Coeur, cardiovasculaire

Ce guide Coeur, Cardiovasculaire vous donne de nombreuses informations sur la prévention du risque cardiovasculaire, l'alimentation et le risque cardiovasculaire, les bilans et les suivis des maladies cardiovasculaires, les...
Rechercher une fiche du guide : Coeur, cardiovasculaire
Apprenez à respirer avec le coeur !Mis à jour le 03/11/2011 - 05:51 Nous savons tous que nous respirons avec nos poumons… La cohérence cardiaque se propose de nous apprendre à respirer avec notre coeur afin de retrouver un meilleur état de santé général. Essayez cette méthode ! Elle est particulièrement bénéfique pour notre coeur.
Bien se faire suivre après l'infarctusMis à jour le 12/11/2004 - 01:00 Après l'infarctus, ce qui compte c'est de reprendre une vie normale tout en se donnant les moyens d'éviter toute rechute. La médecine moderne nous donne les moyens d'y arriver.
Bon pour le coeur, bon pour la têteMis à jour le 09/10/2017 - 12:27 Les traitements prescrits pour le coeur, au premier rang desquels se trouvent les antihypertenseurs et les hypocholestérolémiants (dont les statines), sont également bons pour le cerveau. Concrètement, ils réduisent le risque d'attaque cérébrale et de maladie d'Alzheimer.
Coeur : la régularité payeMis à jour le 04/02/2004 - 01:00 Après un infarctus du myocarde, il faut souvent prendre 4 voire 5 médicaments. Ce peut être fastidieux ou très simple. Question de motivation et d'organisation.
Coeur de diabétiqueMis à jour le 20/11/2014 - 12:22 L'infarctus du myocarde est l'une des complications les plus redoutables du diabète. Autant le savoir pour une meilleure prévention.
Coeur et alimentation : peut-on consommer du fromage ?Mis à jour le 18/03/2015 - 04:08 Le fromage, le beurre et les matières grasses d'origines animales sont déconseillés pour le coeur et les artères. En fait, il faut savoir les apprécier sans en abuser pour la bonne santé de son coeur et de son système cardiovasculaire.
Coeur stressé : il ne suffit pas d'être relaxMis à jour le 24/03/2004 - 01:00 Le coeur n'aime pas le stress, c'est bien connu. Mais ce qui l'est moins, c'est qu'être relax n'est pas l'unique solution, loin de là. C'est toute une façon d'aborder sa vie qui est parfois à repenser.
Comment prévenir les maladies cardiovasculaires ? En identifiant les facteurs de risque !Mis à jour le 20/11/2006 - 01:00 Cette question/réponse paraît extrêmement simple alors que dans la réalité, elle est bien plus complexe. Pourquoi ? Notamment parce que le grand public méconnaît les facteurs de risque cardiovasculaire ou les minimise facilement. C'est ainsi que nombre de personnes à risques sous-estiment leur poids, déclarent des chiffres tensionnels bas ou un taux de cholestérol inférieur à la réalité…
Cœur en fête pour cœurs fragilesMis à jour le 17/12/2014 - 03:48 Les coeurs fragiles doivent-ils faire attention en période des confiseurs ? Docteur, qu'est-ce que j'ai le droit de faire ? La question revient chaque année avec les fêtes et la réponse est : tout ce qui est bon !
Cœur et fitnessMis à jour le 09/10/2017 - 12:27 Le fitness est excellent pour l'organisme et pour le coeur en particulier. Il permet de bien doser l'effort et de faire des exercices quotidiens. Il ne dépend pas en effet du climat et il permet de bien organiser son emploi du temps.
Cœur et urgence : les minutes comptent Mis à jour le 18/12/2014 - 04:07 Le coeur qui fait mal est toujours une urgence. Le problème est que la douleur peut être faible ou inexistante lors d'un accident cardiaque. D'où l'importance de bien connaître les signes d'alerte.
En prévention des maladies cardiovasculaires, buvez du thé vert !Mis à jour le 09/10/2017 - 12:27 Contre les cancers, l'infarctus et même les caries dentaires, les bénéfices du thé semblent inestimables. Il semblerait toutefois que les effets les plus puissants du thé vert s'exercent sur les maladies cardiovasculaires, lesquelles représentent la première cause de mortalité dans notre pays !
Femmes, risque cardiovasculaire et longévitéMis à jour le 09/10/2017 - 12:27 Les femmes sont comme les hommes ! C'est vrai, en tout cas de leurs artères car, comme pour eux, l'absence de risque cardiovasculaire leur permet de vivre plus longtemps. Inversement, plus elles ont de facteurs de risque cardiovasculaire, plus elles sont exposées.
