Sommeil et ronflements

Sommeil et ronflements
Les ronflements sont souvent source de désagréments et il en va de notre équilibre général. Voici quelques solutions et techniques efficaces pour éliminer les ronflements.

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Ronflements et risque cardiovasculaire

Ronflements et risque cardiovasculaire

Le simple ronflement est sans risque. En revanche, les ronflements intenses associés à des apnées obstructives du sommeil (arrêts transitoires de la respiration durant le sommeil) augmentent le risque cardiovasculaire. Une excellente raison de traiter les apnées du sommeil.

Lire l'article
Dossier Santé : Ronflements : comment les éliminer ?

Ronflements : comment les éliminer ?

"La chirurgie du ronflement est avant tout une chirurgie d'amour : on se fait opérer pour son conjoint que l'on empêche de dormir". Mais est-ce la seule solution contre le ronflement et quelles sont les techniques disponibles ?

Lire l'article
Dossier Santé : Mes techniques anti-ronflements

Mes techniques anti-ronflements

Si vous êtes incommodée par les ronflements de votre conjoint, voici quelques solutions à tester, à adapter, voire à combiner. Techniques anti-ronflements, des plus simples ou aux plus radicales.

Lire l'article

Articles

Vous avez un coup de mou, une perte de vitalité, vous traversez une période de surmenage et vous n’arrivez pas à retrouver votre énergie ? Pour éviter de piquer du nez au bureau, de dévaliser la machine à friandises ou de boire un énième café, il existe des solutions naturelles et efficaces !

La mauvaise haleine n’est pas irrémédiable. Elle peut être soulagée grâce à quelques astuces simples. Tour d’horizon des solutions avec le Dr Lequart, chirurgien dentiste et porte-parole national de l’UFSBD.

De bonnes nuits, voilà l’un des rouages essentiels pour être en bonne santé. Voici 5 bonnes raisons de profiter de l’été pour retrouver un sommeil de qualité. 

Pendant le repos, la mémoire s'organise

Prendre des vacances, c’est se mettre au repos sur les plans physique et mental. Après des mois  d’activité soutenue, dans le cadre de notre métier, de nos occupations quotidiennes, ou à l’école,  nous offrons à notre cerveau une phase de récupération bénéfique pour notre mémoire. Ce repos neurophysiologique indispensable pour repartir de plus belle à la rentrée, est en réalité loin d’être une phase inerte pour le cerveau et les connexions neuronales : un réseau alternatif, dit « réseau du mode par défaut » (RPD) se met alors en activité.  Un phénomène récemment mis en lumière, explications.

Ils accompagnent de plus en plus notre quotidien. Une fois à votre poignet, le bracelet connecté améliore votre moral, gère votre poids ou encore vous permet de garder la forme. Les raisons de porter cet objet technologique sont multiples. En voici six qui vont vous donner envie de les adopter.

endormissement

Dormir est indispensable pour pouvoir recharger ses batteries, d’autant plus chez l’enfant qui est en plein développement physique et psychomoteur. Pourtant, ce qui devrait être un moment agréable peut se transformer en calvaire pour lui-même comme pour ses parents quand le coucher devient une bataille. Les difficultés d’endormissement sont fréquentes chez l’enfant, mais ceux qui l’expérimentent se sentent démunis le soir venu. Il existe pourtant des astuces et des solutions à mettre en œuvre pour préparer le terrain en douceur puis pour aider son enfant à s’endormir tranquillement.

Sécheresse vaginale : solutions

Après la ménopause, de nombreuses femmes souffrent de sécheresse vaginale, pouvant fortement affecter leur vie sexuelle. Trois méthodes s’offrent à elles. Zoom sur les deux nouvelles méthodes non hormonales.

orgasme féminin

La radiofréquence représente une nouvelle technique pour faciliter l’orgasme féminin. D’une grande efficacité, cette méthode est de plus en plus pratiquée aux États-Unis. Le point avec le Dr Catherine Solano, Médecin sexologue et andrologue.

