Je mange quoi pour doper ma bonne humeur ?

Une cuillerée de bonne humeur tous les matins, qui donne la pêche, ça ne serait pas mal, vous ne trouvez pas ?

Surtout en ces temps difficiles. Hélas, ça n'existe pas ! 

Mais vous pouvez privilégier les aliments qui vous apportent ce qu'il faut pour influencer votre humeur dans le bon sens.

La bonne humeur : une affaire de sérotonine, glucides, tryptophane et vitamine C !

Publicité

Halte à la maussaderie ! En avant la bonne humeur !

Bon… il y a la crise dont on nous rebat les oreilles, l'anticyclone des Açores qui fait le yoyo pluie-soleil-pluie, la queue à la caisse du supermarché - de préférence quand c'est l'heure limite de la crèche -, le petit qui va redoubler, le compte en banque qui frise le rose foncé, le chef qui rouspète tout le temps, la casserole qui a brûlé, le téléphone qu'on a oublié de recharger, le bus loupé, le PV d'hier et celui d'avant-hier etc.

On a toutes les raisons du monde de ne pas être de bonne humeur. Mais bien souvent on ne peut rien aux dites raisons ! Et d'ailleurs, elle ne plongent pas vraiment votre meilleure copine (votre mère, votre fille, votre mari, votre fils, vos collègues, votre boulanger) dans la morosité : ils ont toujours ou presque le sourire aux lèvres.

Vous pouvez po-si-ti-ver, selon la formule à la mode. Ca n'est pas évident. Et si vous choisissiez des aliments qui vont vous mettre de meilleure humeur ? En effet, l'insuffisance de certains éléments nutritionnels a obligatoirement un effet désastreux sur celle-ci.

Publicité
Publicité

Du pain complet, des pâtes, des fromages, des graines de courge

Les deux premiers vous apportent des glucides, les deux autres du tryptophane.

Les glucides, vous connaissez. Mais le tryptophane ? C'est un acide aminé (un composant des protéines) qui n'est pas souvent sur la sellette.

Il est pourtant terriblement important car il est le précurseur de la sérotonine.

Celle-ci est un neuromédiateur, une molécule qui court de neurone en neurone dans votre cerveau et qui y joue un tas de rôles dont celui d'influencer l'humeur.

Pour fabriquer cette précieuse sérotonine, c'est compliqué : il faut à la fois du tryptophane et des glucides car celui-ci ne se transforme en celle-ci qu'avec l'aide de ceux-la !

Mais pas n'importe quels glucides, pas ceux des produits et des boissons sucrés qui passent rapidement dans votre sang et qui ont l'effet contraire.

Il faut des bons glucides complexes : ceux qui se trouvent dans le pain complet et mieux encore celui au son, les pâtes, le riz et les légumes secs mais aussi les petits pois et les cerises (c'est de saison !) et… le chocolat.

Quant aux fromages, ils sont parmi les aliments les plus riches en tryptophane. Prenez-en un morceau à chaque repas, y compris au petit déjeuner.

Il en va de même pour les graines de courge : croquez-en le plus souvent possible, ajoutez-les dans des salades. Elles sont délicieuses, surtout si vous les faites un peu griller. On les trouve dans les magasins bio.

Mais les viandes blanches, les volailles, les œufs et les poissons renferment aussi du tryptophane.

 
Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 28 Mai 2012 : 00h00
Mis à jour le Vendredi 07 Octobre 2016 : 16h24
Source :
John R. Raymond, et al., « Multiplicity of mechanisms of serotonin receptor signal transduction », dans Pharmacology & Therapeutics, vol. 92, 2001, p. 179-212.
Lespérance F, et al, The Efficacy of Omega-3 Supplementation for Major Depression: A Randomized Controlled Trial, The Journal of Clinical Psychiatry, publié en ligne le 15 juin 2010, 10.4088/JCP.10m05966blu.
Reid M & Hammersley R (1999) The effects of carbohydrates on arousal. Nutrition Research Reviews 12; 3 -23.
Keen CL. Chocolate: food as medicine/medicine as food. J Am Coll Nutr 2001 October;20(5 Suppl):436S-9S.