Footing : c'est le coeur qui commande !Mis à jour le 09/10/2017 - 12:27 Le footing, c'est bon pour le coeur… Mais à condition que ce soit ce dernier qui commande et donne le rythme à la course. Reste à savoir écouter son coeur…
Fruits et légumes : 5 par jour pour votre coeur !Mis à jour le 09/10/2017 - 12:27 Les fruits et les légumes, c'est bon pour la santé ! Grâce à leur richesse en vitamines, en minéraux et en fibres, ils sont en particulier très bénéfiques en cas de maladies cardiovasculaires. Alors sans hésiter, pensez-y en faisant votre marché !
L'aspirine de mon coeurMis à jour le 28/01/2004 - 01:00 L'aspirine est un médicament essentiel pour le coeur. Mais les doses utilisées sont bien plus basses que les doses antalgiques.
L'ECG d'effort pour ne pas mettre son cœur à l'épreuveMis à jour le 18/02/2015 - 04:31 Avant de reprendre une activité physique, l'électrocardiogramme d'effort permet d'évaluer la résistance du coeur sollicité par un exercice physique. C'est aussi un bon moyen d'apprendre à doser ses efforts pour ne pas mettre ensuite son coeur à l'épreuve !
L'ennemi n°1 du cœur : le LDL cholestérolMis à jour le 12/03/2015 - 02:48 Le cholestérol explique un infarctus du myocarde sur deux ! D'où l'importance de bien contrôler son cholestérol. Mais quels sont les bons chiffres à viser ?
La force de la prévention : l'exemple de l'infarctus cérébralMis à jour le 11/07/2006 - 02:00 On peut se prémunir en partie contre la majorité des grandes maladies que sont le cancer, l'infarctus, le diabète, l'obésité et même la maladie d'Alzheimer. En effet, de nombreux facteurs de risque ont été identifiés et certains sont modifiables, particulièrement ceux qui sont attribués à notre mode de vie, tels que le tabac, l'alimentation, l'alcool ou la sédentarité. Comme démontrée pour l'accident vasculaire cérébral, l'efficacité de cette prévention peut se révéler très puissante.
Le coeur au litMis à jour le 10/12/2014 - 06:11 Le sommeil est essentiel pour tout, pour la santé, et aussi pour le coeur. Alors autant tout faire pour passer de bonnes nuits.
Le coeur en marcheMis à jour le 09/10/2017 - 12:27 La marche, c'est bon pour le cœur. Et à la suite d'un infarctus, les bénéfices à en attendre sont multiples. Petit tour d'horizon.
Le cœur est un muscle qu'il faut savoir entraînerMis à jour le 09/10/2017 - 12:27 Le coeur est un muscle, il ne faut pas l'oublier, et comme tout muscle, il se développe avec l'exercice physique. Le repos ne lui réussit pas. Alors autant se bouger, que l'on ait fait, ou non, un infarctus du myocarde.
Les émotions qui sauventMis à jour le 18/12/2014 - 04:09 Trop fortes, les émotions peuvent s'avérer dangereuses, notamment pour ceux qui souffrent du coeur. Mais c'est aussi vrai qu'elles nous sauvent.
Les fruits et les légumes améliorent la respiration...Mis à jour le 11/06/2007 - 02:00 Pour le coeur et les vaisseaux, on a largement démontré qu'une alimentation riche en fruits, légumes et poissons était préférable à une alimentation de type viande/frites. Il en va de même vis-à-vis de la respiration : plus on se rapproche du premier modèle alimentaire, plus on protège sa fonction respiratoire.
Maladies cardiovasculaires : le point sur les inhibiteurs de l'enzyme de conversionMis à jour le 13/08/2007 - 02:00 Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion, encore appelés par leur acronyme IEC, inhibent la conversion de la rénine angiotensine, hormone qui augmente la tension artérielle. Les IEC sont donc en premier lieu des antihypertenseurs. Ils agissent en dilatant les artères. Ils sont indiqués dans les affections cardiovasculaires, tant dans l'infarctus du myocarde que dans l'insuffisance cardiaque.
Nager pour un cœur en formeMis à jour le 09/10/2017 - 12:27 La natation est un excellent sport pour le coeur, y compris pour ceux qui ont fait un infarctus du myocarde. Tout l'art consiste à ne pas s'épuiser à se battre contre l'eau, pour glisser et nager de bonnes distances.
Nicotine et coeur : vive les substituts !Mis à jour le 29/10/2003 - 01:00 Après un infarctus du myocarde, il est essentiel d'arrêter de fumer dès que possible. Les patches et autres substituts sont une aide essentielle, toujours indiqués, même à fortes doses.