5 choses fausses à ne plus croire sur les pommes de terre
Sommaire

Les diabétiques ne peuvent pas manger de pommes de terre

Le pancréas des personnes diabétiques ne remplissant plus son rôle, leur corps devient incapable d’utiliser le sucre comme source d’énergie. Alors que la glycémie est la mesure du taux de sucre dans le sang, l’index glycémique classe les aliments en fonction de leurs effets sur ce taux, durant les deux heures suivant leur consommation. Plus un aliment aura un indice glycémique (IG) élevé (le glucose pur est la référence notée à 100), plus le taux de sucre dans le sang sera élevé et plus la production d’insuline sécrétée par le pancréas sera importante. En effet, cette hormone cherche à faire entrer le sucre (glucose) dans nos cellules pour faire abaisser le taux de sucre circulant. C’est donc elle aussi qui favorise une prise de poids en transformant nos sucres consommés en excès en graisses.

Alors que les légumes verts ont un IG bas, voire très bas (< 15, sauf pour les carottes cuites), la pomme de terre présente un IG élevé (en moyenne 78 si elle est bouillie, à 95 si elle est cuite au four. La meilleure cuisson pour un IG modéré est à la vapeur avec la peau.

Cette notion est importante pour les diabétiques mais aussi pour ceux qui souhaitent éviter les fringales dans la journée. Il faut toutefois relativiser cette notion d’IG car lorsque l’on mange de façon équilibrée, chaque repas comprendra des légumes (crus ou cuits), lesquels, pris en entrée, diminueront l’index glycémique global du déjeuner et dîner.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :