Deux fois moins de rhumes grâce à une plante dénommée Echinacea

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 09 Juillet 2007 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 13 Novembre 2015 : 18h43
-A +A
Nous ne disposons d'aucune arme pour prévenir ou traiter les rhumes. D'où l'intérêt de cette plante dont les propriétés anti-rhumes se confirment. Echinacea réduit le risque de rhume de 58% et fait baisser de 1,4 jour la durée de la maladie.

Le rhume, bénin mais très fréquent

Le rhume est une maladie bénigne et très banale...

Mais cette maladie est si fréquente tant chez les petits que chez les grands qu'elle génère en période hivernale un nombre considérable d'arrêts maladies. En moyenne, les adultes "attrapent un rhume" deux à quatre fois par an, et les enfants 6 à 10 fois.

Le rhume peut-être dû à quelque 200 virus différents (des rhinovirus, des coronavirus pour les plus fréquents).

Autant dire qu'on ne lui connaît pas de causes précises.

C'est ainsi que contre le rhume nous ne disposons ni de traitement préventif, ni de traitement curatif.

L'échinacea : des effets préventifs et curatifs contre le rhume

D'où l'intérêt de cette plante dénommée Echinacea, qui a des effets préventifs et curatifs vis-à-vis des rhumes.

Réputée pour ses propriétés contre le rhume, cette plante est devenue très populaire au États-Unis : 40% des Américains l'utilisent au moins une fois dans l'année, sous forme naturelle ou de suppléments alimentaires.

Près d'une quinzaine d'études cliniques se sont intéressées à l'efficacité supposée anti-infection ORL de cette plante, avec des résultats parfois contradictoires.

Voici les conclusions d'une étude ayant analysé tous les résultats disponibles en 2007 :

  • L'échinacea permet de réduire le risque de rhume de 58% et de faire baisser de 1,4 jour la durée de la maladie.

  • Ces effets de l'échinacea ne semblent pas majorés par la prise conjointe d'autres substances également supposées anti-rhume (vitamine C, eucalyptus, thym).

  • La dose la plus efficace est la même que celle recommandée par l'Organisation mondiale pour la santé (OMS) : 3g par jour.

Depuis, d’autres travaux ont confirmé cet effet anti-rhume de l’échinacea. Citons la plus récente qui date de 2012 et qui a porté sur le profil d’innocuité et d’efficacité de l’échinacea. Au cours de cette étude, 755 sujets ont accepté de consigner dans un journal tout évènement indésirable lié au froid. Durant 4 mois, la moitié recevait de l’échinacea, les autres un placebo. Résultat, l’échinacea a réduit le nombre total d’épisodes infectieux : 293 événements indésirables sont survenues dans le groupe échinacée contre 306 avec le placebo.

Comment agit l'Echinacea ?

Cette plante d'Amérique du nord serait capable de stimuler notre système de défenses immunitaires.

Ces effets pourraient être liés à la présence d'un composé chimique de la famille des phénols : E. purpurea.

Où trouver cette plante Echinacea ?

On la trouve dans le commerce en pharmacie, en magasin spécialisé ou boutique Bio, sous forme de plante séchée à infuser ou de complément alimentaire (gélules contenant de l’Echinacea réduit en poudre).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 09 Juillet 2007 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 13 Novembre 2015 : 18h43
Source : Shah S. et coll., Lancet Infections Disease, 7 : 473- 80, 7 juillet 2007.
A lire aussi
Les 6 trucs à ne pas faire quand on a un rhume Publié le 25/11/2015 - 13h27

Qui n’a jamais attrapé un rhume et qui ne s’est jamais demandé que faire pour écourter ce rhume et atténuer les symptômes ? Dans ce domaine, de nombreuses fausses bonnes idées circulent, certaines n’apportant aucune aide, d’autres pouvant à l’inverse aggraver la situation....

Plus d'articles