L'alimentation des Français : le goût avant tout ?

Malgré les crises alimentaires successives, le goût est le premier critère de qualité pour 40% des Français. Selon un sondage mené par l'Institut National de la Consommation (INC) et le Centre de Recherche pour l'Etude et l'Observation des Conditions de Vie (CREDOC), on veut manger avant tout de bonnes choses même si l'on se soucie à juste titre, et de plus en plus, des risques qu'apporte notre assiette.
Publicité

Pour 40% des Français, le goût représente le principal critère de qualité de notre alimentation. L'apport nutritionnel arrive en deuxième position, comme le citent en premier 17% des personnes interrogées. Vient ensuite l'absence de risques sanitaires (15% des sondés). Toutefois, la crainte face à la sécurité de notre assiette s'accroît. En effet, pour deux tiers des Français, les produits consommés présentent des risques pour santé, alors qu'ils n'étaient que 55% à le penser en 1997.

Publicité
Publicité

Un report sur les labels de qualité

Dans ce contexte d'inquiétudes et d'incertitudes, il semblerait que les labels de qualités rassurent. Ainsi, 7 personnes sur 10 assurent faire confiance aux signes de qualité appliqués sur les produits alimentaires. Malgré les multiples labels qui se sont développés au cours de ces dernières années, contribuant par ailleurs aux difficultés de repérage, le « label rouge », cité par 43% des sondés, bénéficie de la meilleure notoriété. Il est suivi du logo « AB », pour Agriculture Biologique, avec 18%. Cependant, cette information ne suffit pas : 80% des consommateurs surveillent de près la date limite de validité des produits frais, 75% lisent les renseignements figurant sur les étiquettes (l'origine de l'aliment est la plus recherchée, vient ensuite la composition précise du produit), et enfin, le prix reste déterminant puisque 58% des Français estiment que la qualité se paie.Prime donc le goût et la vigilance

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 26 Mars 2001 : 02h00
Source : Institut National de la Consommation (INC) et Centre de Recherche pour l'Etude et l'Observation des Conditions de Vie (CREDOC), sondage réalisé en février 2001.