Ronflements et maladies : quel lien ?

Ronflements et maladies : quel lien ?
Les ronflements prêtent plutôt à rire, lorsqu’ils n’énervent pas le conjoint.Mais les ronflements peuvent aussi révéler certaines maladies, comme le syndrome d’apnées du sommeil et le diabète, ou augmenter certains facteurs du risque cardiovasculaire : cholestérol, hypertension…
Ronflements et maladies : quel lien ?

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Hypertension : et en plus vous ronflez ?

Hypertension : et en plus vous ronflez ?

Si vous êtes hypertendu malgré votre traitement, il est probable que vous souffriez également d'un syndrome d'apnées du sommeil. En effet, hypertension et syndrome d'apnées du sommeil sont deux affections liées. Toutes deux doivent être dépistées afin d'améliorer la prise en charge et de limiter les risques cardiovasculaires...

Lire l'article
Dossier Santé : Sommeil : les ronflements malmènent le cholestérol

Sommeil : les ronflements malmènent le cholestérol

Les ronfleurs ou les personnes atteintes d'apnées du sommeil, c'est-à-dire faisant de fréquentes pauses respiratoires durant leur sommeil, présentent un risque accru de troubles cardiovasculaires. Cette relation serait due à une baisse du " bon cholestérol ".

Lire l'article
Dossier Santé : Les diabétiques sont souvent des ronfleurs

Les diabétiques sont souvent des ronfleurs

Les apnées du sommeil, dont souffrent souvent les ronfleurs, se caractérisent par une succession d'arrêts respiratoires de courte durée pendant le sommeil. Ce syndrome est fréquent, mais il touche encore plus souvent les personnes atteintes de diabète. Pourquoi ? Quels sont les risques ? Que faire ?

Lire l'article
Dossier Santé : Mon enfant ronfle : est-ce de l'apnée du sommeil ?

Mon enfant ronfle : est-ce de l'apnée du sommeil ?

Les enfants qui ronflent durant leur sommeil sont nombreux. Ce phénomène peut être banal et transitoire, mais, tout comme chez l'adulte, les ronflements peuvent aussi cacher ce qu'on appelle des apnées du sommeil, lesquelles doivent être impérativement prises en charge et traitées.

Lire l'article
Dossier Santé : Apnées du sommeil : symptômes et complications

Apnées du sommeil : symptômes et complications

Le syndrome d'apnées du sommeil est très fréquent, avec 2 millions de Français touchés. Il se caractérise par des arrêts respiratoires répétitifs au cours du sommeil. L'altération du sommeil et de la qualité de vie est importante, mais les conséquences sont bien plus larges, à commencer par une forte augmentation du risque cardiovasculaire.

Lire l'article
Dossier Santé : Les ronflements : énervants, inquiétants ?

Les ronflements : énervants, inquiétants ?

Problème quotidien s'il en est, les ronflements prêtent plutôt à sourire vus de l'extérieur. Pourtant, ils sont une source de désagrément et peuvent même révéler un syndrome d'apnées du sommeil (SAS), pathologie aux conséquences vasculaires parfois graves.

Lire l'article

Articles

Ingérer des médicaments pour améliorer ses capacités sportives, c'est tentant. Mais en plus d'être illégal, cela peut mettre votre santé en péril. On vous explique pourquoi.

La migraine ophtalmique est aussi connue sous le nom de migraine avec aura visuelle. Elle touche essentiellement les femmes et environ 20% des personnes migraineuses. Quelles sont les caractéristiques de la migraine ophtalmique ? Comment repérer les signes précurseurs ?

L’aura migraineuse est une forme particulière de migraine, avec des signes avant-coureurs très caractéristiques, notamment un mal prégnant derrière les yeux. Elle touche 25 à 35% des migraineux. Comment identifier une aura migraineuse ?

Parmi les facteurs favorisant la survenue des acouphènes se trouve l’hypertension. Mais en quoi ce phénomène d’oreille qui siffle peut-il être rapproché de l’hypertension artérielle (HTA) ? Peut-on considérer que les acouphènes sont symptomatiques de cette HTA ?

Les acouphènes font partie des principaux troubles de l’audition. Mais en cas d’acouphènes, quelles causes évoquer ? Connaît-on l’origine de ces troubles auditifs ?

La glycémie à jeun est un examen qui peut être réalisé pour des gens chez qui on suspecte un diabète. Mais comment interpréter les résultats ? Quel est le taux de glycémie à ne pas dépasser ?

L’hypoglycémie après un repas est appelée hypoglycémie réactionnelle. Cette hypoglycémie, aux symptômes bien connus, est due à une baisse du taux de sucre dans le sang dans les 3 à 4 heures qui suivent un repas. Les personnes qui souffrent de diabète ne sont pas les seules à être victimes de ce type de contrecoup. Alors, comment éviter cette réaction ?

Un des examens qui peut vous être prescrit par un médecin est une glycémie à jeun. Mais peut-être ignorez-vous l’intérêt exact de cette analyse ou encore comment interpréter le résultat de la glycémie en mmol.

Une des principales complications du diabète de type 1 et 2 est une insuffisance rénale sévère imposant une dialyse. En effet, le diabète est le premier responsable de ce type de troubles rénaux. Alors, comment faire pour s’en prémunir et éviter ces complications graves ?

