Dossier grands voyageurs

Dossier grands voyageurs
Tout séjour lointain nécessite quelques préparations. Selon le pays visité, la durée, les conditions de séjour et votre état de santé, certaines précautions sont à prendre pour en profiter pleinement sur place et revenir sans mauvais souvenirs. Suivez les conseils d’e-sante issus des recommandations formulées par les hautes autorités sanitaires. 
Dossier grands voyageurs

Articles

Solutions contre la dépression

La dépression touche environ 3 millions de personnes chaque année en France. La prise en charge médicale repose généralement sur la prescription d’antidépresseurs. Nécessaire quand les troubles sont sévères, la phytothérapie peut être une alternative efficace dans les dépressions plus légères. L’alimentation aussi compte.

Serious games thérapeutiques

Le jeu, c’est du sérieux. Le principe des serious games ou "jeux sérieux" en santé est simple : en s’amusant comme dans un jeu vidéo, on peut changer les comportements en santé, apprendre sur sa maladie et mieux la gérer au quotidien. Certains font de la prévention, d’autres tentent même de ralentir un déclin cognitif léger ou de rééduquer après un AVC.

Les fleurs du Dr Bach interviennent, non pas pour soigner une pathologie, elles sont complémentaires des traitements. Et toutes les émotions peuvent être améliorées par les fleurs de Bach, de la peur à la tristesse en passant par la colère, soit 38 fleurs (38 remèdes)... On connaît maintenant l’impact du stress sur le système immunitaire, on sait que le moral est un facteur important à prendre en compte dans la gestion d’une maladie. Comme le mental est très sollicité dans nos sociétés sur-connectées, le rééquilibrage des émotions parait indispensable pour retrouver le calme et la sérénité. Pendant une hospitalisation, pour gérer le stress d’une opération, pendant une longue maladie ou une convalescence, la médecine vraiment douce du Dr Bach s’avère une aide considérable.

La presbytie est un défaut de la vision que nous sommes tous amenés à subir avec l’âge. Pour y faire face, il existe différentes solutions correctrices possibles, selon divers critères, à commencer par le confort personnel de chacun. Le Docteur Olivier Laplace, chirurgien ophtalmologiste à l’Hôpital des Quinze-Vingt, nous aide à y voir plus clair…

Les rayons de tous les magasins regorgent de produits alimentaires enrichis de toutes sortes, des produits laitiers aux corps gras en passant par les pains, les biscuits et même les eaux. Sont-ils vraiment utiles ou peuvent-ils être à risques pour votre santé ?

Comme les médicaments, les vaccins peuvent entrainer des effets indésirables parfois graves. Depuis quelques années, les adjuvants à base d’hydroxyde d’aluminium, ajoutés aux vaccins pour augmenter leur efficacité, sont soupçonnés de favoriser, chez certaines personnes, le développement d’une maladie neuromusculaire handicapante. E-sante fait le point.

À l’approche de l’hiver, renforcer son système immunitaire demeure la meilleure façon de lutter contre les virus, causes de rhumes, rhino-pharyngites, gastro-entérites, et autres maux inhérents à cette saison humide et froide.

Ca y est, le diagnostic est posé : vous êtes presbyte… Après avoir consulté l’ophtalmologiste pour déterminer la puissance de la correction et le type de verres qu’il vous faut, et d’avoir choisi votre monture chez l’opticien, vous allez devoir apprendre à vivre avec ce problème de vue au quotidien. N’oubliez pas que plus de 26 millions de Français sont presbytes, vous n’êtes pas seul ! Voici donc quelques conseils et astuces pour bien vivre avec la presbytie.

Manger est nécessaire à la vie. Bien manger est un plaisir mais qui ne se traduit pas pour tous de la même façon, n’a pas les mêmes répercussions sur la santé, ni

le même prix. Manger sainement est indispensable à la réputation de revenir très cher.

Peut-on bien manger sans se ruiner ? On décrypte.

La médecine ayurvédique (ou ayurveda) est une médecine traditionnelle indienne qui signifie « la vie et la science ». Elle soigne la fatigue selon la constitution de la personne. Voici quelques clés pour adapter son alimentation et son hygiène de vie.

