Hygiène intime

Hygiène intime
Une hygiène intime rigoureuse est fondamentale pour la santé féminine. Adoptez de bons gestes et de bons réflexes pour préserver votre hygiène intime.

Articles

Maladies cardiovasculaires : les femmes aussi !

En France, une femme sur trois meurt des suites directes d'une maladie cardiaque ou d'une attaque cérébrale. Dans la majorité des cas, il n'existe aucun signe précurseur. Autant dire que contrairement aux idées reçues, les femmes ont tout autant à craindre des maladies cardiovasculaires que les hommes.

Un accident cardiovasculaire, infarctus du myocarde ou accident vasculaire cérébral, n'arrive jamais par hasard. Il relève d'un processus qui se développe discrètement sur plusieurs années. Le cholestérol joue un rôle primordial, mais d'autres facteurs de risque sont également à considérer. Il est important de connaître précisément tout au long de votre vie le risque auquel vous êtes exposé afin de prévenir un drame. Nombre d'idées reçues entravent encore cette démarche essentielle.

La cystite entrave le quotidien

Bien que bénigne, la cystite récidivante est souvent un handicap au quotidien. Elle entrave également la vie de couple en perturbant les rapports sexuels. La prise en charge passe par des mesures hygiéno-diététiques et une antibiothérapie préventive.

Interview : L'engrenage de la dépendance au tabac

Non, l'ouvrage de Suzy Soumaille* n'est pas un sempiternel manuel pour arrêter de fumer, mais plutôt une source d'informations expliquant la dépendance, les stratégies employées par l'industrie du tabac pour recruter de nouvelles victimes, ou encore un recueil de témoignages permettant une forte identification au sujet par le lecteur.

Interview : les femmes aussi ont un coeur

Non, le cancer du sein n'est pas la première cause de mortalité féminine, ce sont les maladies cardiovasculaires ! Dans les pays industrialisés, 1 femme sur 26 meurt du cancer du sein et 1 femme sur 2 meure d'une maladie cardiovasculaire. Ce phénomène est en forte progression. Pourquoi ne s'en préoccupent-elles pas ?

Sida : pourquoi plus de femmes que d'hommes ?

En France, le nombre de femmes séropositives augmente dangereusement. Pourquoi ? Sexuellement, les femmes sont plus exposées que les hommes au risque de contamination par le virus du sida. Les raisons sont biologiques, mais également liées au mode de vie.

Période charnière et délicate de la vie des femmes, la ménopause correspond à l'arrêt de la sécrétion des hormones ovariennes. Si autrefois on prescrivait systématiquement un traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS), aujourd'hui, les choses sont plus nuancées...

Piercings et tatouages, au-delà de la mode

Se faire poser un piercing au nombril, sur l'arcade sourcilière, dans l'aile du nez ou sur le bout des seins, se faire dessiner un tatouage sur le dos ou l'avant-bras, tous ces gestes trouvent de très nombreux adeptes. Si pour les adolescents qui en font le choix, il s'agit d'une forme d'affirmation de leur identité, pour leurs parents, cela rime souvent plutôt avec mutilation, marginalité ou risque de contamination.

La fatigue, un symptôme à traiter

La fatigue est une sensation subjective de malaise et d'aversion pour l'activité, avec objectivement une altération des performances habituelles. La fatigue concerne 5 à 20% de la population générale et constitue 5 à 10% des motifs de consultation en médecine générale.

MST : méfiez-vous de l'herpès génital

Les Maladies Sexuellement Transmissibles (MST) sont devenues synonymes de SIDA. Pourtant d'autres maladies peuvent aussi avoir des conséquences très graves. Plus insidieuses, elles doivent également être connues. C'est le cas de l'herpès génital.

Femmes dépressives, la lecture vous préserve de l'obésité !

Les femmes dépressives ont tendance à prendre du poids. En revanche, celles qui s'adonnent fréquemment à la lecture sont préservées de cette dérive vers l'obésité.

La France manque d'infirmières. Les infirmières en poste sont stressées. Essayons de comprendre ce qui se passe avec Guy Isambart, Trésorier de l'Association de Recherche en Soins Infirmiers. (ARSI : www.arsi.asso.fr)

Un certain nombre de troubles de la sexualité féminine concernent des problèmes physiques (douleurs, malformations…). Cependant, les blocages qui entravent l'épanouissement personnel et une vie sexuelle équilibrée sont le plus souvent de nature psychologique. Explications.

Les traitements de l'hypertension artérielle

Le traitement de l'hypertension artérielle a beaucoup progressé ces dernières années, avec la compréhension plus intime des mécanismes qui gèrent la tension artérielle. Globalement, on peut distinguer deux domaines. D'une part l'hygiène de vie et les mesures diététiques, d'autre part les traitements par médicaments. La combinaison de ces différentes règles de vie et traitements contre l'hypertension permettent actuellement de prendre en charge de façon satisfaisante la plupart des cas de figure.

Financé par le Conseil général des Hauts-de-Seine (banlieue nord de Paris), ce forum itinérant baptisé « Femmes sans frontières » se tient une douzaine de fois par an dans différentes communes du département. Sa vocation : éduquer les femmes en matière de santé pour elles-mêmes bien sûr, mais également pour qu'elles redeviennent des agents de prévention au sein de leur propre famille.

Cancer de l'oesophage : trois facteurs de risque au féminin

Dans les pays développés, le nombre de femmes touchées par un cancer de l'oesophage ne cesse de s'accroître. Trois facteurs de risque du cancer de l'oesophage viennent d'être identifiés. Inversement aux cas masculins, le tabagisme n'en fait pas partie.

Traitement de la cystite

La cystite ou inflammation de la vessie est très fréquente, surtout chez la femme. Elle est caractérisée par des sensations de brûlures en urinant associées à de fréquentes envies d'uriner. Elle guérit facilement et rapidement à condition de bien suivre le traitement et surtout d'observer correctement quelques règles simples d'hygiène de vie. En résumé, sachez que les cystites seraient moins fréquentes et surtout récidiveraient moins si les femmes buvaient davantage et urinaient plus souvent.

Les mycoses vaginales représentent la première cause de consultation en gynécologie. Elles sont dues à des champignons microscopiques. Pourtant, les mycoses vaginales sont souvent favorisées par une hygiène intime trop stricte. Explications.

La constipation n'est pas une fatalité !

Si elle est banale par sa fréquence, la constipation, qui concerne en majorité les femmes, peut être très gênante dans la vie quotidienne. Elle est rarement liée à une maladie sous-jacente ou à une lésion du tube digestif, qu'il faut néanmoins rechercher en cas d'apparition soudaine ou lorsqu'il existe d'autres symptômes. La constipation est le plus souvent la conséquence d'une hygiène de vie inadaptée (repas déséquilibrés, activité physique insuffisante, stress...). Elle se corrige donc par des règles hygiéno-diététiques, éventuellement associées de façon provisoire à des laxatifs doux, visant à rééduquer la motricité de l'intestin.

Pages