Ménopause : grand bouleversement hormonal et psychique
Le grand bouleversement hormonal qui se produit à la ménopause se répercute aussi sur le psychisme. Parfois directement, mais aussi souvent de façon indirecte…
Ménopause : grand bouleversement hormonal et psychique

Articles

Périménopause : comment la reconnaître ?

La périménopause correspond à la période durant laquelle apparaissent certains troubles annonçant l'approche de la ménopause. Reconnaître les signes cliniques et biologiques qui précèdent de quelques mois ou quelques années l'arrêt définitif des règles, peut permettre de mieux vivre cette période souvent difficile de la vie d'une femme.

Une Française sur dix aura un jour à se battre contre un cancer du sein. Se battre est bien le mot, car vaincre le cancer du sein constitue un vrai marathon, dont beaucoup sortent gagnantes… La vie est différente après un cancer, plus intense, plus vraie. Les progrès de la médecine permettent bien des victoires.

Ménopause, quelle alimentation ?

La ménopause s'accompagne souvent d'une prise de poids et d'une transformation de la silhouette. Et si l'on n'y prend garde, on risque de grossir de 500 g chaque année, et chaque kilo de trop sera de plus en plus difficile à perdre.

Dépression : plusieurs étapes à risques dans la vie d'une femme

La vie d'une femme présente de nombreuses étapes à risque de dépression. Ces différentes périodes s'expliquent en partie par des facteurs socio-environnementaux et hormonaux.

Dosage sanguin de la TSH

Plus de 6 millions de Francais, soit 10% de la population, souffrent de disfonctionnements de la glande thyroïde. Que savez-vous sur ses dérèglements, ses symptômes, ses traitements ? Questions - Réponses.

thyroide

Hypothyroïdie, hyperthyroïdie, goitre, nodule chaud, hormones hypophysaires... Fatigue, nervosité, hyperactivité, variation du poids... La thyroïde peut faire parler d'elle de bien des façons. Le Dr Brigitte Delemer*, endocrinologue, fait le bilan avec nous.

Vaginites : comment prévenir ?

La vaginite revêt plusieurs formes, d'où l'importance de consulter un médecin avant d'entreprendre un traitement. Les infections les plus fréquentes sont dues à une bactérie ou à un champignon. Quelques précautions permettent de les prévenir et d'éviter les récidives.

Phyto-estrogènes : pas d'effet sur les bouffées de chaleur !

L'engouement pour les phyto-estrogènes ne date pas d'hier, particulièrement en matière de prévention et de prise en charge de la ménopause. L'analyse de plus de 1.500 études scientifiques permet aujourd'hui de préciser la sécurité et les bénéfices de ces molécules issues du monde végétal, principalement des isoflavones présentes en grande quantité dans le soja.

Traitement hormonal de la ménopause : les Françaises n'ont rien à craindre

Les résultats de l'étude américaine annonçant une augmentation du risque cardiovasculaire et de cancer du sein chez les femmes sous traitement hormonal substitutif (THS), se sont transformés en scoop médiatique. Comparativement, l'étude française est passée inaperçue. Pourtant, elle démontre que le THS majoritairement prescrit aux Françaises n'augmente pas le risque de cancer du sein. Explications du Dr Christian Jamin*.

Une nouvelle façon de lutter contre l'ostéoporose

Jusqu'à récemment, le traitement de l'ostéoporose passait par des médicaments freinant la résorption osseuse. Désormais, il existe une nouvelle molécule capable d'augmenter la formation osseuse. Autre nouveauté, cette spécialité pharmaceutique s'auto-injecte à l'aide d'un stylo prérempli, semblable à celui employé par les diabétiques.

Ce syndrome est peu connu. Pourtant, il touche 8,5% de la population française, dont 2 à 3% souffre de troubles sévères justifiant une prise en charge médicale. Il se manifeste au niveau des deux jambes par des impatiences, soulagées temporairement par le mouvement.

Nos hormones agissent sur notre humeur, mais aussi sur notre désir, notre plaisir et notre sexualité en général. Si vous avez répondu à notre test pour évaluer vos connaissances, voici des explications pour vous aider à mieux comprendre l'effet de ces hormones.

Ménopause et hormones : pas d'affolement !

La polémique perdure autour du traitement hormonal substitutif de la ménopause, accusé en juillet 2002 par une étude américaine, d'augmenter le risque de cancer du sein et d'accidents cardiovasculaires. Effrayées, 28% des femmes ont stoppé leur traitement. L'Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé a rendu ses conclusions et formulé 12 messages clés.

Ménopause, exercice physique et satisfaction sexuelle : le trio gagnant

Une étude américaine a démontré que les femmes ménopausées qui font régulièrement de l'exercice physique ont une vie sexuelle bien plus satisfaisante que les autres.

Sida : pourquoi plus de femmes que d'hommes ?

En France, le nombre de femmes séropositives augmente dangereusement. Pourquoi ? Sexuellement, les femmes sont plus exposées que les hommes au risque de contamination par le virus du sida. Les raisons sont biologiques, mais également liées au mode de vie.

