Les animaux de compagnie : bons pour notre santé ?

Les animaux de compagnie : bons pour notre santé ?
La France compte 61,6 millions d'animaux de compagnie. Plus d'un foyer sur deux possède un chien, un chat, un poisson rouge ou un rongeur. Quels sont les risques, mais surtout quels sont les bénéfices ? Ces derniers sont immenses et vont bien plus loin qu’on ne pourrait le penser. Outre l’affection et la compagnie qu’ils procurent, nos amis les animaux nous apportent encore beaucoup plus et jouent souvent un rôle important dans notre état de santé.
Les animaux de compagnie : bons pour notre santé ?

Articles

Grippe : le vaccin est arrivé

Le vaccin contre la grippe est d'ores et déjà disponible en pharmacie. Cette année, le virus nous vient à la fois de Russie, de Nouvelle-Calédonie et de Hong-Kong. Loin d'être toujours bénigne, la grippe est responsable en moyenne de 2.500 décès chaque année parmi les 75 ans et plus et à l'origine de complications graves, notamment pulmonaires et cardiaques.

" Allaiter, c'est bon pour la santé "

La Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternel (SMAM) est organisée depuis 1992 par l'Alliance Mondiale de l'Allaitement Maternel. Elle représente une occasion d'exprimer un engagement pour l'allaitement et de mettre en valeur les actions de promotion. Autour du thème « Allaiter, c'est bon pour la santé : santé de l'enfant, santé de sa mère », la SMAM se déroulera du 1er au 7 octobre 2002.

Chiens et chats protègent nos enfants des allergies !

A l'encontre des idées reçues, une étude démontre que les enfants élevés durant leurs premières années au contact d'un compagnon à quatre pattes (chien, chat...) présentent un risque moindre de développer par la suite des allergies.

Dans votre assiette : les moules de bouchot

On trouve et on mange des moules toute l'année. Mais septembre est la pleine saison des moules de bouchot : elles sont au mieux de leur forme, charnues et goûteuses.

Dépistage des troubles visuels de l'enfant

Les anomalies visuelles de l'enfant doivent être dépistées très précocement. Leurs conséquences seront moins graves et leur prise en charge bien plus efficace. Les experts de l'Inserm proposent d'inclure un dépistage systématique à chaque visite médicale.

Salpingite : traitement à domicile

Le traitement des salpingites nécessite habituellement une hospitalisation. Or une étude vient de démontrer que cette maladie infectieuse peut aussi bien se soigner à domicile, avec la même efficacité et sans atteinte de la fertilité ultérieure.

Des antibiotiques contre l'infarctus

Des antibiotiques pour prévenir les risques d'infarctus ? L'idée n'est pas aussi saugrenue qu'elle n'y paraît au premier abord. Des chercheurs finlandais ont en effet montré qu'un traitement antibiotique pouvait réduire de façon significative le risque d'infarctus du myocarde.

Toux du matin : arrêt du tabac impératif !

La bronchite chronique obstructive est devenue un véritable problème de santé publique aux Etats-Unis. Cette maladie se développe de façon insidieuse, en particulier chez les fumeurs. Lorsqu'elle n'est pas prise en charge de façon précoce, elle peut devenir très invalidante et avoir des incidences sur la vie privée et professionnelle. Pour la société son coût est exorbitant.

La santé des Français est bonne bien que des inégalités persistent. Ce sont les conclusions du rapport du Haut Comité à la Santé Publique (HCSP) parues au début du mois de février 2002. Ce rapport établit un état des lieux de la santé des Français par tranche d'âge et doit servir à déterminer les orientations futures en matière de santé.

Toxicomanie en prison

Les personnes détenues cumulent les facteurs de risques. Comparées à la population générale, elles sont plus concernées par la consommation de drogues et par les maladies infectieuses. Or la prise en charge est tellement loin des besoins qu'elle se transforme aujourd'hui en priorité de santé publique.

Les lentilles de contact sont des verres correcteurs posés sur la cornée. La contactologie progresse : elle propose des solutions même pour les défauts visuels complexes, et il est rare de ne pas pouvoir équiper quelqu'un en lentilles. Les lentilles répondent à une demande : esthétique, si on ne souhaite pas porter de lunettes ; de confort, pour faire du sport par exemple ; de qualité de vue, meilleure qu'en lunettes dans certains cas ; Mais les lentilles peuvent parfois être la seule solution pour corriger certains yeux.

