Cancer du foie : boire du café pourrait diminuer les risques par deux

Votre tasse de café du matin pourrait vous offrir un bénéfice plus important encore que celui de vous réveiller. Selon une nouvelle étude, la boisson diminuerait de moitié les risques d’avoir un cancer du foie.
© Istock

Grâce à une nouvelle étude scientifique, le café peut ajouter une ligne à son CV "bienfait". Déjà présenté comme un remède contre l’obésité, un véritable élixir de jouvence ou encore bon pour le cœur… le nectar noir protegerait le foie du cancer.

Des chercheurs de l'université Queen's de Belfast assurent que le café réduit les risques de développer un cancer du foie. Le docteur Una McMenamin a expliqué lors de la conférence du National Cancer Research Institute (NCRI) qui s’est tenue à Glasgow du 3 au 5 novembre dernier, "Nos conclusions sont rassurantes, car nous suggérons que le café puisse avoir des effets bénéfiques sur la santé."


Le café combat le développement des cellules cancéreuses

Les scientifiques ont scruté la santé de près de 500 000 personnes dont les trois-quarts consommaient du café (365 157 participants). Ils ont découvert que les amateurs de "caoua" avaient 50% moins de risque d’avoir un carcinome hépatocellulaire, le cancer du foie primaire le plus fréquent chez les adultes. Les analyses prenaient aussi en compte la consommation d’alcool, le tabagisme et l’obésité des participants. Selon l’équipe, les risques chutent de 13% à chaque tasse bue quotidiennement. 

L'auteur principal de la recherche, Kim Tu Tran, a détaillé le mécanisme qui pourrait expliquer cet effet bénéfique : "C'est parce que le café contient des antioxydants et de la caféine, qu’il peut protéger du cancer". Les graines du caféier contiennent en effet des polyphénols,  connus pour leur rôle d’antioxydants

Toutefois, l’expert prévient "boire du café n'est pas aussi protecteur contre le cancer du foie que d'arrêter de fumer, de réduire sa consommation d'alcool ou de perdre du poids."

Cancer du foie : pas de différence entre café instantané, marc de café et décaféiné ?

Certains scientifiques suspectaient le café instantané d’être cancérigène en raison de taux élevé d’acrylamide. Mais l’étude de l’université irlandaise a déterminé que les risques de carcinome hépatocellulaire était aussi bas avec une tasse d’instantané que celle faite avec du marc de café ou un décaféiné. 

Après leurs travaux, les chercheurs de l’étude avancent que les pots de café contiennent davantage de composés anticancéreux comme l'acide chlorogénique, qui peuvent empêcher les cellules cancéreuses de se diviser

Si le café semble protéger le foie des tumeurs, l’équipe n'a - en revanche - pas trouvé de lien entre la boisson et les autres cancers digestifs comme celui de l’intestin et de l’estomac


Carcinome hépatocellulaire : comment se développe la maladie ?

Selon une étude réalisée en 2011, environ 8 200 nouveaux cas de cancer du foie sont diagnostiqués par an en France. 8 patients sur 10 sont des hommes et l'âge moyen des malades est de 63 ans.

Le carcinome hépatocellulaire est le cancer du foie le plus fréquent. Il se développe à partir des cellules spécialisées du foie, appelés les hépatocytes

Cancer du foie : quels sont les symptômes ?

Le cancer du foie est longtemps asymptomatique. Il est généralement découvert à l’occasion d’autres examens.

Toutefois, il peut provoquer à un stade avancé :

  • des douleurs abdominales ;
  • des ballonnements ;
  • une perte d’appétit ;
  • une perte de poids inexpliquée ;
  • des nausées ;
  • des vomissements ;
  • une fatigue généralisée ;
  • une jaunisse au niveau de la peau et des yeux ;
  • une masse dans la région du foie, détectable à la palpation.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Cancer, Cafe, Cancer du foie