" Génération goût "

Du 14 au 20 octobre, se déroulera la 13e édition de la Semaine du goût. Cette année, de grandes nouveautés sont au programme. Outre des « Leçons de goût » entre collégiens et artisans des métiers de bouche, s'animeront des « Cafés Philo du Goût », un concours « génération Goût » de recettes familiales et régionales, et des « Journées Portes Ouvertes » organisées par les Associations et les industries.
Publicité

Partout en France, pour le plus grand nombre, des centaines d'initiatives locales, régionales et nationales s'animeront afin de défendre et de partager les valeurs du goût. L'objectif, éduquer les consommateurs, notamment les jeunes, proposer la découverte des goûts et des saveurs, produire et élaborer des aliments sûrs, offrir une information « transparente et pédagogique, sur l'origine des aliments, leurs modes de production et leur qualité ». Cette manifestation vise également à promouvoir les comportements alimentaires qui s'inscrivent dans un mode de vie équilibré.

Publicité
Publicité

Enquête : le goût des consommateurs européens

Pour cette occasion, la Collective du sucre a commandé une enquête auprès des consommateurs européens.

  • Chaque pays se définit par ces modes de consommation propres : les Allemands (77%) sont de grands consommateurs de charcuterie, les Espagnols (89%) préfèrent l'huile d'olive au beurre, les Anglais (37%) consomment le plus de produits allégés en matière grasse et les Français (51%) ont un faible pour le chocolat. Cependant, on observe également une certaine uniformisation du profil gastronomique. A titre d'exemple, les Européens (40%) ont une nette préférence pour la saveur sucrée.
  • Pour 95% des personnes interrogées, il est important d'organiser les repas en famille. Pour les Français, les Espagnols et les Anglais, le plaisir du goût est lié à la convivialité des repas.
  • La majorité des Français, des Anglais et des Allemands pensent que les parents ont un rôle fondamental dans la transmission du goût aux enfants. En revanche, un grand nombre d'Anglais et d'Allemands se reposent sur l'école pour initier les enfants au goût.
  • Les latins sont sensiblement plus attachés à leurs traditions culinaires, familiales ou régionales, tandis que les saxons sont plus facilement tentés par d'autres formes de gastronomie.

Le goût, « ça se partage, ça s'éduque et ça se cultive ! »

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 08 Octobre 2002 : 02h00
Source : www.legout.com Sondage Novartis réalisé en ligne du 7 au 12 juin 2002 dans 4 pays européens (France, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne) pour la Collective du sucre.