A quelle heure boire son thé ?

© Adobe Stock

A moins d'être parfaitement sûr de ne présenter aucune carence en fer, mieux vaut boire son thé à distance des repas. C'est que cette boisson aux immenses vertus a l'inconvénient de diminuer l'absorption du fer…

PUB

Le fer : un minéral indispensable

Le fer intervient dans la composition de l'hémoglobine et se révèle donc indispensable au bon fonctionnement de l'organisme. Les femmes jeunes particulièrement sont assez souvent carencées en fer, de façon plus ou moins importante.

Pourquoi ?

En raison des règles mensuelles notamment et d'une alimentation généralement moins riche en viande. C'est ainsi que face à des symptômes aussi généraux que la fatigue, des maux de tête, une pâleur et une diminution de l'appétit, on recommande en première intention de faire le plein en fer.

PUB
PUB

Mais les choses ne sont pas aussi simples que d'inscrire au menu les aliments les plus riches en fer ou de prendre des compléments alimentaires. Il faut aussi s'assurer que les apports en fer sont suffisamment assimilables par l'organisme. Explications.

L'absorption du fer est très variable

Le fer existe sous deux formes : le fer héminique et le fer non-héminique.

On trouve le premier dans les aliments d'origine animale (viandes, boudin noir, volailles, poissons, fruits de mer) tandis que le deuxième est présent dans le règne végétal (légumineuses, tofu, céréales, fruits et légumes). Autrement dit, l'alimentation apporte majoritairement du fer non-héminique (à moins d'avoir une alimentation déséquilibrée qui comporte plus de viande que de légumes et féculents !).

Le fer non-héminique apporté par les végétaux est moins bien assimilé.

Or cette forme de fer est la moins bien absorbée par notre organisme. L'absorption du fer non-héminique contenu dans les végétaux est ralentie, voire fortement entravée par certains aliments. C'est le cas notamment des tanins contenus dans le thé : ils réduisent l'absorption du fer de 70%. Les polyphénols se lient à l'élément fer, le rendant indisponible à l'absorption lors de la digestion.

Publié le 06 Octobre 2008 | Mis à jour le 02 Septembre 2017
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Hulten L : Iron absorption from the whole diet.
Voir + de sources
Eur J Clin Nutr 1995, 49 : 794-808 ; www.extenso.org.