Rhume : les couleurs de morve qui doivent alerter

Publié le 01 Octobre 2018 par La Rédaction E-Santé
Votre mucus, ou morve, révèle votre état de santé en fonction de sa couleur. Nez bouché puis nez qui coule, du rhume à la bronchite en passant par l’allergie : faisons le point.
© Istock

Qu’est-ce que la morve?

La morve désigne les mucosités qui s’écoulent du nez. Utile, la morve entraîne les particules nuisibles pour l’organisme, comme la pollution, les poussières, les allergènes, et permet de maintenir un taux d’humidité suffisant au niveau des voies nasales et respiratoires. Ce mucus peut être rare ou abondant, liquide ou épais, de couleur variable. Signe révélateur d’un rhume, la morve peut aussi faire suspecter un tout autre problème de santé.

Morve: sa couleur en dit long

Écoulement nasal excessif ou nez bouché? Analysez la couleur de votre morve pour en savoir plus :- morve blancheet épaisse : signe d’allergie ou de rhume ; les tissus gonflés du nez ralentissent son écoulement ;- morve marron: le mucus contient du sang séché ; ceci est possible en cas de rhume, de pollution et de tabagisme ;- morve verte ou jaune: elle est le signe d’une invasion bactérienne ou d’une infection virale qui peut siéger dans les sinus. Lorsque le mucus vert ou jaune s’accompagne d’une toux, on peut suspecter une infection des voies respiratoires inférieures.

Mucus noir ou rouge: consultez sans attendre

Consultez en urgence si:- la morve est noire: tabagisme et pollution peuvent donner cette teinte aux mucosités, mais ce peut être le signe d’une grave pathologie, comme une maladie du poumon, une infection bactérienne ou une infection fongique ;- la morve est rose à rouge: c’est l’aspect le plus alarmant qui justifie une consultation en urgence. Parfois due à des mouchages fréquents très irritants en cas de bronchite ou de rhume sévère, cette coloration peut aussi révéler un œdème pulmonaire.