Streptocoque B : le dépistage anténatal est recommandé

Afin de lutter contre les infections néonatales précoces qui affectent aujourd'hui 4 à 8 bébés sur 1.000, l'ANAES (Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé) préconise avant la naissance le dépistage systématique du streptocoque B dans les voies génitale de la mère. Exposé à cette bactérie, l'enfant risque des séquelles, notamment neurologiques et pulmonaires.

La rentrée, meilleure période pour la désensibilisation

Les allergies sont de plus en plus fréquentes, particulièrement chez les enfants. Afin d'éviter l'aggravation au cours du temps et la transformation en affection irréversible, la désensibilisation est un des traitements recommandés par les allergologues. La rentrée est la meilleure période pour entreprendre ce type de prise en charge, notamment afin d'être protégé en cas d'allergie aux pollens au printemps suivant.

Les morsures d'animaux de compagnie sont parfois graves : prudence !

Peu fréquentes, les morsures d'animaux domestiques peuvent parfois être graves en fonction de leur localisation. Chaque année en France, on estime à environ 200.000 leur nombre, soit 1% des motifs de consultation d'urgence et 2% des accidents ménagers. Près de 70% des victimes sont des enfants de moins de 10 ans et les blessures de la face représentent 20%.

Pandémie de grippe : rien n'est prêt !

La grippe espagnole, de triste mémoire, fut responsable de plus de 20 millions de morts. Que se passerait-il en cas de résurgence d'un tel virus ? Une catastrophe. Le pire est que les médicaments existent, mais qu'ils ne sont pas disponibles à grande échelle.

Prion et vaccin ROR : une peur infondée

La question de deux Danois a semé le doute sur le vaccin ROR, combiné contre la rougeole, les oreillons et la varicelle. Risque t-il de transmettre aux jeunes enfants la variante humaine de la maladie de la « vache folle » ?

Les aoûtats, ça démange !

Ayant une très grande capacité d'adaptation, les aoûtats, également appelés araignées rouges ou rougets, peuplent la planète entière. Cependant, on les trouve préférentiellement dans les prairies, où ils deviennent très actifs de la fin de l'été au début de l'automne. Ce sont des larves d'acariens de la famille des « trombiculidés ». Selon les estimations, il en existe entre 30.000 et un demi-million d'espèces différentes.

En période estivale, les loisirs proches de la nature se multiplient (promenades en forêt, baignades en rivières…). Avec eux, le risque de développer certaines zoonoses (maladies de l'animal transmissible à l'homme) s'accroît. Souvent méconnues, la Direction générale de la santé a tenu à attirer l'attention sur ces maladies afin d'en faciliter le diagnostic précoce et d'en améliorer le pronostic.

L'eczéma atopique, une affection en hausse

L'eczéma atopique débute généralement avant l'âge de 2 ans et peut être associé ou encore précéder la survenue d'un asthme, d'une rhinite ou d'une conjonctivite allergique. Parfois, d'autres membres de la famille sont également touchés. L'eczéma est une inflammation de la peau qui survient par poussées. Les zones touchées sont essentiellement le visage chez le nourrisson et les plis des coudes ou des genoux chez l'enfant. L'eczéma est surtout gênant par les importantes démangeaisons qu'il entraîne. Les substances allergisantes responsables doivent être recherchées avec soin de façon à pouvoir les éliminer de l'environnement. Le traitement repose essentiellement sur l'application de corticoïdes locaux et sur le respect de règles d'hygiène de vie. L'eczéma atopique disparaît spontanément avant l'âge de 10 ans dans la très grande majorité des cas.

Un guide des bonnes pratiques du piercing : l'hygiène en plus !

Avec le piercing, tout est possible : nombril, nez, oreille, langue, organes génitaux ... Cependant, face à des risques d'infection très inquiétants, les médecins ont décidé de se rencontrer afin de trouver un langage commun permettant de réunir les intérêts de deux mondes différents composés d'un côté de professionnels de la santé, de l'autre de professionnels du piercing. De cet échange est né un guide des bonnes pratiques.

Allongement du délai légal de l'IVG de 10 à 12 semaines de grossesse

Le délai légal d'avortement de dix semaines a été allongé à 12 semaines de grossesse. Adoptée définitivement par l'Assemblée nationale, cette loi a été publiée au Journal Officiel du 7 juillet 2001. Quelque peu en avance sur les dispositions légales, l'Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé (ANAES) avait au préalable établi au mois de mars dernier, les recommandations concernant la prise en charge de Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) jusqu'à 12 semaines. En pratique, qu'est-ce qui change ?

