Pourquoi êtes-vous plutôt thé ou café ?

Quelle est la boisson la plus consommée après l’eau ? Avec 30 milliards de tasses bues en France chaque année, c’est le café. Pourtant, tout le monde n’aime pas le café et nombre de Français lui préfèrent le thé. Il existe clairement les adeptes du café et les adeptes du thé. Cette préférence pour l’une ou l’autre de ces boissons a-t-elle une explication ? Pourquoi préfère-t-on le thé ou le café ?

PUB

Le point commun entre le café et le thé est la caféine, mais c’est également la caféine qui fera la préférence…

Le café et le thé contiennent tous les deux de la caféine.

Mais le thé contient deux fois moins de caféine environ que le café.

La caféine est un psychostimulant bien connu.

Il est d’ailleurs utilisé dans certains médicaments et traitements pour ses propriétés stimulantes.

PUB
PUB

Le café peut être anxiogène ou anxiolytique

La caféine a aussi un effet anxiogène plus ou moins important selon les personnes.

Mais il faut savoir que la caféine est transformée dans le foie en une molécule appelée « paraxantine », laquelle a inversement des effets anxiolytiques.

Or, nous ne transformons pas tous avec le même rendement la caféine en paraxantine, c’est comme ça, c’est génétique. Autrement dit, chez les personnes qui transforment intensément la caféine en paraxantine, l’effet anxiolytique de la paraxantine prédomine sur celui anxiogène de la caféine. Ces personnes aiment beaucoup le café car cette boisson leur fait du bien en diminuant leur anxiété.

À l’opposé, les personnes qui transforment peu la caféine en paraxantine ressentent surtout les effets anxiogènes de la caféine.

Le café peut ainsi générer une crise d’angoisse aiguë.

Donc pour eux, boire du café n’est pas bénéfique. Résultat, ils n’aiment pas le café. Elles se reportent sur le thé, car en contenant un peu de caféine, cette boisson leur apporte une stimulation recherchée. En revanche, le thé ne contient pas suffisamment de caféine pour être anxiogène. Par ailleurs, la théamine (un dérivé de l’acide glutamine du thé) a aussi des propriétés stimulantes qui contribuent à modérer l’effet anxiogène de la caféine.

Publié le 12 Novembre 2010 | Mis à jour le 16 Décembre 2014
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : « Café, thé, chocolat », Prs Pierre Delaveau et Jean Costentin, éditions Odile Jacob.