Une tasse de café aiderait à lutter contre les kilos en trop

Publié le 24 Juin 2019 par Sophie Raffin, journaliste santé
Votre café du matin (ou du midi) pourrait bien être un geste minceur. Selon une nouvelle étude publiée par des scientifiques de l'Université de Nottingham dans le journal Scientific Reports du 24 juin 2019, cette boisson aiderait à lutter contre l’obésité.
© Istock

Bon pour le cœur, élixir de jouvence... on prête de nombreuses vertus au café, et parfois des risques pour la santé. Mais c'est bien un nouvel effet bénéfique que l'équipe de l'université de Nottingham vient de trouver à la boisson. Selon les chercheurs, boire une tasse permettrait de lutter contre le surpoids.

Ils ont découvert qu'un petit "caoua" stimule le tissu adipeux brun. Également appelée graisse brune, cette partie du corps humain joue un rôle clé dans notre rapidité à transformer les calories en énergie.

Pourquoi le café permettrait de lutter contre les kilos en trop ?

Si on pensait initialement que le tissu adipeux brun était présent uniquement chez les bébés et les mammifères en hibernation, il a été démontré ces dernières années que les adultes pouvaient également en avoir.

Le professeur Michael Symonds de la faculté de médecine de l’Université de Nottingham, qui a dirigé l’étude, a expliqué "La graisse brune fonctionne différemment des autres graisses de votre corps et produit de la chaleur en brûlant du sucre et des graisses, souvent en réponse au froid. L’augmentation de son activité améliore le contrôle de la glycémie ainsi que le taux de lipides dans le sang. Par ailleurs, les calories supplémentaires brûlées aident la perte de poids. Néanmoins, jusqu’à présent, personne n’avait trouvé le moyen de stimuler son activité chez l'humain”.

Il poursuit “C’est la première étude sur l’homme qui montre que le simple fait de prendre une tasse de café, peut avoir un effet direct sur le fonctionnement de la graisse brune. Les implications potentielles de nos résultats sont plutôt importantes, car l’obésité est un problème de société et de santé majeure. Nous avons aussi une croissance de cas de diabète, et la graisse brune pourrait potentiellement faire partie de la solution pour la combattre”.

Un possible traitement pour prévenir le surpoids et le diabète

L'équipe de chercheurs a dans un premier temps lancé une série d'études sur les cellules souches afin de déterminer si la caféine pouvait stimuler les fonctions de la graisse brune. Une fois, la bonne dose trouvée, elle a lancé son expérimentation. Grâce à une technique d’imagerie thermique qu'ils ont mise au point, les scientifiques ont cherché à localiser la graisse brune et à évaluer sa capacité à produire de la chaleur.

Le professeur Michael Symonds indique que le tissu adipeux brun est surtout situé dans la région du cou. Il ajoute “nous avons voulu voir si la graisse brune devenait plus chaude  immédiatement après que la personne ait bu un café”. Les résultats étaient positifs.

Le spécialiste précise que son équipe doit désormais vérifier que la caféine est bien l'ingrédient du café qui joue un rôle stimulant et que l'activation de la graisse brune ne résulte pas de la présence d'un autre composant.

Il conclut “Une fois que nous aurons confirmé quel composant est responsable de ce phénomène, il pourrait éventuellement être utilisé dans le cadre d'un régime ou d'un programme de régulation de la glycémie pour aider à prévenir le diabète”. 

Source : Could coffee be the secret to fighting obesity?, University of Nottingham, 24 juin 2019