Le cancer du sein, les grandes questions : causes, facteurs de risque, traitement

Le cancer du sein est la première cause de cancer chez la femme. Il se développe le plus souvent à partir des lobules ou des canaux de la glande mammaire. La cause première du cancer du sein n'est pas connue, mais des facteurs de risque ont été identifiés. Le traitement du cancer du sein est avant tout chirurgical, complété par une radiothérapie et éventuellement des médicaments (chimiothérapie ou hormonothérapie).

Ménopause : à quel sein se vouer ?

Deux millions de Françaises prennent des hormones pour contrer les effets de la ménopause (bouffées de chaleur, troubles sexuels, ostéoporose). Prescrites depuis une trentaine d'années, on leur a attribué d'autres bienfaits préventifs contre les troubles cardiovasculaires et Alzheimer, aujourd'hui démentis. Depuis, on découvre qu'elles multiplient le risque de cancer du sein. Les femmes s'inquiètent, certaines abandonnent leur traitement, d'autres ne peuvent s'en passer.

Une femme devant subir une hystérectomie, ou ablation de l'utérus, se pose inévitablement des questions quant à l'avenir de sa vie sexuelle.

Les résultats d'une étude récente menée aux Pays-Bas penchent nettement en faveur d'une amélioration de la sexualité.

Période charnière et délicate de la vie des femmes, la ménopause correspond à l'arrêt de la sécrétion des hormones ovariennes. Si autrefois on prescrivait systématiquement un traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS), aujourd'hui, les choses sont plus nuancées...

Traitement hormonal substitutif de la ménopause : retour au calme

Après le vent de tempête qui a déferlé sur le traitement hormonal substitutif de la ménopause, retour au calme. Et après réflexion, la grande question est la suivante : les résultats de cette grande étude américaine ayant dévalorisé ce type de traitement, sont-ils extrapolables aux femmes françaises ?

Les gènes de la dépression

Sommes-nous génétiquement prédisposés à la dépression ? Cette hypothèse se renforce avec la découverte d'une vingtaine de régions chromosomiques contenant des gènes impliqués dans le développement de diverses maladies mentales, dont la dépression.

Mammographie : est-ce douloureux ?

L'idée que la mammographie est douloureuse constitue bien souvent un obstacle au dépistage du cancer du sein. Dans le contexte actuel d'une généralisation de ce dépistage, il était important de connaître précisément le degré de douleur ressenti par les femmes, afin de rétablir la vérité sur la mammographie.

Pilule du lendemain : savoir l'utiliser

La pilule du lendemain est efficace dans environ 75% des cas, mais ne remplace pas les autres moyens de contraception. Mais son utilisation doit rester occasionnelle, et ne doit pas conduire à renoncer au préservatif, qui permet seul une prévention des maladies sexuellement transmissibles.

Feu vert au dépistage du cancer du sein génétique

Le dépistage du cancer du sein d'origine génétique vient de débuter. L'objectif, alerter et suivre les 34.000 femmes prédisposées, ayant dans leur famille une parente atteinte de cette maladie. Près de 1.000 femmes par an pourraient ainsi être sauvées.

Le déficit hormonal masculin lié au vieillissement : et si on s'en occupait ?

L'homme vieillissant ne vit pas un bouleversement hormonal de la même ampleur que la ménopause féminine, mais la diminution de production de testostérone est responsable troubles réels, qu'il faut apprendre à reconnaître et à ne pas négliger. Dépister, évaluer et traiter si nécessaire une carence en hormone ne doit plus être l'apanage des femmes… Alors, oui à la parité !

INTERVIEW : Le point sur le traitement de la ménopause

Quelques semaines après la publication de plusieurs travaux révolutionnant en quelque sorte nos acquis et nos croyances autour du Traitement Hormonal Substitutif de la ménopause, nous nous sommes adressés au Pr Philippe Chanson afin d'avoir enfin les idées plus claires sur ce sujet.

INTERVIEW : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sein...

Le 27 septembre à 17 h 45, les Prs Marc Espié et André Gorins organisent la Ve journée de sénologie (Spécialité médicale qui étudie les affections du sein) au cercle républicain*. En avant-première, nous avons rencontré le Pr Marc Espié, cancérologue à l'Hôpital Saint Louis.

Le vieillissement est un processus naturel, lent, irréversible et inéluctable, qui ne débute pas à la soixantaine. Tout en continuité, il ne justifie ni rupture ni crise existentielle. Avoir un regard éclairé sur ses conséquences permet d'en prévenir au mieux les méfaits.

Les régimes minceur : attention danger !

Selon une enquête de l'INSERM, 42% des adolescents sont déjà préoccupés par leur poids et l'aspect de leur corps ! Véhiculée par les médias, l'image de la silhouette longiligne pousse les jeunes -et surtout les filles- à se soumettre au diktat de la minceur. L'adolescence n'est pourtant pas le moment de priver son organisme puisque la croissance atteint son paroxysme. Le point avec Martine Pellaë, médecin nutritionniste à l'hôpital Bichat.

Le désir est-il appelé à s'émousser avec les années ? Comment aborder la sexualité quand le corps commence à accuser ses premières rides ? Quelques pistes (de séduction) avec Karine Pelletier, psychologue.

Pages

PUB