Maladie de parkinson

Dans l’esprit du grand public, la maladie de Parkinson est une affection qui fait trembler, ralentit les mouvements, voute le dos… Cette image d’une personne grabataire est bien éloignée de la réalité : l’âge moyen au moment du diagnostic est de 58 ans, chez de jeunes seniors souvent actifs. D’où l’intérêt des techniques de rééducation intensive, surtout lorsqu’elles sont adaptées aux différentes disciplines -ergothérapie, orthophonie, kinésithérapie, stimulation cognitive - au sein d’un programme complet.

fatigué, moral

Traiter une gastro, soulager des douleurs articulaires, booster votre moral … Certains aliments ont le don d’accélérer notre guérison. Coup de projecteur sur ces alliés du quotidien.

apnée du sommeil traitements

6% des femmes et 13% des hommes d’âge moyen souffrent potentiellement d’un syndrome des apnées obstructives-hypopnées du sommeil (SAHOS), ces pauses respiratoires anormales pendant le sommeil. Au-delà des traitements actuels, les chercheurs cernent de mieux en mieux les différents profils d’apnéiques et entrevoient ainsi de nouvelles pistes thérapeutiques. En direct de la recherche.

obésité et maladies

Maladies digestives et hépatiques, pneumologiques ou urinaires…toutes paient un lourd tribut à l’obésité. Qu’elles soient conséquences directes de l’excès de poids ou juste favorisées par le surpoids, perdre quelques kilos permet souvent d’améliorer la situation. Que sait-on aujourd’hui de l’impact de l’obésité ?

Quel est le profil des personnes souffrant de fibromyalgie ? Quelles douleurs ressentent-elles, pour quel retentissement au quotidien ? Une enquête française, la première par son ampleur, dévoilée lors du congrès annuel des spécialistes de la douleur (SFETD, 24-26 novembre 2016) lève le voile sur la fibromyalgie dans la "vraie vie".

Hiver : astuces anti-froid !

L’hiver arrive et comme chaque année, vous redoutez le froid, les intempéries, la grisaille, les épidémies et les jours qui raccourcissent. A cette période, il est  possible de ressentir davantage les effets néfastes du stress, de la fatigue et de la pollution. Heureusement, vous allez pouvoir compter sur de nouveaux alliés santé, des vitamines, au sport et aux objets connectés.

Un enfant qui ronfle toutes les nuits, ce n’est pas normal. Il peut souffrir d’un syndrome d’apnées du sommeil aux conséquences préjudiciables pour son développement. On estime que cette affection touche au moins 2 à 5% des enfants, avec un pic entre 2 et 8 ans. Quels sont les signes à repérer pour savoir si votre enfant est concerné ? Les explications du Dr Madiha Ellaffi, pneumologue et allergologue à Albi, spécialisée en maladies du sommeil de l’adulte et de l’enfant.

Ronflements bruyants, fatigue excessive, maux de tête, troubles de la concentration, perte de libido… Autant de petits signes qui peuvent paraître anodins mais parfois annonciateurs d’une pathologie plus grave : le syndrome d’apnée du sommeil. Qu’elle soit obstructive ou centrale, le syndrome d’apnée du sommeil ne compromet pas seulement vos nuits, mais peut aussi à long terme avoir des conséquences plus importantes sur votre santé…

Loin des régimes frustrants et, à long terme, inefficaces, des privations et régimes extrêmes, faire le choix de maigrir par hypnose, en s’adressant, par suggestion, à notre subconscient, peut modifier nos comportements alimentaires pour des résultats durables.

18 % des jeunes Français sont trop gros et 4% sont carrément obèses. Nos enfants ont de plus en plus tendances à prendre trop de poids.

Pourquoi ? Et comment empêcher votre enfant ou votre ado de trop grossir ? Une remise en question s’impose probablement afin de mieux gérer intendance familiale, télé, smartphone et activité physique. On fait le point.

Les apnées du sommeil se caractérisent par de multiples arrêts de la respiration durant le sommeil.  Il s’agit d’une affection respiratoire très fréquente qui touche 5% de la population. Son retentissement est considérable sur le quotidien et sur la santé.

Accro au mobile, réseaux sociaux, tablettes…  et envie ou besoin de déconnexion, d’un vrai break, garanti zéro réseau et 100% détente ? Voici quelques idées de cures dédiées à la « détox digitale » pour retrouver le calme, la paix de l’esprit… et la vraie vie !

 Comme chaque année, le congrès de l’European Society of Cardiology a apporté son lot d’études scientifiques pour mieux comprendre les maladies cardiovasculaires comme la fibrillation auriculaire ou l’insuffisance cardiaque et leur traitement, notamment les anticoagulants. Morceaux choisis, en direct du congrès.

