Quelles plantes pour renforcer mon système immunitaire ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 18 Janvier 2010 : 01h00
Mis à jour le Lundi 21 Décembre 2015 : 15h06
-A +A

Un bon système immunitaire est indispensable pour une bonne santé. Il faut donc l'entretenir et veiller à son efficacité. Certaines plantes sont connues pour soutenir et renforcer notre système immunitaire.

Notre système immunitaire

Notre système immunitaire nous protège contre les ennemis venant de l'extérieur (bactéries, virus, champignons...). Pour neutraliser les envahisseurs, il doit être fort et efficace. De nombreux facteurs sont connus pour affaiblir le système immunitaire, comme le vieillissement, une mauvaise alimentation, le manque de sommeil, le stress, la sédentarité, etc. Il est possible de lutter contre ces facteurs mais aussi de renforcer notre système immunitaire par d'autres moyens, avec les plantes par exemple.

Les Solutions naturelles

La solution phytothérapie

Plante aux propriétés anti-rhume, l’échinacea a des effets préventifs et curatifs vis-à-vis des rhumes. Elle réduit le risque de développer un rhume, et une fois attrapé, elle diminue la durée de la maladie…

Pour consulter l’article « Deux fois moins de rhumes grâce à une plante dénommée Echinacea » : Cliquez ici !

La solution phytothérapie

Le ginseng, stimulant général, peut aussi être utilisé pour stimuler les défenses immunitaires et aider l'organisme à se défendre contre les agressions. À utiliser en gélules ou en tisane à partir de poudre de racine de ginseng.

Pour consulter la fiche ginseng Cliquez ici !

Le ginseng est traditionnellement utilisé pour tonifier l'organisme. Il a la réputation de stimuler les défenses immunitaires et donc d'aider l'organisme à se défendre contre les agressions et les déséquilibres.

Le ginseng se présente sous la forme de poudre de racines séchées (en gélules) ou de racines entières utilisées en décoction. On recommande classiquement une dose quotidienne de 0,5 à 2g, voire 4g selon l'espèce, chaque cure ne devant pas excéder trois mois.

Précautions d'emploi :

Le ginseng est contre-indiqué chez les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants et chez les personnes atteintes d'hypertension. En cas de diabète, de maladie cardiaque ou de traitement anticoagulant, il est recommandé d'en parler à son médecin au préalable.

Une consommation excessive de ginseng peut entraîner des effets indésirables : nervosité, insomnie, irritabilité, diarrhées, élévation de la pression artérielle, palpitations...

Il est recommandé d'éviter de consommer du ginseng avec de fortes doses de caféine.

L'échinacée prévient les infections

Cette plante médicinale est originaire des États-Unis. Grâce à ses propriétés immunostimulantes, l'échinacée est efficace en cas d'affaiblissement des défenses de l'organisme dans les rhumes, grippes et bronchites. Cette plante est connue pour augmenter la résistance aux infections.

Attention, l'échinacée ne dispense pas des traitements classiques, tels que les antibiotiques et les anti-infectieux.

Précautions d'emploi :

Il est recommandé de ne pas prendre l'échinacée pendant plus de 8 semaines consécutives. Comme pour le ginseng, on pense qu'il est préférable de limiter la durée d'utilisation car une stimulation prolongée du système immunitaire pourrait contribuer à l'épuiser, voire à le rendre tolérant.

Enfin, pour renforcer son système immunitaire, on peut également recourir aux probiotiques, ces " bonnes bactéries " qui entrent dans la composition de notre flore intestinale.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 18 Janvier 2010 : 01h00
Mis à jour le Lundi 21 Décembre 2015 : 15h06
Source : Phytothérapie, Editions Vidal et Sélection du Reader's Digest.
A lire aussi
Les 6 trucs à ne pas faire quand on a un rhume Publié le 25/11/2015 - 13h27

Qui n’a jamais attrapé un rhume et qui ne s’est jamais demandé que faire pour écourter ce rhume et atténuer les symptômes ? Dans ce domaine, de nombreuses fausses bonnes idées circulent, certaines n’apportant aucune aide, d’autres pouvant à l’inverse aggraver la situation....

Plus d'articles