Cholestérol : le point sur les phytostérols

On parle beaucoup des stérols d’origine végétale, ou phytostérols. Comment agissent-ils ? Où les trouve-t-on ? Et comment les utiliser dans le cadre d’un régime anticholestérol ? Le point sur les stérols végétaux.

PUB

Cholestérol : petit rappel sur le « bon » et le « mauvais »

Le cholestérol a deux origines. Une partie du cholestérol est naturellement fabriquée par le foie (origine hépatique du cholestérol). L’autre partie est apportée par l’alimentation, en plus ou moins grande quantité. Dans le sang, le cholestérol est véhiculé par deux types de transporteurs, des lipoprotéines de faible densité (LDL) et des lipoprotéines de forte densité (HDL). On peut retenir que les LDL maintiennent le cholestérol dans le sang afin de le distribuer aux cellules. Mais en excès, le LDL-cholestérol peut se déposer dans les artères. C’est ainsi que l’on appelle le LDL-cholestérol « mauvaischolestérol ». Inversement, les HDL fixent le cholestérol pour le rapporter au foie où il est éliminé. On appelle alors le HDL-cholestérol, « boncholestérol ».

PUB
PUB

Comment agissent les phytostérols ?

Les stérols végétaux exercent un effet anti-cholestérol en diminuant l’absorption du cholestérol au niveau de l’intestin. Autrement dit, ils limitent le passage du cholestérol de l’intestin vers le sang. Et résultat, le cholestérol non absorbé est éliminé dans les selles. C’est ainsi que les phytostérols ont pour effet de réduire le taux de LDL-cholestérol ou « mauvais cholestérol ».

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 01 Octobre 2010 : 11h52
Mis à jour le Lundi 12 Mars 2012 : 15h18
Source : Katan M.B. et coll., Mayo Clinic Proc, 78 (8) : 965-78, 2003.