L'aspect psychologique du cancer enfin pris en charge !

La Mairie de Paris a inauguré la deuxième structure de soutien psychologique destinée aux personnes touchées par le cancer. La ville comble ainsi une carence complète de l'Etat dans la prise en charge de l'immense détresse de ces malades.
PUB

Après l'ouverture en mai 2000 du premier « comptoir cancer de ville » à Paris dans le XIIème arrondissement, le deuxième a été inauguré dans le XVème le 2 janvier 2001. Ces structures imaginées par le professeur Victor Izrael (éminent cancérologue et adjoint au maire de Paris chargé de la prévention médicale), qui étaient jusqu'à présent totalement inexistantes en France, comblent un cruel vide. Il s'agit des tous premiers centres, qui à terme devraient être au nombre de huit dans la capitale, destinés à accueillir et à suivre psychologiquement les personnes atteintes d'un cancer et leurs proches. Animés par des assistantes sociales, des psychologues et des esthéticiens, leur mission est d'apporter gratuitement aux patients et à leur entourage, informations, soutien moral et aide contre l'exclusion. Depuis mai dernier, le premier centre a reçu plus de 350 visiteurs et répondu à 150 appels.

PUB
PUB

Une immense détresse

En effet, pour ces patients, dès l'heure du diagnostic, leur vie entière (sociale, sentimentale, sexuelle, etc.) bascule vers une immense détresse. Seule la prise en charge des soins n'est pas suffisante. En France, un homme sur deux et une femme sur trois seront touchés par un cancer. Chaque année apporte 240.000 nouveaux cas, dont 45.000 en Ile-de-France, et 145.000 décès (23.000 franciliens) ! Le cancer ne peut être considéré comme une fatalité.

Publié le 08 Janvier 2001
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Comptoirs cancer de la Ville - 5, Place d'Alleray - 75015 Paris - et provisoirement dans l'enceinte de l'Hôpital Rothschild - 33, rue de Picpus, 75012 Paris - Tél : 01 56 08 55 55 ou 01 44 73 86 86