Femmes enceintes : hydratez-vous suffisamment !

Durant toute sa grossesse, la future maman a des besoins hydriques accrus, tant pour elle que pour son enfant. En effet, l'organisme se modifie afin de fournir au foetus l'eau et les éléments indispensables à son développement, ainsi qu'un environnement intra-utérin favorable à sa croissance. D'où l'importance de boire beaucoup, au minimum 1,5 litre d'eau, réparti du matin jusqu'au soir.

Angine virale ou bactérienne ? : un test pour éviter les antibiotiques

Un test de dépistage permettant de distinguer une angine d'origine virale d'une angine bactérienne, vient d'être validé grâce à une étude menée en Bourgogne. Fiable à 90%, ce test devrait diminuer de 60% l'emploi des antitiobiques, qui ne sont efficaces que contre les angines bactériennes, et qui favorisent le développement de bactéries résistantes à ce traitement.

Prudence avec les nouveaux animaux de compagnie : ils multiplient les zoonoses !

Les nouveaux animaux de compagnie (rongeurs, reptiles, singes, serpents, batraciens, renards …) prolifèrent et avec eux de nouveaux risques pour la santé. Les responsables sanitaires viennent de formuler des mises en garde contre ces zoonoses (maladie de l'animal transmissible à l'homme), parmi lesquelles ont déjà été signalées : la rage, la peste et la tuberculose.

La chute des cheveux : méfiez-vous des traitements " miracles " !

Chez l'homme comme chez la femme, la chute des cheveux est souvent mal vécue. Elle peut constituer une réaction à une agression de nature diverse (médicament, problème thyroïdien, stress, carence en fer, etc.), mais il s'agit le plus souvent d'une alopécie androgénétique, liée à l'âge et à des facteurs génétiques. Si les traitements proposés sont nombreux, seul le minoxidil et le finastéride ont démontré une certaine efficacité antichute. Le traitement chirurgical, par microgreffe ou toute autre technique, peut offrir en dernier ressort de bons résultats sur le plan esthétique.

Selon trois observations récentes, le piercing situé haut sur l'oreille peut être dangereux ! En effet, s'il touche le cartilage, il est susceptible de provoquer des infections menant à la formation d'abcès et à d'importantes séquelles esthétiques, notamment l'oreille dite « en chou-fleur ».

Début de grossesse : tout savoir sur les examens

Afin qu'aucun obstacle ne vienne troubler cette merveilleuse phase de votre vie, vous allez devoir vous soumettre à de nombreux examens, le premier étant une prise de sang pour confirmer votre maternité grâce à la détection des hormones bêtaHCG. Ensuite, échelonnées sur les neuf mois de grossesse, sept consultations obligatoires sont nécessaires pour évaluer votre santé et celle de votre futur bébé. Au cours de chacune de ces visites, un examen clinique sera pratiqué (poids, tension artérielle, petits maux …) et votre médecin sera amené à vous prescrire des tests. Certains, obligatoires, permettent de détecter des maladies identifiées comme responsables de malformations foetales, d'autres, facultatifs, sont vivement recommandés.

L'allaitement maternel : un lait inimitable à privilégier !

Actuellement, peu de femmes françaises allaitent et lorsqu'elles le font la durée est très courte. Malgré la valorisation de ses qualités psychoaffectives, nutritionnelles, antiallergiques et anti-infectieuses, notre mode de vie moderne ne facilite pas le choix de l'allaitement. Toutefois, cette situation n'est pas irréversible. Bien que la promotion des bénéfices de l'allaitement reviennent aux professionnels de santé (médecin, pédiatre, sage-femme, obstétricien), il s'agit également d'une décision à prendre en couple, même si le choix final revient à la mère.

Les cancers des voies aérodigestives supérieures se caractérisent par des symptômes pouvant rester longtemps très discrets. Toutefois, certains signes évocateurs peuvent attirer l'attention. Il est donc important de les connaître pour dépister précocement cette maladie et faciliter sa prise en charge.

Alerte à la syphilis : un fléau retrouvé ?

De nombreux hôpitaux et dispensaires antivénériens signalent une résurgence de syphilis. Plusieurs dizaines de cas viennent d'être recensés, particulièrement dans la population homosexuelle. La France n'a pas subi une telle épidémie depuis plusieurs décennies ! L'institut de Veille Sanitaire (InVS) organise une surveillance étroite de cette maladie qui avait quasiment disparu, et qui de ce fait est totalement inconnue des jeunes générations.

Pages