Pas de lait dans le thé !

Boire du thé confère une protection contre les maladies cardiovasculaires. Mais cette propriété est-elle modifiée lorsqu'on ajoute un nuage de lait ? La réponse est oui, le lait annule les effets bénéfiques du thé.
Publicité

Le thé protège le cœur et les vaisseaux

Le thé est la boisson la plus consommée dans le monde. Et nombre d'adeptes ont adopté la mode anglaise qui consiste à ajouter un nuage de lait.

Si les vertus protectrices du thé contre les maladies cardiovasculaires ne sont plus à démontrer, en revanche, les éventuelles modifications qui pourraient résulter de l'ajout du lait restent peu connues.

Une étude allemande a apporté des données convaincantes sur ce sujet. Afin de déterminer si l'addition de lait dans le thé modifie l'activité biologique du thé, une expérience qui remonte à 2007, a été menée chez des buveurs de thé d'une part et sur des cellules de rat d'autre part.

Publicité
Publicité

La protection cardiovasculaire du thé disparaît avec le lait

Il a été demandé à seize femmes de plus de cinquante ans de consommer 500 ml de thé noir avec du lait à hauteur de 10%, ou sans lait. Les effets vasculaires de ces deux boissons ont été mesurés par ultrasons au niveau de l'avant-bras, avant et 2 heures après leur absorption.

Boire du thé augmente significativement la capacité de dilatation des artères et des vaisseaux, ce qui leur donne une plus grande facilité d'adaptation aux variations du flux sanguin.

En revanche, avec du lait, aucune dilatation des artères n'est observée.

Ainsi, le fait d'ajouter du lait annule les effets bénéfiques cardiovasculaires du thé.

Cette même expérimentation a été conduite sur des cellules de rat prélevées dans l'aorte et confirme cette découverte.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 26 Mai 2016 : 10h50
Source : Lorenz M. et coll., Eur. Heart J., 9 janvier 2007, édition accélérée en ligne.