Le malaise hypoglycémique n’est pas l’apanage des personnes qui souffrent de diabète. Mais quels sont les symptômes caractéristiques d’une hypoglycémie ? Comment l’éviter ? Quelques recommandations simples permettent de s’en prémunir.

L'une des principales complications du diabète, qu'il soit de type 1 ou de type 2, est l'insuffisance rénale. C'est aujourd'hui la première cause d'insuffisance rénale en France. La prévention par un équilibre strict du diabète est fondamentale.

L'installation du diabète, qu'il soit de type 1 ou 2, est insidieuse. Certains symptômes, tels qu'une grosse fatigue inhabituelle et inexpliquée, d'apparition progressive, doivent alerter et faire envisager ce diagnostic.

Le diabète de type 2, ou diabète non insulinodépendant, apparaît relativement tardivement et son début est insidieux et silencieux. Il est important d'en reconnaître les premiers symptômes pour le prendre en charge le plus rapidement possible et éviter les complications liées à un déséquilibre trop prolongé.

Le diabète de type 2 est souvent associé à d'autres anomalies, telles que l'hypertension, le surpoids et des troubles métaboliques. Parmi ces derniers, une augmentation du taux d'acide urique peut endommager les reins et être le signe d'un dysfonctionnement rénal.

La créatinine est un résidu de la créatine et doit être éliminée par le rein. Lorsque la créatininémie (taux de créatinine dans le sang) est élevée, on peut craindre un début d'insuffisance rénale, surtout chez le diabétique. Mais d'autres causes existent.

Près d'un.e Français.e sur cinq est en excès de cholestérol. Ce lipide est essentiel pour l'organisme, mais il peut aussi s'avérer très dangereux. Il est impliqué dans un infarctus du myocarde sur deux. Alors que faut-il manger ? On vous donne toutes les réponses.

Perdre du ventre, des hanches, des bras... Dans la famille des huiles essentielles, certaines peuvent être utiles. Lesquelles ? Comment les utiliser ? Avec quelles précautions ? Le docteur Jean-Pierre Willem, auteur du livre Huiles essentielles spécial famille, nous explique tout.

La syncope vaso-vagale est la perte de connaissance la plus fréquente chez l’adulte et elle est bénigne. Il existe de nombreuses circonstances de survenue, le plus souvent cumulées.

Les douleurs dans les jambes sont bien souvent des signes caractéristiques de crampes. Mais pour quelle raison les crampes entraînent-elles des douleurs musculaires aux jambes ? Comment s’explique ce phénomène ?

Il existe aujourd’hui des patchs antidouleur qui sont efficaces contre divers types de douleurs telles que les courbatures, les dorsalgies, les rhumatismes, etc. Mais comment fonctionnent-ils ? Quelles sont les indications et les limites de ces dispositifs antidouleur ?

Les crampes au mollet sont des douleurs musculaires parmi les plus fréquentes. Mais on ignore souvent leur origine. Il est pourtant essentiel de connaître la cause de cette douleur musculaire à la jambe pour pouvoir s’en prémunir et éviter qu’elle ne revienne régulièrement.

Il existe de nombreuses carences en vitamines possibles. Une des plus problématiques d’entre elles est la carence en vitamine B12. Mais quels en sont les symptômes et les conséquences ? Et comment éviter une carence en vitamine B12 ? Existe-t-il des compléments alimentaires permettant de s’en prémunir ?

Les douleurs neuropathiques sont très fréquentes et leurs causes en sont multiples. Elles sont toujours chroniques. En raison de cette chronicité, leur prise en charge est souvent longue et difficile.

Les maladies cardiovasculaires sont souvent silencieuses au début de leur évolution. Les symptômes liés aux problèmes cardiaques sont variables et ne sont pas toujours évocateurs de leur origine cardiovasculaire.

Vous avez dormi 8 heures et pourtant, au réveil, vous vous sentez somnolents et fatigués ? C’est peut-être que vous souffrez d’apnée du sommeil. Loin d’être une malédiction, sachez qu’il existe aujourd’hui des traitements efficaces et confortables pour vivre avec. L’exemple de Philips avec le témoignage de Myriam Benbassat Hozé, chef de produit masques et oxygénothérapie.

L'anévrisme de l'aorte abdominale fait partie des maladies cardiovasculaires fréquentes. La principale complication de l'anévrisme de l'aorte abdominale est la rupture, qui provoque une hémorragie intra-abdominale et qui peut aller jusqu'au décès.

Parmi les maladies cardiovasculaires, l'infarctus du myocarde fait partie des plus fréquents. Il peut être grave et en reconnaître les premiers symptômes est primordial, car son pronostic dépend de la rapidité de sa prise en charge.

L'excès de cholestérol est un facteur de risque majeur des maladies cardiovasculaires. Il existe deux principales classes de médicaments pour le faire baisser : les fibrates et les statines. Cependant, la prise de ces médicaments ne dispense pas d'un régime alimentaire adapté.

L'excès de cholestérol est un facteur de risque non négligeable de maladies cardiovasculaires. Il peut être traité par des médicaments hypocholestérolémiants de la classe des statines, qui ont un rôle préventif sur les maladies cardiovasculaires. Mais les statines peuvent avoir des effets secondaires.

Si vous avez passé des nuits entières à vous tourner et retourner dans votre lit, vous le savez : trouver la bonne position pour dormir relève parfois du calvaire. Mais pour un sommeil optimal, toutes les postures ne se valent pas.

Pages