Pomme : un aliment médicament… plein de pesticides ?
Sommaire

Pommes : comment les choisir ?

Plus la peau d’une pomme est rouge, comme l’Ariane, l’Antarès, la Cox Orange, la Pink Lady, les Red Chief, ou Delicious, plus elle est riche en antioxydants. Préférez donc celles-ci.

La Golden domine le marché : vous en trouvez toute l’année, sauf en en plein été. Elle est pratique, aussi bonne crue que cuite. Mais toutes les Reinettes (Clochard, Canada, du Mans) sont parmi celles qui ont le plus de goût.

La Granny Smith, souvent appelée Pomme verte, se caractérise par sa chair très croquante et acide.

Quelles qu’elles soient, choisissez toujours des pommes dont la peau est bien lisse, sans meurtrissure et avec un pédoncule bien vert. Des pommes abîmées peuvent être dangereuses car une mycotoxine, la patuline, se développe sur les moisissures. Elle est toxique seulement à hautes doses, mais elle peut néanmoins susciter une allergie.

Pommes : comment les utiliser ?

Les pommes servent à tout car elles sont aussi bonnes dans des préparations sucrées que salées.

Toutes les pommes, sauf la Granny Smith se prêtent à une compote qu’il est inutile de sucrer. La tarte aux pommes s’interprète en version salée. Ou en clafoutis.

Elles accompagnent très bien un poulet, un magret de canard, une épaule d’agneau, un rôti de porc.

Elles se mêlent dans toutes sortes de salades, que ce soit avec des endives, des carottes, des langoustines, mais aussi à des légumes ou du fromage pour des plats chauds qui sortent un peu de l’ordinaire.

Les cuisiner souvent, en dessert ou en plat, c’est le meilleur moyen de manger ces pommes médicaments qui vont vous régaler tout en protégeant votre santé.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Pomme, Pesticide
Source :
  • Briggs ADM et al. A statin a day keeps the doctor away: comparative proverb assessment modelling study. BMJ 2013 ; 347 : f7267.
Daily Apple versus Dried Plum: Impact on Cardiovascular Disease Risk Factors in Postmenopausal Women, Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics, août 2012. Doi : 10.1016/j.jand.2012.05.005
  • Misinterpretation of trial evidence on statin adverse effects may harm patients
Beatrice A Golomb http://journals.sagepub.com/doi/full/10.1177/2047487314533085
  • Gut microbiota richness promotes its stability upon increased dietary fibre intake in healthy adults. Julien Tap, Jean-Pierre Furet, Martine Bensaada, Catherine Philippe, Hubert Roth, Sylvie Rabot, Omar Lakhdari, Vincent Lombard, Bernard Henrissat, Gérard Corthier, Eric Fontaine, Joël Doré et Marion Leclerc – Environmental Microbiology, en ligne le 3 septembre 2015. DOI: 10.1111/1462-2920.13006