Grippe : symptômes et solutions naturelles

Publié le 16 Août 2018 à 10h00 par La Rédaction E-Santé
La grippe est une maladie infectieuse provoquée par le virus influenza. Elle est fréquente durant l'hiver et provoque de réelles épidémies. Mais quels sont les symptômes de la grippe et quel est son mode de contagion ? Comment la combattre naturellement ?
© Istock

Grippe : les symptômes

La grippe se manifeste par l'apparition brutale d'une forte fièvre accompagnée de maux de tête et de courbatures. A ce tableau s'ajoutent une grande fatigue, des maux de gorge et une toux sèche. La grippe se différencie du syndrome grippal par l'intensité des symptômes. Ceux-ci disparaissent entre 3 et 7 jours, mais un état de fatigue peut perdurer plusieurs semaines. Il n'existe pas de traitement contre la grippe hormis la prévention par la vaccination. Celle-ci est fortement conseillée chez les personnes fragiles (afin de diminuer les risques de complications que la grippe peut engendrer (détresse respiratoire, complication cardiaque...).

Grippe : mode de contagion

Une personne infectée par le virus de la grippe est contagieuse 1 jour avant l'apparition des symptômes puis jusqu'à 10 jours après. La grippe se propage facilement et rapidement par contact direct avec une personne infectée qui projette des micro-gouttelettes de salive dans l'air lorsqu'elle parle, tousse ou éternue. On parle de transmission par voie aérienne. Le virus de la grippe résiste environ 30 minutes sur les mains, il est donc conseillé de se laver régulièrement les mains en période d'épidémie pour diminuer le risque de contagion. La contamination à partir d'objets est plus rare, mais sachez que le virus reste actif sur une surface inerte pendant plusieurs heures.

Grippe : les solutions naturelles

Plusieurs remèdes naturels peuvent aider à apaiser les symptômes de l'infection grippale : 

La reine-des-prés, un antipyrétique efficace : Boire 3 à 4 infusions à base de reine-des-prés par jour contribue grandement à faire baisser le thermomètre. En effet, cette plante possède des propriétés thérapeutiques qui se rapprochent de celles de l’aspirine (acétylsalicylique).

Le saule en cas de maux de tête : C’est plutôt l’écorce de saule, en l’occurrence, qui permet d’apaiser les céphalées causées par le virus de la grippe, car elle renferme des salicosides, une molécule semblable à l’aspirine. A prendre sous forme d’infusions.

L’acérola pour redonner de l’énergie : La grippe a tendance à mettre le corps à rude épreuve. Pour remonter la pente plus rapidement, faites confiance à l’acérola, une plante naturellement riche en vitamine C. En comprimés.

Le sureau noir contre l’obstruction nasale : C’est un parfait stimulant immunitaire. Administré sous forme d’infusion, le sureau noir va aider l’organisme à combattre la grippe. En plus, ses vertus décongestionnantes permettent de déboucher des voies respiratoires supérieures souvent encombrées