Croquez les pommes sans les éplucher !

La peau des pommes est particulièrement riche en agents protecteurs bénéfiques pour la santé.
PUB

C'est tout simplement étonnant: une étude vient de montrer que 100 grammes de pomme fraîche ont une activité antioxydante équivalente à 1500 mg de vitamine C, alors que pour le même poids, ce fruit ne contient que 5,7 mg de vitamine C ! Où est l'erreur? En fait il n'y en a pas car dans les pommes, surtout dans leur peau, la vitamine C est associée à des flavonoïdes et des acides phénoliques qui sont également de puissants antioxydants naturels.

Rappelons que ces antioxydants sont essentiels à notre forme car notre organisme doit éliminer sans cesse des produits de dégradation associés à l'oxygène, des radicaux libres, qui ont des activités oxydantes redoutables. L'oxygène est en effet indispensable à la plupart de nos réactions énergétiques (notamment celles qui transforment le sucre en énergie, base de la vie), mais il est aussi potentiellement dangereux au même titre que ses dérivés: de même qu'il attaque le fer en l'oxydant, il va oxyder nos protéines et nos acides gras. Le résultat de cette oxydation peut s'observer sur une motte de beurre qui devient rapidement rance quand on la laisse à l'air libre…

PUB
PUB

Pour s'opposer à cette oxydation, l'organisme doit ingérer des antioxydants essentiellement représentés par les vitamines E et C. Mais cette étude sur les pommes nous rappelle qu'il ne suffit pas de croquer des vitamines en comprimés mais qu'il faut aussi manger beaucoup de fruits et de légumes qui contiennent ces fameux flavonoïdes. Cela confirme le dicton anglais: "eat an apple a day, keep the disease away".

Publié le 24 Juin 2000
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Nature, Vol. 405, N° 6789, 22 Juin 2000