Un tiers des Français se plaint de troubles du sommeil, de mal dormir ou de manque de sommeil. Comment réparer cette part secrète de nous-mêmes, qui, la nuit, lumières éteintes, consolide nos fonctions notamment la mémoire ? Depuis une quinzaine d’années, on connaît mieux les nécessaires effets du sommeil sur la physiologie humaine et les dégâts qu’occasionne son insuffisance. Dormir et rêver sont essentiels à notre santé physique et psychique.

Enquête menée auprès de psychiatres, neurobiologistes, et somnologues. 

L’obésité n’est pas qu’un tour de taille ou une considération esthétique. Etre obèse est une maladie en soi, source de bien des maux. Si l’on connait le diabète, l’hypertension artérielle ou l’arthrose, on ignore souvent la réalité du risque de cancer lié à l’obésité mais aussi de syndrome des apnées du sommeil ou de lithiase biliaire.

Revue de détail avec le Pr Jean-Michel Oppert, chef de service de Nutrition à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris).

Troubles bipolaires : 10 ans d’errance diagnostique

Le trouble bipolaire est une maladie grave et invalidante dont la manifestation débute le plus souvent chez le jeune adulte, entre 15 et 25 ans. L’alternance d’épisodes de grande exaltation et de dépression rend le diagnostic particulièrement difficile et beaucoup trop tardif. « Ce délai de 10 ans en moyenne représente une perte de chances considérable pour les patients en termes de pronostic et de qualité de vie », nous explique le Pr Marion Leboyer*, Directrice de la Fondation FondaMental.

Infarctus : l'importance de la réadaptation cardiovasculaire

La réadaptation cardiovasculaire est un processus en pleine progression. Il est loin le temps où le patient cardiaque restait cloué au lit après une crise cardiaque pendant des semaines. Aujourd'hui, après quelques jours à peine d’hospitalisation, il est sur pied et pourra rapidement faire du jogging, de la marche nordique ou de la natation. Enfin presque, car seulement un quart des personnes qui auraient tout intérêt à suivre une réadaptation cardiovasculaire pour améliorer leur condition cardiaque mais aussi leur qualité de vie, le fait réellement ! 

Parents : aidez vos adolescents pendant les révisions de leurs examens

Les examens de fin d’année approchent et votre ado commence à s’essouffler. Pourtant, avec les révisions,  ce n’est pas le moment de flancher. Savez-vous que de simples règles d’hygiène de vie peuvent lui donner le coup de boost nécessaire pour être en forme le jour J ? Votre aide et vos conseils pour l’aider à se préparer seront les bienvenus.

Apnées du sommeil : bien supporter l'appareillage

Les apnées du sommeil touchent environ 5% de la population. Si beaucoup ignorent qu’ils en souffrent, ceux pour qui le diagnostic de ces troubles du sommeil a été posé peuvent bénéficier d’un dispositif médical de pression positive continue (PPC) consistant principalement en un masque relié à un appareil respiratoire à utiliser durant la nuit. Cette machine peut effrayer au premier abord et ses inconvénients peuvent sembler insurmontables. Pourtant, quand on en connaît les bénéfices sur la qualité de vie et sur la santé, on comprend que ça vaille le coup d’apprendre à s’affranchir des obstacles.

Mauvais sommeil

Vous dormez très bien habituellement et vous avez de la chance, ce n’est pas donné à tout le monde. Mais vous n’êtes pas à l’abri d’une mauvaise nuit pour autant. Et de très nombreux évènements peuvent venir interférer avec votre sommeil, au premier rang desquels, le stress, qu’il soit familial ou professionnel, mais aussi un rhume, une rhinite allergique, des douleurs, du bruit, un enfant malade, etc. Alors, comment récupérer ?

Insomnie, sommeil et activité sportive

Se remettre au sport. Et sérieusement ! C’est l’une des résolutions du top 5 chaque début d’année. Si l’on fait du sport pour bien dormir et faciliter l’endormissement, être performant en sport passe aussi par un bon sommeil. 

La BPCO, trop souvent dépistée trop tard

La BPCO (pour bronchopneumopathie chronique obstructive) sera la troisième cause de mortalité mondiale dans les décennies à venir. Cette maladie pulmonaire a la particularité de rester silencieuse pendant de longues années. Et lorsque les symptômes apparaissent, la capacité respiratoire est déjà fortement altérée de façon irréversible. Seul un dépistage précoce permet d’éviter l’entrée dans la maladie et l’insuffisance respiratoire chronique.

Le Dr Philippe Serrier, pneumologue à Paris à l’hôpital Cochin nous explique pourquoi tant de personnes sont dépistées trop tard et comment améliorer cette situation.

Pages