Ronflements bruyants, fatigue excessive, maux de tête, troubles de la concentration, perte de libido… Autant de petits signes qui peuvent paraître anodins mais parfois annonciateurs d’une pathologie plus grave : le syndrome d’apnée du sommeil. Qu’elle soit obstructive ou centrale, le syndrome d’apnée du sommeil ne compromet pas seulement vos nuits, mais peut aussi à long terme avoir des conséquences plus importantes sur votre santé…

On le sait, mais on n’y est pas bien préparé : la vision de près commence à baisser au beau milieu de notre existence. Notre pays compte 26 millions de personnes presbytes, soit plus d’1 Français sur 3. On atteindra les 40% de presbytes en 2020. Aux extrêmes, certains commenceront à allonger les bras pour lire dès 38 ou 40 ans, tandis que d’autres auront le privilège de bénéficier d’un délai supplémentaire jusqu’à parfois 50 ans. Cette dégradation progressive de la fonction visuelle s’accompagne d’une adaptation plus ou moins bien acceptée mais pour laquelle plusieurs solutions existent : une chose est sûre, ce n’est pas une maladie, et la vie continue comme avant !

La Journée mondiale du diabète et le "Moi (s) sans Tabac" tombent tous les deux en novembre. Quel rapport ? On le sait trop peu mais le tabagisme est un facteur de risque de diabète de type 2 : le risque d’un fumeur de développer un diabète de type 2 est augmenté de 30 à 40%. Mais la bonne nouvelle, c’est que tout peut revenir à la normale en écrasant sa dernière cigarette !  

Une grossesse, c’est neuf mois de joie, de symptômes plus ou moins gênants mais aussi une période à risque d’insuffisance veineuse et surtout - on l’oublie trop souvent- de phlébite voire d’embolie pulmonaire. C’est la seconde cause de décès maternel. Pour la prévenir, toutes les femmes enceintes devraient adopter un geste simple : enfiler des chaussettes de compression de classe 2. Pendant la grossesse, prendre soin de ses jambes, c’est prendre soin de sa santé.

L’acné touche une très grande partie de la population, à quasiment tous les âges et quel que soit le type de peau. Particulièrement gênante, car elle affecte principalement le visage, l’acné peut être traitée de différentes façons. Voici 10 pistes pour combattre l’acné, de la plus naturelle à la plus pointue.

L’activité sportive dévoile chaque jour davantage son lot de bienfaits pour la santé. Elle aide à combattre la maladie dès l’annonce du diagnostic, et se pose désormais non plus en simple « soin de support » (selon la définition de l’INCa*) mais en véritable maillon constitutif des thérapies : la Haute Autorité de Santé a reconnu en 2011 l’activité physique et sportive comme une « thérapeutique non médicamenteuse ». L’enquête nationale Podium (octobre 2016) lancée par la fédération CAMI Sport et Cancer, qui s’adressait aux patients et aux soignants, vient de livrer ses précieux enseignements sur les conditions d’accès à l’activité physique et sportive en cancérologie. Nous avons recueilli les conseils du  Dr Mahasti Saghatchian, médecin cancérologue spécialiste du cancer du sein à l’Institut Gustave Roussy, mis en images par notre partenaire Macadam Tonic.

En affranchissant les personnes diabétiques de la piqûre au bout du doigt, un nouveau capteur est arrivé récemment sur le marché complété par un nouveau type de lecteur de glycémie. Il s’agit d’un appareil d’auto-surveillance du glucose collé à même la peau : une véritable libération pour les diabétiques de type 1 et 2 sous insuline. Unique sur le marché, il vient de montrer qu’il réduisait le temps passé en hypoglycémie. Et grâce à son application smartphone, il suffit désormais d’un bref contact entre le capteur et le téléphone pour obtenir son taux de glucose. En toute discrétion !

Le travail à domicile commence seulement à se démocratiser en France. On estime qu’entre 2% et 16% des salariés ont un contrat de télétravail, dans la majorité des cas à temps partiel. Quels sont les avantages du « Home office » et comment remédier aux inconvénients pour concilier télétravail, bien-être et santé ?

Sans vitamine D, pas d’os robuste. Si le rachitisme a quasiment disparu en France, c’est grâce à la supplémentation en vitamine D des laits infantiles depuis 1992. Mais aussi -on l’oublie encore trop souvent- à la supplémentation systématique de tous les enfants de moins de 5 ans, sans oublier les adolescents de 10 à 18 ans !

Si l’activité physique régulière et modérée entretient l’organisme, entraîne le cœur, chasse le stress et protège de certains comportements à risque, la pratique d’une activité sportive en excès semble, à l’inverse, augmenter le risque d’une consommation d’alcool problématique.

