Plantes : attention au millepertuis

Publié le Mardi 16 Mai 2000 : 02h00
-A +A
Utiliser du millepertuis risque d'entraîner un sous-dosage en divers médicaments éliminés grâce au foie.

Les plantes sont des produits médicamenteux comme les autres, avec leurs avantages et leurs inconvénients. Nouvelle illustration de cette affirmation : les interactions entre une plante, le millepertuis, et divers médicaments.

Risque de rejet de greffe

Par exemple, des malades ayant reçu une greffe cardiaque prenaient un traitement par ciclosporine (Néoral°, Sandimmun°) pour éviter un rejet de la greffe. La prise d'un extrait de millepertuis a entraîné une chute de la concentration sanguine de ciclosporine et l'apparition de signes de rejet aigu des greffes. L'arrêt du millepertuis a permis un retour à la normale.

Ont aussi été observés des cas de diminution d'efficacité de la warfarine (Coumadine°), un anticoagulant largement employé pour éviter la formation de caillot sanguins dans certains cœurs ou vaisseaux malades. De même, on a décrit des hémorragies de l'utérus dues à une diminution d'efficacité de pilules contraceptives, et une baisse de concentration sanguine d'environ 50 % pour l'indinavir (Crixivan°).

Eviter le millepertuis en cas de traitement à risque

Les composants du millepertuis ne sont pas connus avec précision. Et le mécanisme de son interaction avec tous ces médicaments demeure mystérieux. On peut seulement remarquer que tous ces médicaments sont éliminés par l'action de certaines enzymes du foie. Il est donc important d'éviter la prise de millepertuis avec tous les médicaments éliminés grâce à l'action de ces enzymes, et notamment la ciclosporine, les médicaments anticoagulants pris par la bouche, les antiviraux de la famille des inhibiteurs de la protéase du virus du sida, les pilules anti-conceptionnelles (ou contraceptifs oraux) et les médicaments contre l'épilepsie.

Publié le Mardi 16 Mai 2000 : 02h00
Source : Source : Prescrire rédaction "Interactions entre médicaments et millepertuis" Prescrire 2000 ; 20 (205) : 281.
A lire aussi
Cancer et millepertuis, une jolie fleur dangereuse... Publié le 24/04/2002 - 00h00

Le Millepertuis, cette jolie plante à fleur jaune est couramment utilisée pour lutter contre la dépression, notamment par les malades du cancer. Or, en interférant avec d'autres médicaments, le Millepertuis peut avoir de graves conséquences. Elle modifie notamment l'effet des antidépresseurs...

Plus d'articles