Douleur sous l'aisselle : faut-il penser au cancer du sein ?

Les douleurs sous l'aisselle ont de multiples causes. Elles peuvent être liées à une infection locale, un kyste ou un ganglion augmenté de volume. Dans ce dernier cas, il est nécessaire de rechercher un cancer mammaire qui pourrait en être à l'origine.
© Istock

Quelles sont les principales causes des douleurs à l'aisselle ?

Les douleurs à l'aisselle sont souvent liées à une infection localisée au niveau d'un follicule pileux. Une petite boule rouge et douloureuse apparaît, généralement après une épilation. Elle peut correspondre à une hidrosadénite. Il peut également s'agir d'un kyste, dont le volume est variable, ou d'une allergie, à un déodorant ou un produit d'hygiène, par exemple. Un ganglion inflammatoire et augmenté de volume peut entraîner une douleur sous le bras. Il peut être dû à une infection localisée au bras ou dans le creux axillaire ou encore être le signe d'un cancer du sein du même côté.

Quels examens faire face à une douleur à l'aisselle ?

Lorsqu'une masse apparaît au niveau de l'aisselle et que tout contexte infectieux a été éliminé, un bilan sanguin et une échographie s'imposent pour identifier la nature de la masse. S'il s'agit d'un ganglion, un examen des seins et une mammographie sont indispensables pour s'assurer que ce ganglion ne correspond pas à une métastase de cancer. Une échographie des seins peut aussi être nécessaire, si la mammographie n'est pas suffisante, et elle peut être accompagnée d'une biopsie si une lésion est retrouvée au niveau du sein.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.