Du thé contre l'infarctus

Le thé, déjà reconnu pour ces vertus antivieillissement et anticancéreuses serait aussi efficace dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. Il diminue de 70% le risque d'infarctus mortel, surtout chez les femmes. Alors, n'hésitez pas à en faire votre boisson favorite !
Publicité

Le thé est une boisson dont on ne cesse de vanter les mérites. Les flavonoïdes qu'il contient, (molécules antioxydantes), participent à la lutte contre le vieillissement des cellules et l'altération de leur ADN, souvent source de cancer. Selon une étude chinoise présentée au 93e congrès de l'Association américaine de recherche contre le cancer, il diminue les risques de cancers gastriques et oesophagiens.Selon le Dr Geleijnse, la consommation de thé diminue le risque d'infarctus, notamment chez la femme. Une étude portant sur plus de 4.800 personnes, âgées de plus de 55 ans, a en effet montré que la consommation de plus de 375 millilitres (plus d'un tiers de litre) de thé par jour réduisait ce risque de 43%. La réduction de ce risque est encore plus remarquable si l'on ne considère que les infarctus mortels (70%).Pour bénéficier des vertus du thé, faites-en donc votre boisson quotidienne au petit déjeuner et n'hésitez pas à en reprendre une tasse ou deux au cours de l'après midi.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 06 Mai 2002 : 02h00
Source : Geleijnse, Am. J. Clin. Nutr. 2002; 75: 880-886. Mimi Yu. 93 th congress of the American Association for Cancer Research.