Boire deux cafés par jour augmenterait l’espérance de vie

Selon une étude européenne, boire deux tasses de café par jour augmenterait l’espérance de vie, et réduirait le risque de développer certaines maladies graves.
© Istock

Voila une nouvelle qui va réjouir les nombreux amateurs de café. Selon une récente étude menée menée par des chercheurs européens, ceux qui en boivent deux tasses par jour sembleraient bénéficier d’une plus longue espérance de vie que ceux qui n’en boivent pas. Le risque de développer certaines maladies serait également réduit par la caféine. Publiée dans la revue European Journal of Epidemiology, c’est la plus vaste étude réalisée sur le sujet.

Une meilleure santé du foie et du système circulatoire

Les chercheurs ont analysé quarante études antérieures sur les avantages de la consommation de café. Cette nouvelle étude a été réalisée dans dix pays européens dont la France pendant seize ans. C’est la plus vaste étude menée sur le sujet. L’étude s’est penchée sur 3 852 651 personnes et a analysé les conséquences de la consommation de café sur chacun. Les scientifiques ont également détaillé 450 256 causes de décès.
Les résultats de l’étude montrent que les consommateurs de café, comparés à ceux qui n’en boivent pas, présentent :

  • Une meilleure santé du foie.
  • Un système circulatoire en meilleure forme.
  • Un plus faible taux d’inflammation.

Telle est en tout cas la conclusion de Marc Gunter, épidémiologiste à l’Agence internationale pour la recherche sur le cancer à Lyon, qui encadré cette étude. Il souligne que les résultats ont été démontré indépendamment de l’âge, du surpoids, de la consommation d’alcool, du tabagisme et de la teneur en caféine du café.

Moins de risque face aux cancers, diabète, maladies respiratoires

L’étude a également démontré que boire du café réduirait par ailleurs le risque de développer et de mourir d’un cancer, mais aussi de maladies cardiovasculaires, de diabète ou de maladies respiratoires. Les chercheurs ont ainsi prouvé : "qu’une consommation plus élevée de café est liée à un risque moindre de mortalité, quelle qu’en soit la cause", y compris pour les maladies respiratoires et digestives.

D’où viennent les bénéfices du café ?

D’anciennes recherches avaient déjà démontré un lien entre la consommation de café et une résistance accrue à certaines maladies, mais à plus petite échelle. Cette étude européenne dirigée par Marc Gunter a pu prouvé la validité de ces hypothèses. 

Reste à comprendre d’où viennent les bénéfices de cette consommation. Pour les chercheurs, la prochaine étape va consister à analyser la composition chimique du café.

La consommation de café avait déjà été associée à la capacité de ralentir la croissance du cancer de la prostate, à l’amélioration générale de la santé cardiaque et à une réduction du risque de développer la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.