Passons les principaux en revue.

Des millions de Français doivent se battre avec une peau sèche, qui tiraille aux moindres variations de l'environnement. De nombreuses causes existent. Certains médicaments figurent au bataillon.

Boutons, pustules, infections… 15 millions de personnes se battent contre l'acné en France. Cette maladie de peau est la première cause de consultation chez le dermatologue. Au-delà des bourgeons, elle a un vrai retentissement psychologique à l'âge adulte. Voici les solutions pour s'en débarrasser, avec le Dr Jean-Luc Rigon, dermatologue à Nancy (Meurthe-et-Moselle).

En plus d'être disgracieuse, la graisse abdominale peut être dangereuse lorsqu’elle est en excès. Si elle peut apparaître à n’importe quel âge du fait notamment d’un mode de vie non équilibré, elle se développe également au moment des grands bouleversements hormonaux. Retour sur les quatre facteurs principaux à l’origine de cette graisse abdominale. 

Avoir un gros ventre complexe. Plus que ça, ce tour de taille élevé doit être un signe d'alerte de plusieurs complications santé à éviter. Au quotidien, voici cinq boissons à oublier pour vous mettre à l'abri.

Originaire du Brésil, la noix de cajou issue de l’anacardier fait partie des fruits oléagineux au même titre que les noix ou les amandes. Cette petite graine, séduisante par son petit goût subtilement sucré, bénéficie de ressources inépuisables. Zoom sur ce concentré d’énergie !

Derrière le terme de charcuterie se cache toute une série de modes de conservation et de préparation de viandes d’origines variées. Autant de produits souvent très appréciés des consommateurs mais qui ont mauvaise presse du fait de leur teneur moyenne élevée en graisses. Qu’en est-il vraiment ? Voici cinq idées fausses à son sujet.

Anti cholestérol, élixir de jeunesse... Les noix présentent des bienfaits nutritionnels indéniables et ont donc plus d’un tour dans leur coque ! Zoom avec la diététicienne et nutritionniste Catherine Conan sur les 5 bonnes raisons de ne plus s'en priver.

Pages

PUB