Cholestérol : et si vous commenciez par perdre du poids ?

Le régime alimentaire a nticholestérol et les médicaments sont très efficaces pour faire diminuer le taux de cholestérol, mais aussi contraignants. Et si perdre du poids était tout aussi efficace contre le cholestérol, en plus de nombreux autres avantages pour la santé ?
© Fotolia

La perte de poids : mesure phare anticholestérol

Indépendamment du régime anti-cholestérol et des médicaments, la perte de poids entraîne à elle seule une baisse du taux de « mauvais cholestérol » dans le sang (ou LDL-cholestérol) et des triglycérides. Parallèlement, le taux de « bon cholestérol » augmente.

Ces effets sur le cholestérol s’observent rapidement, soit dans les deux mois suivant une perte de poids de 10% par rapport au poids initial.

Ensuite, la baisse du taux de cholestérol persiste dans le temps si le poids de forme est maintenu.

Effets supplémentaires de la perte de poids

La perte de poids n’est pas seulement intéressante vis-à-vis du cholestérol. Elle est aussi bénéfique pour l’ensemble du système cardiovasculaire (circulation sanguine, fonctionnement du cœur…), mais aussi pour prévenir le risque d’hypertension, de diabète...

Perdre du poids est également bénéfique pour le moral avec une meilleure image de soi et estime de soi, et au final une amélioration de la qualité de vie !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Wadden TA, et coll., Obes Res. 1999;7: 170–178.