9 cancers qui augmentent chez les femmes

Le nombre de cancers est de façon globale en hausse. Un certain nombre de cancers sont notamment en augmentation chez les femmes. Voici lesquels et les raisons possibles de cette hausse. 
© Adobe Stock

Cancer du poumon : 2ème cause de mort chez la femme

Le cancer broncho-pulmonaire est en nette progression chez les femmes, en lien avec l’historique du tabagisme féminin. Les femmes sont plus vulnérables aux effets du tabagisme actif mais également à celui du tabagisme passif.

"Les derniers chiffres montrent que le taux d’incidence du cancer du poumon est resté stable sur la période 1990-2018 chez l’homme (-0.1% par an) mais que sur la période 2010-2018, une légère décroissance a été observée (-0,3% par an). Chez la femme en revanche il a augmenté en moyenne de 5,3% sur la période 1990-2018 et cette augmentation reste élevée sur la période récente (+5% par an entre 2010 et 2018)" indique Lionel Lafay, responsable du département observation et documentation de l’INCa.

En 1990 le cancer du poumon chez les femmes représentait 2 500 cas, en 2018, 15 100 cas. Chez l’homme, le cancer du poumon est passé de 19 500 à 31 000 cas. Le nombre de décès par cancer du poumon a fortement augmenté chez les femmes ces 20 dernières années (+115%). 

Le cancer du poumon est aujourd’hui la deuxième cause de mortalité par cancer chez les femmes. 

Et les projections ne sont pas optimistes. Le cancer du poumon chez les femmes devrait augmenter de 43% d’ici 2030 et en Europe le cancer du poumon est en passe de devenir la première cause de mortalité par cancer chez les femmes.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Les cancers en France - L’essentiel des faits et chiffres, Édition 2019, Institut national du cancer 
Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018, février 2019, Institut national du cancer, Santé publique France, réseau Francim, HCL.
Remerciements à Lionel Lafay, responsable du département observation et documentation de l’INCa.