La maladie de Verneuil (hidrosadénite suppurée) se manifeste par des lésions cutanées au niveau des plis du corps. C’est une maladie particulièrement douloureuse et invalidante dans la vie quotidienne, avec un impact socioprofessionnel considérable. À ce jour, la France est seul grand pays européen qui ne rembourse pas l’unique médicament novateur très efficace chez la moitié des patients. Explication avec le Dr Ziad Reguiaï, dermatologue à la clinique Courlancy à Reims.

La vie sexuelle après la ménopause existe-t-elle encore ? La réponse est oui, et sans équivoque. Actuellement, 90 % des femmes de plus de 50 ans ont eu des rapports sexuels dans l’année. Et en moyenne, 5 par mois. Ce n’était pas le cas dans les années 70 où seulement une femme sur 10 environ avait une vie sexuelle au même âge ! Mieux encore, la pratique sexuelle est bénéfique pour les femmes ménopausées. Pourquoi ? Réponse à suivre.

18 % des jeunes Français sont trop gros et 4% sont carrément obèses. Nos enfants ont de plus en plus tendances à prendre trop de poids.

Pourquoi ? Et comment empêcher votre enfant ou votre ado de trop grossir ? Une remise en question s’impose probablement afin de mieux gérer intendance familiale, télé, smartphone et activité physique. On fait le point.

Chaque année en France, 12 000 femmes meurent d’un cancer du sein. Un rapport de l’Institut national du cancer (Inca) vient de faire le point sur le dépistage organisé (DO). Il préconise une profonde modification de ce dépistage, voire de l’arrêter purement et simplement, et une meilleure information des femmes. La ministre de la Santé annoncera un plan d’action à la fin de l’année. En attendant, les femmes ne savent plus quoi faire...

Les coliques du nourrisson, responsables de crises de pleurs très intenses chez le tout-petit de moins de 4 mois, sont assez caractéristiques et donc faciles à reconnaître. Leur mécanisme reste non élucidé à l’heure actuelle, il n’existe donc pas de traitement médicamenteux permettant de les soigner, plongeant souvent les parents et les professionnels de santé dans l’impuissance… Pourtant, des moyens existent qui peuvent aider à soulager le bébé ou à rendre la situation plus supportable pour les parents, et qui valent le coup d’être tentés. Mais il faut s’assurer que les coliques ne sont pas le symptôme d’une autre pathologie qui aurait, elle, un traitement spécifique adapté.

Les apnées du sommeil se caractérisent par de multiples arrêts de la respiration durant le sommeil.  Il s’agit d’une affection respiratoire très fréquente qui touche 5% de la population. Son retentissement est considérable sur le quotidien et sur la santé.

Les régurgitations du nouveau-né et le reflux gastro-oesophagien sont des préoccupations récurrentes chez les jeunes parents. Si ces troubles sont répandus, chaque cas est particulier et nécessite conseils et traitements appropriés. Nous avons demandé à notre experte, le Dr Christelle Pierrot, de répondre aux questions que vous avez posées sur E-santé.

De nombreux sports peuvent entrainer ou révéler une incontinence urinaire chez les femmes. Zumba, trail ou tout simplement jogging et gym, font partie des sports à risque, en raison des efforts répétés, des sauts et des pressions intra-abdominales qu’ils exercent. Faut-il abandonner le sport pour se protéger de l’incontinence ? Le Dr Gaëlle Fiard, Présidente de l’Association française des urologues en formation nous apporte des réponses.

Une consultation médicale à distance n’est pas une consultation comme les autres. Entre consultations de télémédecine (téléconsultations), téléconseils personnalisés via des plateformes privées -chaque jour plus nombreuses- et simple appel téléphonique à son médecin traitant ou à un spécialiste… que disent la réglementation et la déontologie ? Les explications du Dr Jacques Lucas, vice-président du Conseil National de l'Ordre des Médecins en charge des questions numériques.

À 14 ans, la moitié des garçons a expérimenté la masturbation. A 18-19 ans, 90 % des hommes l’ont expérimentée au moins une fois. La masturbation est un geste banal sans aucun danger pour la santé physique ou mentale et universellement répandu. Cela nous paraît aujourd’hui une évidence et pourtant, ça n’a pas toujours été le cas. Des idées fausses continuent à circuler à ce sujet. Pourtant, la masturbation masculine peut également poser quelques soucis…

Pages