Chocolat : quelle est la bonne dose santé ?

© Istock

Pendant des siècles, le chocolat a été un produit de plaisir et de gourmandise, souvent considéré comme un "péché" nutritionnel.

Le voilà maintenant au rang d'aliment protecteur de la santé presque comme les légumes et les fruits.

Qu'en est-il exactement ?  

Publicité

Nutrition : que nous apporte le chocolat ?

Dans 100 g de chocolat à 70 % de cacao, il y a (en moyenne) 9,25 g de protéines, 33,3 g de glucides (dont 21,3 g de sucre) et 41,9 g de lipides, le tout apportant 572 calories.

Mais il y a aussi 12,8 g de fibres, ce qui est beaucoup, et des sels minéraux en pagaille : du magnésium (206 mg), du phosphore, du potassium, du calcium (60 mg), du fer (10,7 mg, soit deux fois plus que dans la viande !) et différents autres oligo-éléments, cuivre, fluor etc.

Côté vitamines, le chocolat en est aussi assez bien fourni, essentiellement en celles du groupe B.

Le chocolat est un aliment assez énergétique. Sous un petit volume, il apporte pas mal de calories. Mais à l'inverse de bien d'autres confiseries, et surtout des bonbons, ce ne sont pas des calories "vides" puisqu’il est chargé de nombreux éléments nutritionnels qui contribuent à l'équilibre alimentaire.

Publicité
Publicité

Certes, il est riche en graisses, mais ce sont celles du beurre de cacao, principalement composées d'acide oléique, le même acide gras que celui qui prévaut dans l'huile d'olive et qui agit sur le mauvais cholestérol.

À cause de sa richesse en graisses et en glucides, le chocolat s'est forgé une belle réputation d'aliment qui fait grossir. C'est exact si l'on en mange beaucoup, plus de 50 à 100 g tous les jours car alors l'alimentation est déséquilibrée. Ca ne l'est pas quand on savoure un carré de chocolat de 5 ou 10 g avec son café.

Chocolat : bon pour la santé

Au fur et à mesure des études, le chocolat s'est presque transformé en un "alicament" ayant le pouvoir de protéger le système cardiovasculaire, de diminuer les risques d'accident vasculaire, de protéger également contre les effets nocifs des rayons ultra-violets du soleil.

Ceci à cause des polyphénols, molécules qui se trouvent aussi dans le thé vert, les légumes, les fruits, le vin rouge etc., et qui ont un gros pouvoir antioxydant.

Le chocolat en est le plus riche : 840 mg dans le noir et 500 mg environ dans celui au lait, contre 300 mg environ dans le thé vert.

Il y a aussi dans le chocolat un cocktail de caféine et de théobromine (substances excitantes du système nerveux) et de molécules proches des endorphines (baptisées "molécules du plaisir"), ce qui combiné au magnésium dont il est très bien pourvu, lui donnerait des propriétés à la fois antidépressives, anti-stress, à la fois calmantes et toniques et même aphrodisiaques ! Mais, bien que l'expérience le montre, ceci n'a pas été encore vérifié scientifiquement.

 
Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 26 Novembre 2012 : 11h20
Mis à jour le Jeudi 17 Mars 2016 : 17h12
Source : Chocolate Consumption and Risk of Stroke in Women free
Susanna C. Larsson, PhD; Jarmo Virtamo, MD; Alicja Wolk, DMSc J Am Coll Cardiol. 2011;58(17):1828-1829. doi:10.1016/j.jacc.2011.07.023.
Desch  S., Schmidt  J., Kobler  D.;  et al.  Effect of cocoa products on blood pressure: systematic review and meta-analysis, Am J Hypertens 23 2010 97-103.
Chemistry Central Journal 2011, 5:5doi:10.1186/1752-153X-5-5 « Cacao seeds are a "Super Fruit": A comparative analysis of various fruit powders and products.
Eating chocolate can significantly protect the skin from UV light. Williams S, Tamburic S, Lally C. J Cosmet Dermatol. 2009 Sep;8(3):169-73.