Thé noir et le thé vert protègent du cancer de l'ovaire

Buvez du thé ! . Le thé est bon pour la santé. Les équipes de recherche suédoises ne cessent de nous étonner en publiant les résultats de leurs suivis de milliers de personnes sur plusieurs années. Leur dernière découverte ? Le thé vert et le thé noir protègent très efficacement du cancer de l'ovaire.
PUB

Les effets bénéfiques du thé, noir ou vert, en prévention du cancer de l'ovaire

Boire du thé noir ou du thé vert protége très efficacement du cancer de l'ovaire. C'est ce que vient de montrer une très importante étude suédoise qui a compilé les dossiers de 61.000 femmes entre 1987 et 2004. Il en ressort que la consommation de thé est protectrice et que cet effet dépend de la dose bue :

PUB
PUB
  • au moins deux tasses par jour : -46% de risque de développer un cancer de l'ovaire,
  • une tasse par jour : -24% de risque de développer un cancer de l'ovaire,
  • moins d'une tasse par jour : -18% de risque de développer un cancer de l'ovaire.

Le thé vert (nature) ou le thé noir (fermenté) ne change pas cet effet, bien que l'essentiel de cette population consommait du thé noir.

Prévention du cancer : le thé est préféré au café à cause des polyphénols qu'il contient

Cette étude permet aussi de répondre à la question thé ou café : le café n'a aucun effet protecteur, ni aucun effet négatif, du reste, sur cette pathologie.Cette étude confirme tout l'intérêt des polyphénols contenus dans le thé, ces polyphénols étant de puissants antioxydants. De ce fait, ils contribuent à lutter contre le vieillissement de l'organisme et le protègent contre de nombreuses agressions, dont l'inflammation qui, à la longue, conduit au cancer. Les polyphénols protègent-ils contre d'autres cancers ? La réponse est oui, même si on ne le sait pas aussi précisément cancer par cancer. Ce qui a été montré c'est que les polyphénols inhibaient la croissance de toutes les cellules cancéreuses en culture.

Publié le 19 Décembre 2005
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Larsson SC, Wolk A.
Voir + de sources
Tea consumption and ovarian cancer risk in e population-based cohort. Arch Intern Med. 2005165:2683-2686.