Grippe et autres virus : "Ne soyez pas égoïste. N’embrassez pas les bébés"

Alors que la grippe commence à faire son apparition, une mère dont l’enfant a été hospitalisé à cause d’un grave virus respiratoire lance un appel : “ne soyez pas égoïste. N’embrassez pas les bébés”.
© Istock

À la vue d’un bébé, il est difficile de résister à l'envie de les couvrir de bisous. Pourtant en cette saison où les virus circulent, cela vaut mieux. Antonio DiGriogorio, 8 mois, s’est retrouvé entre la vie et la mort après avoir été embrassé par un proche malade.

Sa maman, Ariana, lance aujourd’hui un appel sur Facebook. Elle écrit “Saison du virus respiratoire syncytial. Vous êtes contagieux jusqu’à 24 heures avant d’avoir des symptômes. S’il vous plaît, gardez votre bouche et souffle loin du visage, des mains et des pieds des bébés. Ne soyez pas la raison de leur hospitalisation (ou de sa mort) car le bébé était “juste si mignon, je dois l’embrasser”.

Elle explique "c’est super gênant pour un parent d’avoir à dire à quelqu’un (surtout de la famille ou un ami) de s’éloigner du petit” puis elle conclut ce post, partagé plus de 20 000 fois en un mois, "Ne soyez pas égoïste. N’embrassez pas les bébés".

Une hospitalisation angoissante

L'Américaine a publié ce message car elle connaît bien le problème. Son fils a été affecté en décembre dernier par le virus respiratoire syncytial (VRS) après avoir été embrasser par un proche.

Dans un premier temps, une grippe avait été diagnostiquée au petit garçon puisque son test VRS était revenu négatif. Ce n’est que deux mois plus tard que les médecins du centre médical de l’université Jersey Shore ont détecté la maladie.

Elle a confié à Good Morning America le 25 septembre 2019 "c’était effrayant. Avant d’être transféré aux soins intensifs, il était dans une chambre normale et il a eu une insuffisance respiratoire. Les médecins ont dit [qu'il] se débrouillait mieux avec les traitements au Albuterol (pour les troubles respiratoires) qu'ils lui donnaient, puis cela empiré à partir de là"

Heureusement, le petit Antonio est finalement parvenu à prendre le dessus sur cette infection respiratoire qui touche les jeunes enfants. Toutefois, il doit encore aujourd’hui prendre un traitement toutes les 4 heures. Il est aussi suivi par un kinésithérapeute.

Mieux faire connaître les risques des baisers

Ariana DiGriogorio travaille désormais à mieux faire connaître le danger du virus respiratoire syncytial pour les petits. Elle a expliqué au média américain "Je voulais faire prendre conscience de la gravité du VRS, et je viens d'avoir un autre bébé. Donc j’essaie d'empêcher qui lui arrive la même chose qu’Antonio".

Son message sur Facebook a eu beaucoup de succès. Elle a ajouté "J'ai eu beaucoup de retours positifs et de remerciements pour avoir partagé mon histoire ... car peu de gens connaissaient ce sujet". "Je pensais que si j'expliquais aux gens que mon fils avait contracté la maladie, plus âgé et non pas à quelques semaines, ils sauraient que cela peut arriver à n'importe qui, à n'importe quel âge."

Virus respiratoire syncytial : qu’est-ce que c’est ?

Le virus respiratoire syncytial (VRS) est la cause la plus fréquente d’infections respiratoires chez le jeune enfant. Il infecte les poumons et les voies respiratoires des bébés de moins de deux ans.

Au-delà cet âge, le virus est moins virulent. Chez l’adulte, il peut provoquer une rhinite ou un syndrome pseudo grippal.

Quels sont les symptômes du VRS ?

Les enfants atteints de cette infections ont des symptômes proches d’un rhume :

  • toux ;
  • écoulement nasal ;
  • fièvre ;
  • baisse d’appétit et d’énergie ;
  • irritabilité.

Certains malades peuvent également avoir des difficultés respiratoires.

Comment protéger votre enfant de l’infection ?

  • il faut se laver les mains avant et après s’être occupé de votre bébé ;
  • il faut aussi laver régulièrement celles de votre bébé (puisqu'il les porte à la bouche) ;
  • il faut éviter de mettre votre bébé de moins de 6 mois en contact avec des personnes enrhumées ;
  • il est préférable utiliser du matériel à usage unique (mouchoirs) ou personnel (jouets, verre…).
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Mom's Facebook post warns others to not kiss babies after her infant contracts RSV, Good morning America, 25 septembre 2019
Le virus respiratoire syncytial (VRS), Soins de nos enfants.cps.ca, juillet 2015