Cholestérol et infarctus : les femmes aussi !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 01 Novembre 2004 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 20 Août 2015 : 14h52
-A +A
Dans une cinquantaine de pays, plus de 15.000 patients ayant fait un infarctus ont été suivis dans une grande étude. Il en ressort que le cholestérol est de très loin le facteur de risque N°1 et que les femmes sont également concernées.

Quelle est la différence principale entre l'homme et la femme en matière d'infarctus ?

L'âge moyen de survenue est de 56 ans pour les hommes (entre 48 et 65 ans) et de 65 ans pour les femmes (entre 56 et 72 ans).

Autrement dit, on observe une dizaine d'années d'écart entre les hommes, dont le risque d'infarctus lié à l'âge commence à 45 ans, et les femmes, pour qui il ne commence qu'à 55 ans.

Les 9 facteurs de risque évitables de l'infarctus

C'est l'une des informations fournies par la grande étude INTERHEART qui a porté sur plus de 15.000 patients ayant fait un infarctus, dans 52 pays à travers le monde (dont 3.002 femmes). La comparaison du cas de ces patients avec celui d'un nombre équivalent de sujets indemnes de la maladie, a permis de démontrer que la survenue des infarctus était liée à neuf facteurs de risques, tous évitables :

1. hypertension artérielle,

2. tabagisme,

3. diabète,

4. obésité abdominale,

5. stress,

6. consommation d'alcool (pas plus de 1 à 6 verres par semaine),

7. apport quotidien insuffisant en fruits et légumes,

8. manque d'exercice physique,

9. cholestérol élevé.

Ces facteurs expliquent à eux seuls 90% des infarctus chez les hommes et 94% des infarctus chez les femmes !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 01 Novembre 2004 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 20 Août 2015 : 14h52
Source : Salim Yusuf et al. Effect of potentially modifiable risk factors associated with myocardial infarction in 52 countries (the INTERHEART study): case-control study. The Lancet, Published online September 3, 2004.
A lire aussi
Soigner son hypertension pour préserver son cerveau... Publié le 02/02/2009 - 00h00

Le rappel de cette association entre l'hypertension et le fonctionnement du cerveau a pour but d'inciter les hypertendus à suivre leur traitement correctement. En effet, soigner l'hypertension représente le premier traitement préventif de la maladie d'Alzheimer et des autres maladies...

Plus d'articles